Michel Onfray, RMC-BFMTV, 24 mai 2013

vendredi 24 mai 2013
par  siksatnam
popularité : 7%

Il y à boire et à manger là dedans ; propos sur la religion et sur Hollande.


Commentaires  (fermé)

Logo de Chrif
dimanche 2 juin 2013 à 12h06 - par  Chrif

En regardant et en écoutant ces deux protagonistes je me suis cru en compagnie de deux piliers de bistrots aux propos aussi incohérents que simplistes mais terriblement dangereux pour la cohésion sociale en France. On serait revenu aux clichés les plus racistes et réactionnaires qui pourraient même faire palir le plus extremiste de l’idéologie fasciste des années 30/40. Après avoir affirmé sans avoir le sens du ridicule que dans le Coran le livre de l’islam il est dit "dégorger son voisin" nos deux comparses dans leur suffisance nous parlent de la raison et citent un certain nombre de nos penseurs et écrivains appelés les philosophes des lumières pour donner le change à ces dangereux musulmans.
Par contre, ce qu’ils se gardent bien de dire, ou ce quils ignorent, c’est que les philosophes cités ont reconnu dans leurs ecrits l’héritage et l’influence de la civilisation musulmane qui a contribué à forger leur esprit comme entre autres Avicenbe et Averroes. S’agissant par exemple de ces derniers dont je conseille la lecture, Ernest Renan disait que sans ces deux philosophes musulmans il n’y aurait ni Alberd le Grand ni St Thomas d’Aquin qui sont pourtant les pères de la scolastique chrétienne.
Alors de grâce arrêtez de diffuser ce genre d’inepties et ouvrez plutôt l’antenne au vivre ensemble sans angélisme certes mais aussi sans caricatures ni calomnies et surtout sans malhonnêteté intellectuelle !

Logo de siksatnam
samedi 25 mai 2013 à 18h23 - par  siksatnam

Sur l’aspect athée du discours, cela fait pas de mal. Donc voila pourquoi c’est publié ; Sur le reste, c’est en effet assez pitoyable.

Notons qu’Onfray a déjà fait l’objet d’autres publications sur ce site et pas forcément très aimables...

Logo de Pierrot
samedi 25 mai 2013 à 00h25 - par  Pierrot

franchement, je vois pas bien ce que çà fait là, et sans commentaires. Onfray, cette girouette ne cherche qu’une attention médiatique qui ne mérite pas qu’on s’y arrête. Il faut le laisser là où il est, dans les salons de la bourgeoisie, il est aussi libertaire que ma commode et se rapproche d’avantage de l’escroquerie philosophique et politique libertarienne/libérale.