Germaine et Jules

mercredi 26 décembre 2018
par  Le Plombier
popularité : 2%

Le 22 janvier 1923, Germaine Berton tire à bout portant sur Marius Plateau, membre important de l’Action française qu’elle juge responsable de l’assassinat de Jean Jaurès. En transgressant l’ordre social - et sexué - de l’époque, le personnage de cette anarchiste de vingt ans interroge et fascine. Histoire d’une anarchiste tourangelle :

Accusé d’avoir appelé à se débarrasser des "Jaunes" et d’être passé à l’acte au cours d’une rixe, l’anarchiste Jules Durand, jeune secrétaire du syndicat des Dockers charbonniers du Havre, est condamné à mort le 2 novembre 1910 par la Cour d’assises de Rouen. Lorsque le verdict tombe, l’affaire devient nationale, Jaurès s’insurge de cette machination dans les colonnes de L’Humanité et les dockers du monde entier envoient pétitions et messages de soutien pour que Durand soit innocenté. Il le sera mais trop tard. Devenu fou, il mourra interné à l’asile de Rouen, en 1926. Quant aux auteurs de ce complot, ils ne furent jamais inquiétés.


Commentaires