Dieudonné, ni à Tours, ni ailleurs !

jeudi 2 janvier 2014
par  siksatnam
popularité : 10%

Le 10 janvier 2014, le soi-disant " humoriste " Dieudonné vient faire son cirque à Tours. Ce négationniste notoire, diffuse par la voie d’un "
humour " prétendument populaire, son antisémitisme violent, qui vient faire écho aux thèses développées par les identitaires du type " Vox Populi " , et qui rejoint les propositions xénophobes de la droite extrême en pleine campagne municipale.

Alors que la mairie avait de réelles possibilités d’interdire ce meeting aux relents antisémites, le maire de Tours a attendu les directives de Valls pour rencontrer le préfet. Valls dont la politique est pourtant dans la droite ligne de Sarkozy, Valls qui est le facteur majeur de droitisation du PS... Le collectif antifasciste combat de la même façon l’antisémitisme sous toutes ses formes que le racisme d’Etat sous toutes ses formes !

Récemment condamné par la justice pour " Shoananas " , " Dieudonné l’imposteur raciste, n’est pas l’ami du peuple palestinien " (communiqué Association France Palestine Solidarité du vendredi 03). Il n’est pas le bienvenu, ni à Tours, ni ailleurs !

Collectif Antifasciste Tourangeau

(Alternative Libertaire 37, Les Amis de Demain Le Grand Soir, MJCF37, NPA37, Solidaires 37, SUD PTT37, SUD Rail Tours, SUD Etudiants & individu-es)


France 3 Centre - JT local 1920 Touraine Val de Loire


France 3 Centre - JT local 1920 Touraine Val de... par siksatnam

 



Commentaires  (fermé)

mercredi 15 janvier 2014 à 09h20

autre contribution, le communiqué d’Alternative libertaire :
http://www.alternativelibertaire.org/?Dieudonne-Valls-ni-peste-ni

Dieudonné-Valls : ni peste ni choléra !
14 janvier 2014 par Commission antiracisme / 613 vues
Version imprimable de cet article Version imprimable

Geste essentiellement homophobe à l’origine [1], la « quenelle » de Dieudonné s’est vue conférée, au bout de plusieurs semaines d’emballement médiatique, une connotation antisémite que personne ne peut plus ignorer.

Dieudonné, n’est plus, depuis longtemps, qu’un démagogue réactionnaire.

Mais il est un autre réactionnaire, Place Beauvau, qui a décidé de lui faire la guerre. Le ministre de la Stigmatisation des Roms, Manuel Valls, pense-t-il ainsi se faire le défenseur des Lumières contre l’obscurantisme ?

Entre la peste et le choléra, Alternative libertaire ne choisit pas.

L’« antiracisme » de la classe politique et médiatique est à géométrie variable. Il y a unanimité pour condamner l’antisémitisme de Dieudonné. Mais le reste de l’année, bien peu s’offusquent de l’humour teinté de racisme d’autres « artistes » franchouillards. Pourquoi, tant qu’il y est, l’État n’interdit-il pas Éric Zemmour, dont les propos ont régulièrement soulevé l’indignation ? D’un côté on brandit la menace de la censure et de l’autre on prétend préserver la liberté d’expression. Y aurait-il un racisme légal et un racisme illégal ?

JPEG - 260.9 ko
source : La Horde

Une autre idée pénible véhiculée par l’affaire Dieudonné est que l’antisémitisme en France viendrait des habitants des quartiers populaires d’origine immigrée – en particulier « les Arabes » ou « les musulmans ». Rappelons que le cercle des fans de Dieudonné est bien plus large. Il suffit de voir le public de la Main d’Or ou du Bal des quenelles pour s’en convaincre. D’ailleurs Dieudonné et son idéologue, Alain Soral, ne sont pas arabes, ni spécialement amis des musulmans ! Soral republie les livres les plus emblématiques du vieil antisémitisme catholique, comme La France juive de Drumont, s’oppose à la construction de minarets et conspue les « islamo-racailles » tout en faisant l’apologie de l’Algérie française et en légitimant les violences policières. Dieudonné n’hésite pas, lui, à faire des vidéos avec le leader skinhead fasciste Serge Ayoub, déjà condamné pour des violences anti-Maghrébins.

Pour finir, Dieudonné et Soral sont très proches du FN, un parti qui fantasme sur « l’islamisation de la France » et qui, selon sa présidente Marine Le Pen, a « toujours été un parti sioniste » !

À propos de sionisme… Comme Dieudonné et ses acolytes drapent leur antisémitisme maladif d’un alibi antisioniste, d’autres réactionnaires vont être tentés, par amalgame, de salir l’ensemble du mouvement de soutien à la Palestine. Peine perdue. Cela fait longtemps que l’ensemble de la gauche propalestinienne s’est démarquée du triste sire.

