Bon, j’reconnais c’est mort pour une carrière de rappeur

vendredi 17 mai 2013
par  siksatnam
popularité : 7%

Alors là, moi je dis « Merci pierrot » ! Sérieux, faut lui rendre hommage ! Quelle riche idée qu’il a eu de souhaiter organiser l’émission en direct du Vel’pot ! J’aime autant vous dire que pour une fois, j’étais motivé pour faire le taf ! Dans un troquet, imaginez un peu ! D’habitude, faut me donner des coups de pied au cul, j’ai pas d’idées, je suis toujours à la bourre, mais là, dès 14 heures pétantes, j’étais au rendez-vous, prêt à dégainer, à déverser mon fiel sur la terre entière, ambiance sus au grand capital… Y’a pas à dire, d’ailleurs, le Talisker 7 ans d’âge, ça donne des ailes pour faire la révolution…

Certes, le danger, passé les deux grammes d’alcoolémie, c’est de déraper dans les grandes largeurs, genre, « j’encule Laurence Parisot et tous les exploiteurs du monde »… Mais c’est pas un crime, quand même, de pas piffrer les ennemis de classe, même si, je le reconnais, avec la bibine, y’a tout de même un risque de sombrer dans la vulgarité crasse !

En tout cas, j’essaie de me tenir, d’autant que le serveur m’a déjà mis en garde plusieurs fois cet après-midi... Misogyne, soi-disant que j’serais, d’après lui… Il a pas totalement tort, mais faut dire que j’ai pas bien aimé la manière dont je me suis fait envoyer bouler quand j’ai tenté de rentrer en contact, de briser le plafond de verre avec la gente féminine… Le contact physique, c’est quand même bien moi qui l’ai pris dans la gueule, et là, y’a des témoins oculaires… C’est ça, elle avait ses raisons… D’accord, je vois le procès d’intention qui point à l’horizon… C’est moi Dreyfus, et y’a même pas un Henri Guano dans l’assistance pour prendre ma défense !

Mais sérieux, j’vois pas où est le problème, on est bien sur une thématique désobéisseurs, aujourd’hui, j’ai quand même pas rêvé ? J’essaie juste de rentrer dans la moule… Euh, dans le moule… Encore un effet collatéral de l’imprégnation alcoolique, voyez les dégâts… N’empêche, y’en a qui sont sur un délire peinturlurer le mobilier urbain avec de la pub dessus, d’aut’, leur truc c’est plus d’empêcher la construction de plates-formes aéroportuaires ou de défendre un service public de qualité… Un service public de qualité… La bonne blague ! Bon courage les gars, partez devant, on vous rejoint ! Y z’ont pas peur, entre parenthèses, les cheums ! Et pourquoi pas un état-providence, ambiance Liberté-Egalité-Fraternité tant qu’on y est… Vous vivez dans un monde onirique, les mecs !

Bon, j’reconnais, en ce qui me concerne, j’tatonne encore un peu pour trouver mon créneau, mon combat, mais ça va venir… Parce que croyez-moi, ça gamberge sec, la-d’dans, ambiance think-thank du Parti Socialiste… Pour le moment, ça sort pas, j’pars de loin, mais je suis pas du genre à me laisser abattre…

En tout cas, l’idée c’est que j’pourrais toujours essayer dans un premier temps de faire la nique à Sam Tach’, de piétiner ses plates-bandes, histoire de bien lui pourrir son set…

Yeah ! Yeah ! Mon nom à moi, c’est Jean-Claude Tach’

J’suis pas trop du genre à la tchatche

Au contraire, mon délire c’est plutôt l’indolence

Mais, si motivé, je sais me faire violence

Bon d’accord, la boite à rythme est salement en rade

Mais comme ça, avec toute mon escouade

On a décidé qu’ça peut plus durer

On va pas s’laisser marcher sur les pieds

Les flics, les fafs, on va leur lancer des re-piè

Et si pour ça on doit les fracasser

Moi j’suis prêt à aller tous les jours à la muscu

Pour mes pectoraux cultiver dru

Soulever de la fonte souvent et beaucoup

Enfin envoyer tous les bourgeois au trou

Et au final façonner une vraie belle société

Celle où qu’on niquerait toutes les inégalités

Bon, j’reconnais c’est mort pour une carrière de rappeur, mais au moins, on pourra pas dire le contraire, j’ai eu le mérite d’essayer…

JC P