L’enfermement psychiatrique en question(s) avec Jacques Lesage de la Haye

dimanche 20 juillet 2014
par  siksatnam
popularité : 5%

L’enfermement psychiatrique en question(s) avec Jacques Lesage de la Haye : psychologue, écrivain, ancien prisonnier et animateur de l’émission anti-carcérale Ras les murs sur Radio libertaire.


Commentaires  (fermé)

Logo de CAIN
vendredi 1er août 2014 à 17h52 - par  CAIN

Abel es tu bien sûr de la limite entre le normal et le pathologique en ce qui concerne la maladie mentale ? Les médicaments ne peuvent pas tout et l’insertion sociale ? et le projet de vie ? et le désir de la personne ?

La maladie mentale questionne forcèment le milieu et la société dans laquelle elle s’insère.

Je ne rois pas aux "esprits" mais suis convaincu d’un lien intrinsèque entre le psychisme et l’organisme du sujet dans lequel il s’exerce, je ne pense pas qu’il y a une division entre l’âme(l’esprit) et le corps, vision très judeo-chrétienne, ni non plus que le psychisme soit un organe, ni l’individu un simple assemblage d’organe qu’il suffit de réparer.

Que certaines conceptions puristes de la psychanalyse soient dans la croyance etc c’est une chose mais le tout organique est une autre croyance en miroir.

Ma conviction est que l’être humain est fondamentalement un être social, les pathologies qui concerne le lien aux autres concernent forcèment la société.

Logo de Abel
mardi 29 juillet 2014 à 22h48 - par  Abel

c’est de la merde psychanalytique de bout en bout.

c’est fou comme certains libertaires ont du mal à accepter le fait que l’esprit aussi puisse être malade. Si on a un cancer du poumon, on traite médicalement, mais si qq’un entend des voix, c’est la société qui est malade, qui le rend fou, on va chercher des explications dans l’arnaque psychanalytique... ce refus de voir "l’esprit" comme un bout du corps qui peut lui aussi être soumis à maladie est assez puérile, il serait temps que Lesage de la haye prenne sa retraite militante.