Qu’est-ce qui l’intéresse au bout du compte ? Les juteux dividendes que lui rapporte son merchandising nauséabond, et qui lui valent à présent une enquête pour blanchiment d’argent.

Ne nous laissons pas abuser par l’imposteur de la Main d’or, ni par l’imposteur de la Place Beauvau. Ce n’est pas par la censure d’État qu’on fera reculer l’extrême droite… surtout quand cet État mène lui-même des politiques xénophobes. Le combat antiraciste est universel. La solidarité de classe est son fondement.

Alternative libertaire, le 15 janvier 2014

dimanche 12 janvier 2014 à 20h29

Lundi 30 décembre 2013
Dieudonné : au-delà de la quenelle, l’escalade meurtrière.

voir ici :
http://memorial98.over-blog.com/article-dieudonne-au-dela-de-la-quenelle-l-escalade-meurtriere-121821076.html

Dieudonné : au-delà de la quenelle, l’escalade meurtrière.

Sur Facebook suivez l’actualité quotidienne de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et le négationnisme de Memorial 98 à l’adresse http://www.facebook.com/groups/348947755137242/

Quelle est la différence entre la déclaration du maire UDI de Cholet Bourdouleix éructant en juillet dernier contre les gens du voyage : « "Hitler n’en a peut-être pas tué assez » http://www.courrierdelouest.fr/actualite/cholet-ce-que-bourdouleix-a-dit-face-aux-gens-du-voyage-22-07-2013-115017 et celle de Dieudonné éructant dans son théâtre à propos du journaliste à patronyme juif Patrick Cohen : « Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen, j’me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage. » ? ((propos filmés par la caméra cachée de "Complément d’enquête" et diffusés le 19 décembre dernier http://www.youtube.com/watch?v=TCy1Z9WKQv4 )

La vraie différence est que Dieudonné est un multirécidiviste et que ses propos sont diffusés à grande échelle.

Notons aussi que Bourdouleix passe en procès le 23 janvier prochain pour ses propos http://www.lepoint.fr/politique/propos-sur-les-roms-gilles-bourdouleix-comparaitra-le-23-janvier-16-12-2013-1770241_20.php

Face à l’emballement médiatique et institutionnel en cours et afin de déterminer les axes de la riposte antiraciste, la première question qu’il faut se poser est la suivante : pourquoi Dieudonné radicalise-t-il à nouveau son propos en appelant à l’extermination dans une chambre de gaz (dont il a par ailleurs nié l’existence avec son ami Faurisson) du journaliste Patrick Cohen ?

Voici les propos de Dieudonné : « Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu’il ait le temps de faire sa valise », commence Dieudonné, accoudé à un comptoir de briques. « Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen, j’me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage. » Rires dans la salle.

4 raisons expliquent cette escalade :

1) Depuis 2001 Dieudonné a sans cesse procédé ainsi, en testant et en lançant de nouvelles provocations (voir L’escalade antisémite de Dieudonné : décryptage )

Dieudonné n’est pas du tout un bouffon, même s’il utilise des techniques tirées de cet univers.

Il poursuit un combat politique dont la motivation essentielle est l’antisémitisme et de manière de plus en plus ouverte la référence à l’univers nazi.

Au passage il construit son empire médiatique et économique dont la gestion donne lieu à concurrence et dénonciations.

Au moins depuis les attentats du 11 septembre 2001, après lesquels il a déclaré son admiration pour Ben Laden, Dieudonné n’a plus cessé de radicaliser ouvertement un propos s’inscrivant dans la tradition antisémite et complotiste de l’extrême-droite française et européenne.

En même temps il se réjouissait du soutien que lui apportait les "idiots utiles" qu’il méprise tant et à qui il jetait parfois un os à ronger sous forme d’ « antisionisme » ou de « bataille pour la liberté d’expression » (voir voir Tariq Ramadan avec Dieudonné et Soral : vers l’antisémitisme ?).

Notons que Dieudonné n’est absolument pas motivé par le sort du peuple palestinien et par ses aspirations légitimes. Il soutient ainsi actuellement, avec tous ses amis fascistes, le régime syrien d’Assad qui massacre les Palestiniens, notamment ceux du camp Yarmouk de Damas.

Le geste de la quenelle, d’emblée et explicitement antisémite, (sous le vocable « antisioniste » en l’occurrence purement cosmétique) lui a apporté une visibilité inespérée.

Son usage est devenu systématique lors des apparitions publiques de Dieudonné au cours de la compagne de la « liste antisioniste », explicitement antisémite, qu’il a présentée en Ile-de-France lors des européennes de 2009, au côté d’Alain Soral, ex-plume de Jean-Marie Le Pen, devenu gourou idéologique de l’ex-humoriste.

