La VIème république, je croyais que c’était une pièce de théatre...

jeudi 9 mai 2013
par  siksatnam
popularité : 7%

Une fois de plus, il semblerait que je n’avais strictement rien compris... La VIème république, je croyais que c’était une pièce de théatre... J’ai pourtant pas rêvé, j’ai bien vu le comédien Jean Luc Mélenchon venir faire la promo à la télé... Bref...

En tout cas, monsieur le directeur de projet, madame la technicienne en chef, mesdames et messieurs les auditeurs, voici tous les justificatifs relatifs à mes absences de ces dernières semaines : Arrêt de travail du 07 au 12 avril, certificat d’incarcération du 17 à 24 avril, certificat de naissance de ma deuxième petite fille, salut mes p’tites cailles, daté du 29 avril. Des objections ? Non ? Très bien !

OK, j’étais pas là, j’ai manqué des tas de trucs, j’en ai conscience, et je le déplore…

A commencer, et quand bien même celui-ci avait pris position en défaveur des amours contre-nature, par l’étonnant record du monde établi par l’ancien premier faf de France Claude Néant, celui de la fellation la plus lucrative du monde, exécutée par le suce-nommé sur la personne de son ami le colonel Khadafi, contre 500 000 euros en cash, somme qu’il a ensuite remise à son maquereau, le NAUSENABAUD Nicolas Giscarkozy. Rappelons d’ailleurs que depuis le séjour de ce dernier au ministère de l’intérieur, le délit de racolage, qu’il soit actif ou passif, est puni théoriquement de 2 mois d’emprisonnement et 3750 euros d’amende. Ajoutons encore qu’aucun de ces deux bougres, protégés par leur statut social privilégié, n’auront jamais à subir les conséquences de leur inconduite, sinon quelques bisbilles, devant la justice...

Et pas plus dans l’affaire de l’attentat de Karachi, dont on célèbre aujourd’hui le onzième anniversaire, et pour lequel Giscarkozy est suspecté d’être l’un des principaux commanditaires.

Parmi les autres évènements que j’aurais aimé chroniquer ces dernières semaines, le mur des cons du syndicat de la magistrature… Dont Radio Béton pourrait s’inspirer avec bonheur… Imaginez, non pas un, parce que ça ne suffirait pas, mais bel et bien quatre murs, plus le plafond, plus le plancher, pour clouer aux pilori les deux rats d’égouts déjà évoqués, plus, pêle-mêle, Hortefeux, François Chérèque, Michèle Alliot-Marie, Maitre Connard, Arnaud Montebourg, Manuel Valls, Fillon, Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole des nouveaux cons… Des cadavres, aussi, le général de Gaulle, Michel Debré, Jacques Chirac, des peoples, Gérard Lanvin, Johnny Hallyday, Florent Pagny, sans oublier des locaux, Guillaume Peltier, Sophie Auconnerie, le procureur Varin, Michel Sapin, Adolpho Mériguet… Y’en aurait bien d’autres, certes, mais on ne va pas y passer la nuit…

Et puisqu’on parle de cons et de socialistes, comment ne pas évoquer le projet lumineux de la hollandie de moralisation de la vie politique, consistant à déclarer les actifs des élus parlementaires et autres membres de gouvernements ? Un rien populiste, cette mesure, mais quitte à la mettre en œuvre, autant aller au bout de l’idée... J’ai une proposition à faire à Flamby… Plutôt que de demander aux élus de la bientôt défunte Vème république de publier leur patrimoine, il serait infiniment plus pertinent d’exiger cela des candidats aux élections, quelles qu’elles soient, avis d’imposition à l’appui, bien sûr, parce qu’on ne peut pas faire confiance au premier venu, comme ça... Cela permettrait, au premier coup d’œil sur la profession de foi du candidat, de pointer ses ennemis de classe, sans contrefaçon… Et pour aller au bout de l’idée démocratique, mettons fin au secret bancaire, n’en déplaise aux prolos qui se jalousent leurs cent euros d’écart de salaire…

Allez, encore une petite salve de cons pour la route, format inventaire à la Prévert : Fillon, NKM, Benoit XVI, Barack Obama, David Douillet, Rama Yade, Nicolas Domorand, Jean-pierre Pernaut… Faudra aussi en mettre quelques uns dans le couloir, parce qu’il y a plus de place… Angela Merkel, Frigide Barjot, non on la mettra dans les cabinets, celle-ci, Hervé Mariton, dans les cabinets aussi, au fond de la cuvette, à côté de Nadine Morano… Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à nous en faire part…

JC.P