Vox Populi sème la merde dans le FN37

Commentaires  (fermé)

Logo de Dominique Vénère
lundi 18 mars 2013 à 23h35 - par  Dominique Vénère

Bonjour à toutes et à tous,

on n’attendait le moment où le petit Pierre-Louis allait arrêter d’essayer de nous faire croire qu’il était un "vrai", sans compromission, qu’il était loin de la médiocre cuisine petite bourgeoise des politicards d’appareils. On était presque impressionné par les pieuses déclarations d’indépendance qui étaient martelées dans un pseudo manifeste depuis passé à la trappe.

Offrez-lui un partenariat (des sous pour faire joujou ?), tendez-lui un micro, invitez-le dans votre salon le dimanche après les vêpres et vous verrez s’adoucir le regard déterminé du militant radical : s’offre alors à chacun la contemplation de son vrai visage, celui d’un petit gars tout fier que des pros lui parlent et qu’ils l’écoutent parler. S’en est fini du complexe de classe : maintenant que des "cadres" le considère comme un interlocuteur, il va pouvoir enfin tout assumer et en finir avec ces épuisantes contradictions.

Il est presque attendrissant dans son costard mal ajusté au troisième sous-sol de l’assemblée.

En réécoutant les textes enflammés qu’ils écrivait avec ses camarades d’Insurrection ("Je ne veux pas d’une société de supermarché", brrrrr....), on se dit qu’il a parcouru du chemin pour venir prêter main forte à un parti acquis à l’économie de marché, version hardcore justement.

Le petit bourgeois rentre donc au bercaille après une adolescence militante qu’il aura passé à essayer de convaincre bruyamment on ne sait qui (lui-même ?) de l’authenticité de son engagement.

On se dit aussi que s’il manoeuvre bien sa barque, on pourra le retrouver dans quelques temps - à l’instar de son maître et prédécesseur Guitou Pelletier - en train de siroter des alcools fins avec des vieilles biques de l’UMP locale comme Serge Babary.

Au soir de sa vie, il racontera à ses petits enfants incrédules les aventures incroyables de ces turbulentes années de formation, tandis que ses enfants l’écouteront avec tendresse raconter pour la nième fois comment lui et quelques autres résistants se sont héroïquement dressés contre les périls franc-maçon, islamique et pédéraste qui menaçaient-les-fondements-traditionnels-de-notre-société.