A l’époque, Dieudonné se réjouissait ainsi : « l’idée de glisser ma petite quenelle dans le fond du fion du sionisme est un projet qui me reste très cher », « , comme il l’avait déclaré à Libération http://www.liberation.fr/societe/2013/09/12/les-quenelles-de-dieudonne-laissent-un-sale-gout_931523 .

Lors de cette même campagne, le financeur de l’entreprise , Yahia Gouasmi, porteur des 3 millions d’euros fournis par le régime de Téhéran (dixit Soral lui-même http://www.youtube.com/watch?v=wyid2SzBmUo ) déclarait notamment : «  : A chaque divorce, moi je vous le dis, il y a un sioniste derrière…. » ce qui démontre évidemment qu’il ne s’agit pas de quelconques "sionistes" mais bien des Juifs de France et d’Europe ( voir Interdire les listes de Dieudonné ? )

2) Dieudonné surfe sur la radicalisation de la droite réactionnaire qui a manifesté contre le mariage gay. Dieudonné le « libertaire » a ainsi qualifié le mariage gay de : « "projet sioniste qui vise à diviser les gens" http://www.metronews.fr/people/pour-dieudonne-le-mariage-gay-est-un-complot-sioniste/mmcd!r7MNt9Y2eZYY/ ). Il reprend d’ailleurs, dans le même" spectacle" filmé par Complément d’enquête les attaques animalières contre C.Taubira (qu’il traite de « sheetah »), comme les plus extrémistes des anti-mariage gay.

3) Il se sent surtout conforté par les sondages favorables au Front National et les perspectives de percée de celui-ci lors des prochains scrutins.

Le Front National est le parti de Dieudonné au moins depuis 2006 (voir Dieudonné, Faurisson, Le Pen : décryptage. ) ; cela a commencé par Bruno Gollnisch le négationniste qu’il défend officiellement et ouvertement depuis mars 2005, soit il y a plus de huit ans, et de JM Le Pen à qui il va rendre visite officiellement à la fête du FN en 2006, avant de l’honorer comme parrain de son enfant (Le Pen et Dieudonné : la grande famille des antisémites.)

Le Pen et Golnisch ainsi que Florian Philippot le lui rendent bien ; Golnisch vient d’encore de faire la propagande de Dieudonné lors d’une séance du Conseil régional de Rhône-Alpes (qu’il a co-dirigé avec Charles Milon en 1998 voir Devedjian copie les insultes du Front national ) en concluant par une référence codée mais claire au fameux « détail » des chambres à gaz ( écoutez bien ses derniers mots) http://www.dailymotion.com/video/x18lk74_la-quenelle-de-bruno-gollnisch_news#from=embediframe .

Le seul parti dont Dieudonné et Soral sont proches est le Front National ; Soral a été membre de son comité central sur intervention directe de Jean-Marie Le Pen ; leur propagande antisémite trouve son débouché politique parmi les militants et sympathisants de ce parti et dans la propagande "souterraine" que ceux-ci développent sur ce thème.

Au-delà de la prétendue "dédiabolisation" affichée par Marine Le Pen, l’antisémitisme demeure puissamment ancré dans les représentations portées par le nationalisme et la xénophobie du FN. De nombreuses remontées de terrain nous parviennent sur un antisémitisme très répandu parmi les jeunes qui gravitent autour du FN, associée à une islamophobie omniprésente.

Un autre témoignage public dans ce sens est celui porté par le député Modem Jean Lassalle qui a réalisé un "Tour de France " et qui le raconte. Il note la présence de la "parole antisémite liéé à l’argent" http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/12/13/jean-lassalle-depute-modem-et-temoin-du-rejet-de-l-autre_4333792_823448.html

4) Dieudonné se sent aussi conforté par l’impunité dont il jouit avec son acolyte Soral qui vient de publier un livre de débat avec la vedette télévisuelle Eric Naulleau. Le geste d’Anelka en témoigne encore aujourd’hui.

Face à cette situation inquiétante, correspondant à une poussée de l’extrême-droite en Europe, nous en appelons à une mobilisation immédiate de toutes les forces antiracistes et antifascistes, attachées à la lutte pour l’égalité et au refus de l’antisémitisme et du néo-nazisme, afin de se rassembler localement et nationalement.

Le collectif unitaire qui a appelé aux rassemblements après l’assassinat de Clément Méric par un membre du groupe de Serge Ayoub, ami et complice de Dieudonné, le collectif qui a organisé récemment les manifestations du 30 novembre (voir Contre le racisme : mobilisation unitaire le 30 Novembre ! ) doivent prendre des initiatives unitaires sous toutes les formes : rassemblements, manifestations, pétitions.

