Communiqué du 29 août 2018 du collectif de...

mercredi 29 août 2018
par  Le Plombier
popularité : 4%

Communiqué du 29 août 2018 du collectif de riverains SIVZER (Sauvegardons un Ilot Vert et une Zone d’Epanchement de Ruisseau)

Trois associations, AQUAVIT, SEPANT et ASPIE et une centaine de
riverains luttent depuis six ans contre le projet immobilier du 31-33
rue du Dr Fournier à Tours. Ils dénoncent de multiples irrégularités, au
point que plusieurs demandes de retrait du permis de construire pour
cause de fraude ont été adressées à la mairie. Bien que celle-ci soit
"tenue" par une jurisprudence à le retirer, les maires Babary puis
Bouchet ont refusé, sans même écouter les plaignants et répondre à leurs
arguments. Il y a deux mois, une plainte a été déposée contre le maire
de Tours pour non-respect des règles de prévention des inondations.

En ce mois d’août, le promoteur a fait le forcing pour appliquer la
politique du fait accompli. Il a déversé 1000 m3 de remblais en ce lieu
très vulnérable aux inondations, traversé par le ruisseau enterré de
l’Archevêché. Nous avons fait appel à la Préfecture d’Indre et Loire qui
ne nous a pas répondu et au Ministère de l’Ecologie (lettre ouverte à
Nicolas Hulot) qui nous a entendu. Nous demandons que soit appliqué
l’Etat de Droit, bafoué par un promoteur sans scrupules et tout puissant.

Hier nous avons appris la démission du Ministre de l’Ecologie, M.
Nicolas Hulot. Depuis mars dernier, sa Cheffe de Cabinet et son
Directeur Général de la Prévention des Risques (DGPR) ont demandé à
plusieurs reprises à Mme la Préfète d’Indre et Loire de nous répondre.
Celle-ci s’est enfermée dans un mutisme complet, n’a pas exercé son rôle
de garante de la Légalité et le promoteur a fait ce qu’il a voulu (sauf,
à ce jour, la violation de propriété voisine). Sur ce dossier, le
Ministre de l’Ecologie, qui était pourtant Ministre d’Etat, n’avait
pratiquement aucun pouvoir. Sa démission le confirme dans un cadre plus
général.

Ce départ très médiatique et ce qui se passe ici interrogent sur la
volonté du gouvernement d’appliquer une véritable politique écologique,
notamment en matière de prévention des risques. L’Elysée a répondu :
"Notre détermination est totale". Nous nous adresserons au futur nouveau
Ministre, avec copie au Président de la République et au Premier
Ministre, en demandant que cette "détermination" s’applique ici pour que
tous les remblais déposés soient retirés le plus rapidement possible,
afin de montrer le retour à l’Etat de Droit et l’obligation de respecter
les règles de prévention des risques naturels.

Nous remercions l’ex-ministre pour son attention, en espérant que le
nouveau saura aussi comprendre la situation et aura les moyens d’en
corriger les dérives.

Tous les détails avec de nombreux documents et photos :

http://pressibus.org/sivzer

Contact : sivzer@free.fr



Commentaires

Brèves

3 octobre 2012 - Le droit de photographier

Arrêté du 27 Juin 2008
Les journalistes et particuliers ont le droit de photographier et de (...)