Retrait du projet de Loi travail : Non au coup de force antidémocratique avec le 49-3. On continue !

lundi 23 mai 2016
par  Le Plombier
popularité : 7%

Toujours déterminé-es : Amplifier la mobilisation, faire respecter la démocratie ! Tous dans la rue, le 26 mai 10h, place de la liberté.
Communiqué CGT, FO, FSU, Solidaires, Solidaires étudiant-e-s

Après plus de deux mois de mobilisation des salarié-es, des jeunes, des privé-es d’emploi et des retraité-es, la mobilisation se poursuit et s’amplifie comme l’a montré cette journée du 19 mai.

Le développement d’actions, de grèves dans de nombreux secteurs et de blocages pour obtenir le retrait du projet de loi travail et l’obtention de nouveaux droits, montre que la détermination reste intacte.

L’opinion publique reste massivement opposée à cette loi Travail et à l’utilisation autoritaire du 49.3 par le gouvernement. Toutes les enquêtes le prouvent :

• 74% des français sont toujours opposés à ce projet de loi.

• 81% des français sont opposés au 49-3

• 75% des français considèrent bien que la lutte des classes est toujours d’actualité.

Le gouvernement Hollande/Valls est minoritaire et isolé.
L’entêtement du gouvernement à maintenir ce texte (dont personne ne veut) confine à de l’irresponsabilité.

Le gouvernement n’a pas d’autre issue que celle du dialogue avec les organisations qui luttent pour le retrait de ce projet de loi et pour être écoutées sur les revendications qu’elles portent. C’est pourquoi nos organisations nationales en appellent solennellement au Président de la République.

La loi doit notamment préserver la hiérarchie des normes, élément protecteur pour tous et toutes les salarié-es et qui permet d’assurer le minimum d’égalité de droit dans tous les secteurs d’activité.

Des secteurs professionnels sont engagés dans un mouvement de grève reconductible, d’autres vont entrer dans l’action..
Les organisations départementales décident de renforcer leur action et de l’inscrire dans le cadre de la préparation à une journée de grève interprofessionnelle avec manifestation nationale à Paris le 14 juin.

Les organisations CGT-FO-SOLIDAIRES-FSU et SOLIDAIRES Etudiant-e-s d’Indre et Loire invitent leurs structures à poursuivre la mobilisation notamment par la tenue d’assemblées générales avec les salarié-es pour débattre des modalités d’actions, de la grève et de sa reconduction.

Dès à présent, nos organisations départementales appellent le 26 mai prochain à une journée de grève avec manifestation à Tours Place de la Liberté 10H00.

Toujours déterminé-es :
Amplifions la mobilisation, faisons respecter la démocratie !

JEUDI 26 MAI 2016 : GREVE PUBLIC/PRIVE ET MANIFESTATION PLACE DE LA LIBERTE A TOURS DEPART DU CORTEGE A 10H00


Commentaires

Brèves

24 février - La décroyance ou comment je suis devenu athée sans me fâcher avec ma famille

Coexister est l’association interconvictionnelle des jeunes pour créer du lien social. Il y a (...)

31 janvier - Sanitas palace !

Quand on veux tuer son chien, on dit qu’il a la rage !
La Direction de la cohésion Sociale et la (...)

10 avril 2016 - De la servitude moderne

Après le documentaire du même nom réalisé en 2009, « de la servitude moderne » est maintenant (...)

8 avril 2016 - LE DROIT D’AUTEUR ET NOUS AU NOM DE L’...

LE DROIT D’AUTEUR ET NOUS
AU NOM DE L’ EXCEPTION CULTURELLE FRANCAISE NATIONALE, LES CONSEILS (...)

16 septembre 2015 -  OSEZ LE SOCIALIQUE

Bonjour à tous, et à toutes
Mon site /mouvement OSEZ LE SOCIALIQUE est en ligne !
Ils parlent (...)