Nous soutenons toutes les démarches locales visant à s’opposer aux « meetings d’extrême-droite » que représentent désormais les prestations de Dieudonné, comme à Orléans avec le collectif antifasciste du Loiret voir http://www.youtube.com/watch?v=qCRwylZNK8w&feature=share et http://comiteantifa45.blogspot.fr/2013/10/dieudonne-orleans-pas-de-zenith-pour.html. Avec eux nous exigerons des maires qu’ils prennent des mesures contre ces manifestations de haine et d’apologie du nazisme.

Nous n’allons pas commenter sans fin les déclarations d’un Ministre de l’Intérieur, par ailleurs pas très propre sur lui, qui promet d’interdire tous les spectacles de Dieudonné comme il a promis il y a six mois de s’en prendre au site d’Alain Soral ( Egalité et Réconciliation est toujours là), comme il a promis il y a deux mois de s’en prendre sévèrement et pour de bon aux discours racistes ( le site Fdesouche est toujours là).

La démarche de Valls est un coup de pub, car il sait très bien qu’il ne peut pas y avoir d’interdiction générale des réunions de Dieudonné, même une loi nouvelle serait censurée par le Conseil Constitutionnel.

C’est au mouvement social, aux associations unies, de prendre l’offensive et par la même occasion d’éradiquer la puanteur antisémite qui traîne depuis si longtemps dans la société française.

voir aussi sur ce site

Extrême-droite : récidive violente.

Marine Le Pen : un dérapage ?

Extrême-droite : assez de crimes, assez de violences !

Un suicide pour appeler à la violence.

Peste brune : non à la parade de l’extrême-droite le 12 mai

Pour repousser l’extrême droite : passer à la vitesse supérieure

30 janvier 1933 : le désastre. Hitler ?

Pff, une banalité ! ... par Souâd Belhaddad

Le Pen et le "détail" : décryptage

Le Pen manipule la mémoire et les banlieues

et par nos amis d’Opération Poulpe

link

voir aussi

http://www.slate.fr/story/4903/comment-dieudonn%C3%A9-est-devenu-antis%C3%A9mitisme-fn-soral

Albert Herszkowicz pour

Memorial 98

vendredi 10 janvier 2014 à 20h41

autre contribution pour éclairer le sujet vu ici :
http://www.alternativelibertaire.org/?Dieudonne-Soral-l-anticapitalisme
sorti avant le "show médiatique" de Valls :

Dieudonné-Soral : l’anticapitalisme des imbéciles
30 décembre 2013 par Commission Journal (mensuel) / 2983 vues
Version imprimable de cet article Version imprimable
Antifascisme

Ces tirailleurs n’ont qu’une seule fonction : tenter de sensibiliser aux thèses de l’extrême droite un public habituellement insensible à celles-ci. Ils tentent de brouiller les lignes en se présentant comme des individus en-dehors du champ partisan. Il n’en n’est rien : M. Soral a été membre du comité central du FN avant d’en démissionner car on n’y accordait pas assez d’importance à sa petite personne. Quant à Dieudonné, il passe son temps dans les eaux du FN, par exemple avec Frédéric Châtillon, conseiller de Marine et ancien du GUD, ou en louant son théâtre, La Main d’or, pour les formations du FN.
Soral le boutiquier

Les seules actions politiques concrètes proposées par Alain Soral se résument à acheter ses produits, acheter des billets pour ses conférences et... voter pour le Front national. On entend parfois que son discours, en tant que tel, comporterait des éléments intéressants et progressistes. Coupons court à ces rumeurs : la soupe que nous sert Soral est composée des ingrédients faisandés de l’extrême droite la plus rancie. Il se présente aujourd’hui comme le porte-parole des cités ? Voilà plutôt ce qu’il en pensait : « leur seul espoir [aux Algériens] c’est qu’on y retourne [en Algérie]. » [1] mais encore :celui qui se comporte en colon, de plus en plus c’est le Beur" [2] ou bien : "la France devient un pays d’Anglo-saxons névrosés envahis de Maghrébins hostiles" [3].
Conspirationnisme rance

Soral est-il anticapitaliste ? Il aimerait beaucoup mais, malheureusement, derrière les postures de rebelle avec des vrais morceaux de subversion dedans, ça sent plutôt le conformisme le plus plat. Ses théories se limitent à une critique superficielle de la finance, des multinationales étrangères et à une apologie crétine du petit patronat.

