« Ich bin très gentil. Je ne suis pas un terroriste »

samedi 2 mai 2015
par  Le Plombier
popularité : 2%

Les "Amis de Demain le Grand Soir" présentent le dernier récit radiophonique de Pierre Merejkowsky (Une cinquantaine de films produits ou autoproduits, six romans publiés).

Mercredi 6 mai à 21h

Salle Mirault

(12 rue Louis Mirault à Tours)

Entrée libre et gratuite

" Dans le milieu des années soixante-dix, j’ai participé aux prémices de la création du Mouvement Ecologique. Il s’agissait de créer tout de suite une société parallèle qui en s’opposant principalement à l’énergie nucléaire symbole de la domination de la technologie sur l’homme et la femme, construirait une société à l’échelle humaine. Dans cet esprit germa l’idée sans doute contradictoire de présenter un candidat à l’élection Présidentielle, celle de René Dumont. Cette immense euphorie fondée sur la spontanéité qui n’est pas sans rappeler certains aspects de la campagne présidentielle de José Bové est la matrice de ce feuilleton.

En effet les personnages principaux de PM et d’AC font sans cesse référence à cette libération des esprits et des corps qui à leurs yeux s’opposent aux prédateurs, c’est-à-dire à ceux qui veulent construire un monde fondé sur le rationnel de la production, de l’efficacité, tant électorale qu’affective.

AC estimant que l’enthousiasme d’un mouvement vert balbutiant a été détourné de son chemin par les professionnels, les prédateurs inféodés en fait au Parti dit Socialiste et PM qui dans sa quête effrénée et répétitive essaye de transposer cet enthousiasme propre à l’éclosion de toute révolte dans une refondation des rapports amoureux qui déboucheraient sur un monde tragi et plutôt comique débarrassé des chauffe-eaux et des bus anti-pollution.

A travers les deux personnages de PM et d’AC se dessinent en fait les facettes d’une même évolution : celle du salutaire rêve d’une révolution qui pourrait se transformer en une haine de l’autre avec un cortège d’outrances verbales et de visions provocatrices et non objectives ou au contraire en une quête effrénée d’un nouveau rapport sexuel qui serait la matrice d’un monde débarrassé de ses prédateurs.
En conclusion il s’agit de s’appuyer sur un fait historique (la campagne de René Dumont) pour lui donner une portée de voisinage, voisinage des idées, des sentiments, des habitants d’un quartier
".

PM



Brèves

3 octobre 2012 - Le droit de photographier

Arrêté du 27 Juin 2008
Les journalistes et particuliers ont le droit de photographier et de (...)