Mais ou sont donc passés les manifestants du 06 Mai au soir ?

dimanche 24 juin 2007
par  siksatnam
popularité : 7%

Aujourd’hui, Samedi 9 Juin 2007, soit un peu plus d’un mois après l’élection triomphale de Sarkozy, ce dernier pointe son nez (ou sa péninsule c’est au choix), en bon démago au congrès de l’UNAPEI qui se tient à Tours aujourd’hui.

Pas d’inquiétude, peuple de France, VOTRE Président est bien gardé !
15 cars de CRS garés en catimini boulevard Heurteloup. Des CRS déployés par centaines y compris dans des endroit qu’on imaginerait même pas, un cordon de sécurité digne d’un G8 !!!

Et toi, petit citoyen de base, l’anonyme de tous les jours,alors que tu t’en vas bosser un samedi matin, tu te fais hurler dessus par une horde de Mammouths à poils laineux 1.90m pour 150 kg, parce que tu n’as pas le droit de prendre ton chemin habituel pour aller trimer pour un salaire de misère pendant que Sarko se pavane dans les ors de la République et "révolutionne tout" pour un déplacement tellement démagogique qu’il ferait dégueuler un troupeau de buffles !
Les résidants de la rue Bernard Palissy sont obligés de patienter pour pouvoir regagner leur domicile et peu importe que tu aies 84 ans (comme la petite dame avec laquelle je parlais il y a encore 10 minutes) ou même 25 ans et 23 ans avec un très jeune enfant qui doit absolument rentrer chez lui pour prendre sa tété..."On s’en fout !!!" nous ont hurlé les mammouths à poils laineux, les cerbères de la République (ou de ce qu’il en reste...de la république).

Alors je pose la question :
Ou sont passés les manifestants du 06 mai au soir qui laissaient éclater leur colère après l’élection de Sarkozy ? Même pas un comité d’accueil digne de ce nom avec pancartes, banderoles et pourquoi pas quelques pavés au travers de sa gueule ??
Ils ne sont pas là. Apparemment rien n’a été prévu et ainsi Monsieur Sarkozy peut tranquillement mettre en place son état policier et UMP !!

Emmanuel GETIAUX


Commentaires  (fermé)

Logo de Remember
jeudi 27 mars 2008 à 00h07 - par  Remember

(excusez le clavier anglais) Mais ou sont donc passes les manifestants du 06 Mai 1968 au soir ? Ce soir-la, une manif passa devant la prison de la Sante, et entreprit de faire ce que dictait le simple bon sens. Elle trouva bien entendu face a elle le service d’ordre de la sinistre "unef", au grand complet. Une pensee pour ces camarades.

Logo de thca
samedi 7 juillet 2007 à 00h24 - par  thca

Evidemment, devant le Vinci c’était pas si facile de se montrer : vu le déploiement, on préfère éviter d’aller se faire taper dessus volontairement !
Y avait pas moyen d’y accéder, au Vinci, de toutes façons...

MAIS ! oui oui, MAIS ! un petit groupe d’irréductibles s’est montré, à quelques mètres du Vinci. Une petite dizaine de personnes pour être précis. Avec pancartes et tout hein, fallait oser devant le dispositif décrit dans ce billet, non ?

Suffisait de se téléporter à, allez, 100 mètres, on se retrouvait juste devant la mairie, sur la place, et on venait rejoindre les manifestants, on grossissait les rangs, on montrait que la résistance n’était pas morte, on participait quoi...
C’eut été mieux venu que de cracher sur les manifestants du 6 mai qui sont pas venus le 9 juin !

Ha tiens : TV Tours a fait un petit tours devant la mairie, a discuté trois secondes et a fini par s’en aller boire un coup (si !) refusant de filmer (malgré l’insistance des manifestants, si !), ça nuirait aux manifestants plus qu’autres choses selon les porteurs de caméra et de bloc notes...

Logo de Coquelicot
mardi 26 juin 2007 à 19h38 - par  Coquelicot

Faut-il être suicidaire ?

Ils étaient là le 6 mai, ils étaient là le 7, les manifestants. Une certaine presse en a profité pour les lapider la moitié de la semaine. Ils étaient déjà moins nombreux à se rassembler le jour de l’intronisation de Sarko, le coup de massue passé.
Fallait-il organiser un mouvement pour sa venue au congrès de l’UNAPEI alors que la première action était spontanée ? Fallait-il prendre le risque de se retrouver en nombre ridicule face à une horde de CRS ? Fallait-il s’offrir en pâture à la Nouvelle République qui, n’en doutons pas, s’en serait donné à coeur joie ? Quelle image ces manifestants auraient-ils dégagé en scandant leurs slogans debout face à des centaines de fauteuils roulants, des blessés de la vie ? Un paradoxe anti-social vivant ? ...
Fallait-il se jeter dans la gueule des cerbères ou conserver une crédibilité publique établie et une énergie consacrée au développement de luttes justes, universelles, pondérées et constructives ? ...

Logo de Coquelicot
mardi 26 juin 2007 à 13h02 - par  Coquelicot

Je pense qu’ils ont compris ...
La "réalisation" et la "concrétisation" sont par définition dans l’action.
Le langage politique n’a de sens que s’il devient performatif et ça, Mr Sarkozy l’a effectivement très bien saisi.
C’est pas le cas de tout le monde...

Logo de Un citoyen
lundi 25 juin 2007 à 20h41 - par  Un citoyen

Je pense qu’ils ont compris que le jour où ils réfléchiront un peu et proposeront une alternative réalisable et concrète, ce jour là, ils pourront manifester car la polémique ne sert à rien, et seule les propositions réelles sont constructives. Seul M. Sarkozy avait une réelle compétence ET un programme constructif. Moi, le petit citoyen, songe qu’il faudrait qu’au lieu de rester inapte, sans réel intelligence et sans volonté démocratique, vous devriez réfléchir... Quand à l’Etat policier ! Faites-vous tant de forfaits que vous craignez pour vos magouilles ? L’anarchie ne vaudrait quelque chose que si les français étaient tous des dieux. On ne doute pas pour vous mais pour le reste de la France... Soyez sérieux. La france se leverait si il y avait un tel dictateur.
Je vous laisse à votre fougue non constructive.

PS : Je vous suggère de réviser votre pensée car, sans vouloir vous offenser, elle manque cruellement de bases

Site web : Petite réponse