Soral ne doit sa réputation subversive qu’à un antisionisme soit disant radical. Il s’autoproclame, avec son compère, l’alpha et l’omega de ce combat. Pourtant, sur un plateau télé il ira jusqu’à déclarer : « Je ne suis ni propalestinien, ni pro-israélien, je suis français monsieur. » Pietro Sangiorgio, l’un des individus participant à son fan club, Égalité et réconciliation, nous déclare dans une vidéo que pour lui l’État d’Israël est un modèle admirable. En revanche, son antisémitisme est on ne peut plus réel. Soral a réédité La France juive de Drumont, best-seller antisémite des années 1880, et son analyse du capitalisme se réduit à la dénonciation du complot américano-sioniste – entendez par là le complot juif.

Quant à Dieudonné, tous ses spectacles sont désormais imprégnés d’antisémitisme et de négationnisme.

Pour expliquer la marche du monde, Soral véhicule les thèses conspirationnistes plus bêtes les unes que les autres issues d’Internet. Vendeurs à la petite semaine, Soral et Dieudo ne sont que le reflet d’une époque sans esprit, l’opium qui remplace la conscience révolutionnaire.
Du côté des assassins

Dernière illustration des numéros de magicien de notre duo, l’immonde plaidoyer en faveur d’Esteban Morillo, le meurtrier de Clément Méric. On reprend les mêmes ficelles éculées par notre duo, on se présente comme au-dessus de tout cela… et on invite le chef du groupuscule de l’assassin, Serge Ayoub ! Au nom du « devoir de vérité », on présente sa version, totalement partiale, de l’affaire. La première vérité aurait été de rappeler que Serge Ayoub et Soral se connaisse très bien puisqu’ils ont ouvert ensemble le bar parisien Le Local ! Alors toujours aussi impertinent l’avis de nos deux bouffons ?

San Vincente (AL Bruxelles)

jeudi 9 janvier 2014 à 12h30

Bon reportage le 6 janvier sur I tele : son ancienne productrice (non juive) explique que Dieudonné ne l’a pas remboursée de 540 000 €. De plus, elle explique et elle l’a suivi lors de sa dernière tournée que son public se compose essentiellement de jeunes de banlieues antisémites et d’antisémites français de souche venus entendre Dieudonné casser du juif. Bref, tout est dit. Enfin, les journalistes expliquent à quel point Dieudonné se fout de son public en les pompant jusqu’au dard avec des produits dérivés (tu parles d’un antisystème smiley )et ses crétins allongent la monnaie sans rien dire. Bref son public est le roi des cons !

Logo de Ortiz
mercredi 8 janvier 2014 à 10h17 - par  Ortiz
Logo de Sharp turon
lundi 6 janvier 2014 à 19h55 - par  Sharp turon

Contre le racisme et l’antisemitisme MANIFESTONS ! Si une manif la veille devant le Vinci suffit à provoker un risk de trouble à l’ordre pubik MANIFESTONS notre hostilité. Pas de liberte pour les ennemis de la liberte : Dieudonné à des moyens financiers, des reseaux face auquels nous n’avons que nos voies, notre présence !

Logo de Sharp turon
lundi 6 janvier 2014 à 19h50 - par  Sharp turon

contre l’antisémitisme et le racisme ! PAS DE LIBERTE POUR LES ENNEMIS DE LA LIBERTE ! Par son charisme, ses reseaux, son pouvoir financier Dieudonné propage la pire des haines sous kouvert d’humour et de liberte d’exp.... FACE à ça : si une MANIFESTATION la veille devant le VINCE suffit à provoquer un trouble à l’ordre publik alors OUI ! MANIFESTONS notre hostilité envers les FACHOs (fussent-ils noirs, drôles ou autre).


SKALP en 3.7 ____________ SHARP TURON (FB)______

lundi 6 janvier 2014 à 18h54

contribution :
Affaire Dieudonné/Valls : antisémitisme télévisé ou xénophobie d’État, faut-il vraiment choisir ?

Affaire Dieudonné/Valls : antisémitisme télévisé ou xénophobie d’État, faut-il vraiment choisir ?

La « quenelle », un geste « anti-système » ?

Depuis quelques années, nous assistons à l’apparition d’un nouveau phénomène sur le web : des centaines d’anonymes se photographient en exécutant le geste de la « quenelle », signifiant littéralement « dans ton cul jusque-là », et désormais étiqueté « anti-système ». Considérer comme subversif le fait de poster sur Facebook des photos de soi-même en train de tendre un bras peut faire sourire. Mais les initiateurs de ce geste donnent plutôt envie de vomir. Le plus connu, Dieudonné, à l’origine humoriste plutôt de gauche, est progressivement devenu un triste pantin fréquentant des négationnistes et des responsables d’extrême droite. Il a encore récemment fait la une des médias avec une énième provocation antisémite, le 19 décembre, en regrettant qu’il n’y ait plus de chambres à gaz pour le journaliste de France Inter, Patrick Cohen. Un autre promoteur de la « quenelle », plus politique et proche de Dieudonné, est Alain Soral, dont les déclarations vaseuses oscillent entre homophobie, antiféminisme, soutien à des dictatures (Libye de Kadhafi, Iran, Syrie), dénonciation d’un prétendu « complot-juif » et paranoïa aiguë. La lutte contre toutes les formes de colonialisme, plus que jamais nécessaire, en Palestine comme ailleurs, ne peut se résumer à cette grotesque caricature…

