Des gens bien comme il faut...

dimanche 20 mai 2007
par  Le Plombier
popularité : 5%

Faut-t-il absolument parler de félons et de traites, lorsque quelques gugus, transfuges de l’UDF ou du PS, entrent au gouvernement d’ultra droite de Sarkozy ?
Après tout, on peut considérer qu’ils y sont chez eux… Entre bourgeois, on est du même monde... Certains sont mêmes spécialistes en indignations mondaines et médiatisées… Cela leur va bien… Ils ont même quelques points en communs : issus du sérail du Parti Communiste, protestataires nourris au grain de Marx et des trahisons du mouvement ouvrier tel que Kouchner (Ex PS), on a à faire à des spécialistes du retournement de vestes. Maurice Leroy (UDF rallié à Sarko, député du loir et Cher)
est carrément est pas mal dans ce genre là… Plus faux cul que lui, tu meures ! Nous arrivons donc au niveau de la chanson de Dutronc, « l’opportuniste », que ces deux derniers devaient écouter en boucle dans les assemblées générales branchées des années soixante-dix…
Le Kouchner pourtant n’est pas un malheureux. Outre le fait qu’il soit pété de tunes il a tâté à de nombreuses reprises des fonctions prestigieuses :
Ministre délégué chargé de la Santé, de 2001 à 2002 , secrétaire d’Etat chargé de la Santé, de 1997 à 1999, ministre de la Santé et de l’Action humanitaire, de 1992 à 1993, secrétaire d’Etat chargé de l’Action humanitaire, de 1988 à 1992, secrétaire d’Etat chargé de l’Insertion sociale, en 1988.
Le fumier a donc habité longtemps dans les palais de la république et il y a bien prit goût, la truffe !
Alors, il vient de saborder son site internet pour en créer un autre dans lequel il condamne « le jeu des partis » et appelle à l’intérêt suprême de la France et des idées… Des « idées » qui font de lui une serpillière où tout le staff de la réaction droitière viendra complaisamment essuyer ses pieds merdeux…
Question idée, c’est un véritable poète, il faut bien le reconnaître… Un de ces derniers « exploits » est d’avoir, dans un rapport, absout la sanglante junte militaire Birmane d’avoir employé des enfants soldats esclaves… Quelle lucidité et quelle rigueur intellectuelle ! Le désormais ministre des affaires étrangères est fin prêt pour toutes les bévues et les reniements.. Le coup de « l’affaire birmane » n’était qu’un gallot d’entraînement… Le « french doctor » est dispo pour toutes les aventures.. Après tout, on peut lui faire confiance : c’est un pragmatique ! Les idées, il s’assoit dessus.. Pourvu qu’un poste dans un ministère lui soit offert et il est prêt à toutes les ouvertures… Un peux comme Eric Besson (Ex PS) nommé de son coté secrétaire d’Etat chargé de la Prospective et de l’évaluation des politiques publiques au sein d’un gouvernement de droite

Après cela, on se plaindra que l’on soit dégoûté de la politique.. Il faut bien reconnaître que nos politicards y mettent sacrément du leur !
15 jours après la victoire de l’UMP aux élections présidentielles, il fait toujours aussi gris… C’est quand le soleil ?
E.S.