Car c’est bien d’une vaste caricature qu’il s’agit. En effet, qu’y a t’il de vraiment « anti-système » dans ce geste repris partout et par tous, quelle que soit la classe sociale ? Le footballeur Nicolas Anelka, exécuteur d’une « quenelle » le 28 décembre, et qui a signé il y a un an pour un salaire de 1,2 millions d’euros, est-il vraiment « anti-système » ? Le gourou Rael, fondateur de la secte du même nom, et adepte lui-aussi de ce geste, est-il vraiment « anti-système » ?

Pour le réseau No Pasaran, l’exécution d’un simple geste, aux origines douteuses et à l’utilisation très aléatoire, ne pourra jamais se substituer à la lutte contre toutes les formes de dominations. Pire, cette « quenelle », en se présentant comme « anti-système », fait clairement le jeu de ce dernier en occultant les véritables combats à mener, contre l’impérialisme, le fascisme, le capitalisme et le productivisme.

Manuel Valls, ou quand la xénophobie d’État se déguise en antiracisme républicain.

En annonçant vouloir interdire les spectacles de Dieudonné, Manuel Valls tente de se draper dans les haillons d’un antiracisme de façade, alors qu’il s’assume par ailleurs comme le digne continuateur des politiques libérales, sécuritaires et xénophobes menées par les gouvernements précédents. Pour le réseau No Pasaran, ce n’est pas simplement la dénonciation de tel ou tel avatar d’extrême-droite qui importe le plus, mais avant tout la lutte contre ce qui la nourrit. Les politiques néo-libérales menées au travers de la construction européenne sont l’élément central et moteur dans la poussée populiste qui envahit le continent. En France l’UMP et le PS sont les exécutants de cette politique et sont donc responsables de l’état de décomposition sociale et économique de la société où les plus pauvres et les plus démunis -à l’instar des Roms, des immigrés ou des personnes d’origines maghrébines- sont stigmatisés et vus comme des populations dangereuses.

La lutte anti-fasciste ne peut en aucun cas se résoudre à étendre l’arsenal sécuritaire et répressif de l’État, qui mène par ailleurs une politique ouvertement xénophobe. Comme nous le disions dans les années 90, la lutte contre l’extrême droite doit se penser en terme d’un autre projet de société. A vous, à nous de faire vivre nos alternatives, nos espoirs et nos colères, dans de multiples luttes quotidiennes et locales.

- > http://nopasaran.samizdat.net/spip.php?article2080


Réseau No Pasaran
21ter rue Voltaire, 75011 Paris
nopasaran@samizdat.net
www.nopasaran.samizdat.net

lundi 6 janvier 2014 à 18h51

dieudonné adore cette place de "victime" mais qu’il a choisit, c’est son business !
La victimisation choisie et les délires sur un complot judeo-maçonnique ne sont que le recyclage du vieux discours d’extrême droite.
Dieudonné joue sur tous les tableaux, politiciens un jour , humouriste le lendemain en fonction de la situation, ses arguments sont à géométrie raible en fonction de l’interlocuteur.

Il supporte Ayboube (chef des néona-zi JNRdont des membre ont assassiné clement meric en juin 2012), Faurisson, Soral (théorcien revisonniste d’extreme droite) , leur fera un tapis rouge, les mettra en scène, les épaulera puis vous dira que tout ça ce n’était qu’une blague... parce qu’en fait il est humouriste...
ah oui ! ça pour prendre les gens pour des cons !

Il n’en a rien à foutre des palestiniens, il les utilise pour mettre en scène son anti-sémitisme. Ceux qui supportent depuis des decennies les palestiniens ne peuvent que gerber de l’exploitation qu’il fait de la souffrance de ce peuple à ses propres fins.

Et c’est pareil sur son côté soi-disant anti-système. Il n’en a rien à foutre de l’esclavage, il utilise la souffrance des autres.

Quant à la "quenelle" on dirait un geste de recré de cour de collège ou le plaisir réside dan la transgression sadique.

Espérons que la mode ne durera pas. Quand on voit Anelka ou Le pen faire le geste on se marre sur le soit disant côté anti-système, ce sont les premiers à bénéficier du système , ces riches , enfant gâté du football pour l’un ou milliardaire pour l’autre.

Je ne pense pas que l’interdiction préalable soit une bonne chose dans l’absolu. Mais j’affirme qu’ il faut combattre ses idées et ses pseudos-arguments ,délirants mais parfois séduisants par leur esthétique pour qui n’a pas d’autre son de cloche. S’il passe, à Tours comme ailleurs, il faut manifester pour affirmer que ses idées sont malvenues et s’opposer par le nombre et la determination à la tenue de son meeting... ah non ecusez moi c’était de l’humour !

Goebbels ou Mussolini aussi savaient manier l’humour pour séduire à des fins perverses et nauséabondes.

Logo de Nico37
dimanche 5 janvier 2014 à 21h55 - par  Nico37

Dieudonné est antisémite, ses spectateurs aussi.
Le communiqué reproduit ne condamne pas l’attentisme de Germain, la récupération politique de Valls mais aussi d’Arno Klarsfeld et c’est bien dommage... De même la question d’interdire ou non et d’expliquer pourquoi est absente...

Logo de Nico37
dimanche 5 janvier 2014 à 21h53 - par  Nico37

Il est indispensable de renvoyer dos à dos Valls et Dieudonné : que se vayan todos !
Joël ne s’est pas prononcé pour ou contre l’interdiction du spectacle et le communiqué de presse reproduit non plus !

Logo de Gérard
samedi 4 janvier 2014 à 16h42 - par  Gérard

Que Joël Vaganay, ex-LCR et ex-"syndicaliste" foireux à SUD Energie vienne ici donner la leçon, c’est un peu fort !

1/ C’est un collectif d’associations (et d’individus)qui s’exprime ici.
2/ Le minimum que l’on est en droit d’attendre d’un Collectif anti-Faf est qu’il s’exprime lorsqu’un antisémite notoire passe dans sa ville.
3/ On peut considérer que tous les moyens sont bons pour combattre les fascistes et les antisémites.
4/ Lorsque le FN a tenu son congrès à Tours en 2011 où lorsque "Vox Populi" fait son cirque, à plusieurs reprises, plusieurs associations et syndicats (jusqu’à la CFTC !) ont demandé au maire de leur interdire le prêt de salle. Les gauchistes, style Joël Vagany, n’y ont rien trouvé à redire alors. Peut être dormait-il donc sur son nuage ?
5/ Que Valls "qui déteste les Roms" réagisse à ce phénomène aujourd’hui, suivi par Jean Germain qui veut se faire bien voir du pouvoir central, n’est que la manifestation de leurs opportunismes politique.
6/ Par contre en tirer comme conclusion que l’on joue dans le camp de Valls est tout aussi foireux que de dire que Vaganay serait antisémite, puisqu’il ne veut pas interdire la venue de Dieudonné à Tours. A raisonnement foireux, réponse foireuse.

samedi 4 janvier 2014 à 16h40

Qui soutien Walls ici ?

Vous êtes téllement concentré à psalmodier vos psaumes dieudonnistes à géométries variables que vous vous forger des convictions délirantes en lieu et place d’arguments... vous démontrez qu’on ne peut pas dialoguer raisonnablement avec le délire dieudonniste.

Logo de Benjamin
samedi 4 janvier 2014 à 14h03 - par  Benjamin

Les antifascistes d’hier sont les fascistes de demain.

Dieudonné s’amuse à provoquer les bien pensants pour montrer la limite aux libertés que des dangers comme les prétendus antifascistes et associations antiracistes sont entrains de nous imposer.
Dieudonné est anti communautariste, à ceux qui le critiquent ici et balancent des mensonges, etes vous au moins allé à un de ses spectacles ? Non.
Il a manifesté au côté de juifs antisionistes, participé avec certains d’entre eux à des conférences, des juifs viennent voir son spectacle kippa sur la tête ! Qui essayez vous de manipuler ?
Prétendez vous que les fans juifs de dieudonné sont antisémites ?

Dieudonné n’a rien contre les juifs, il se bat contre le sionisme.
Tous les juifs ne sont pas sionistes et tous les sionistes ne sont pas juifs.
Pour finir, soutenir valls, qui incite à la manifestation et au trouble public, pour un ministre de l’intérieur c’est un scandale !
Les pseudos antifascistes ne défendent donc absolument pas les libertés, on s’en doutait, pour être aussi fanatiques et subjectifs.

vendredi 3 janvier 2014 à 19h45

Je crois que vous faites des raccourcis !

On pourrait vous renvoyer : c’est ça votre combat soutenir dieudonné qui regrette les chambresàgazs quand il pense à P. Cohen, qui fait de Lepen le parrain de sa fille, qui va aux rassemblements des BBR, qui s’associe au philosphe d’extreme-droite Soral ?

Mais pour cette fois-ci on va dire que c’est un manque de prise de recul.

D’autre part que Walls déteste ou non les Rroms on s’en fout de ses gouts, ce qu’il fait problème c’est qu’il mène une politique xénophobe à l’égard des Rroms dans la droite ligne de Sarko et consorts .... et qu’il met les Rroms au pilori, ce que fait au passage Dieudonné avec les Juifs...

Méfiez vous de ces discours qui attributs tous les maux à telle ou telle partie de la population.

Méfiez vous des raccourcis et des délires des théories du complot

Logo de siksatnam
vendredi 3 janvier 2014 à 16h02 - par  siksatnam

Oups, quelle "fine" analyse politique !

Logo de Joel vaganay
jeudi 2 janvier 2014 à 21h29 - par  Joel vaganay

C’est ça le combat de "demain le grand soir" ???? Le même combat qu’Emmanuel Valls, le ministre qui déteste le Roms ?

Logo de Ortiz
jeudi 2 janvier 2014 à 14h14 - par  Ortiz

« Comment un homme digne de ce nom est-il capable de proférer de telles horreurs ? On parle trop de la Shoah, trouvez-vous ? Comment se fait-il que j’ai l’impression du contraire ? Qu’il faudrait sans cesse rappeler aux jeunes générations ce qui a été, afin que cela ne se reproduise plus ? Moi, voyez-vous, je suis obsédée par le visage de ces milliers d’innocents massacrés par les nazis. Et quand j’apprends par ailleurs que des mères juives ont tué leurs enfants avant de se donner la mort, l’image des mamans noires jetant leurs progénitures par-dessus bord pour les empêcher de devenir des esclaves se fige sous mes yeux…

Des juifs ont lutté aux côtés de Martin Luther King. Des Juifs ont aidé des Noirs américains à acquérir leurs droits civiques et on ne saurait gommer des faits aussi palpables que la présence de certaines personnalités juives auprès des peuples noirs lorsqu’ils souffraient. On ne saurait effacer des archives ces images émouvantes des GI noirs libérant les Juifs des camps de concentration On ne saurait ne pas rendre hommage aux hommes venus d’Afrique, des Antilles ou de la Guyane bataillant en Allemagne pour que cesse l’abjection. Beaucoup y ont laissé leur vie….

D’une certaine façon, vous avez gagné cette honteuse bataille, vous et vos contradicteurs zélés. Mais nous qui pensons que Noirs et Juifs appartiennent à la même humanité souffrante, que judéité et négritude ne sont pas antinomiques, mais deux identités méritant égal respect, gagnerons la paix sociale."

Calixthe Beyala, écrivaine camerounaise, s’adressant à Dieudonné dans le quotidien Le Monde du 21 février 2005

jeudi 2 janvier 2014 à 14h08

Dieudonné a viré au complotisme et à l’anti-sémitisme depuis maintenant des années et il s’accoquine depuis longtemps avec l’extreme droite notamment le groupuscule de Soral.

Ses sorties et phots et batpèmes en compagnies de membres notoires du FN ou de neonazis tel Ayoub ne sont pas non plus d’aujourd’hui
cf ici :
http://tours.mediaslibres.org/dieudonne-a-tours-un-meeting.html

Ceux qui font semblant de ne pas savoir jouent un jeu malsain en faisant les ingénues, ou peut-être collaborent ils franchement d’un régime où la raison seraient remplacés par la haine et la peur. Attribuer tous les maux à une partie de la population, rejouer les sirènes du complot judeo-maçonnique etc... ça c’est déjà vu.

Ce que veulent construire Dieudonné et Soral : l’homme moins l’humain, la culture de la perversion et du plaisir sadique et au final ... un régime fasciste.

Brèves

24 février - La décroyance ou comment je suis devenu athée sans me fâcher avec ma famille

Coexister est l’association interconvictionnelle des jeunes pour créer du lien social. Il y a (...)

31 janvier - Sanitas palace !

Quand on veux tuer son chien, on dit qu’il a la rage !
La Direction de la cohésion Sociale et la (...)

10 avril 2016 - De la servitude moderne

Après le documentaire du même nom réalisé en 2009, « de la servitude moderne » est maintenant (...)

8 avril 2016 - LE DROIT D’AUTEUR ET NOUS AU NOM DE L’...

LE DROIT D’AUTEUR ET NOUS
AU NOM DE L’ EXCEPTION CULTURELLE FRANCAISE NATIONALE, LES CONSEILS (...)

16 septembre 2015 -  OSEZ LE SOCIALIQUE

Bonjour à tous, et à toutes
Mon site /mouvement OSEZ LE SOCIALIQUE est en ligne !
Ils parlent (...)