Communiqué des étudiant.e.s en lutte contre la réforme des retraites et la précarité étudiante

mercredi 15 janvier 2020
par  Le Plombier
popularité : 4%

Communiqué des étudiant.e.s en lutte contre la réforme des retraites et la précarité étudiante (entre autres)

Ce matin, un peu avant 7h, alors qu’une grande partie de nos camarades dormait encore dans les Tanneurs occupés, une quinzaine d’individus masqués, habillés en noir et, pour certains, armés de barres de fer, de projectiles, de torches, etc. ont attaqué la fac. Ils sont arrivés par Thélème et ont forcé une entrée alors que nous étions 7 dans le hall. Nous les avons retenu quelques temps, lorsqu’ils sont entrés, il y a eu des échanges de coups puis nous sommes monté.e.s pour nous protéger et réveiller nos camarades sans qu’ils nous poursuivent. Nous sommes revenu.e.s avec les camarades 5 minutes plus tard et nos agresseurs étaient partis en laissant derrière eux le hall saccagé : plantes renversées, de la terre partout, vaisselle cassée, nourriture gâchée, poubelles et affaires personnelles éparpillées… Par chance, aucun.e d’entre nous n’a été blessé.e.

Cette attaque a été revendiquée par la Cocarde étudiante et l’Union Des Etudiants Tourangeaux (UDET), deux organisations d’extrême droite sur les réseaux sociaux. Nous en profitons pour rappeler l’existence de Des Tours et des Lys depuis un an sur Tours (copains avec des élus du FN, le Bastion Social, l’Alvarium et l’UDET). Ces groupes défendent une vision du monde dégueulasse : fasciste, identitaire, individualiste, raciste, sexiste, homophobe, transphobe, validiste (on en passe) et ne promeuvent que la haine. Nous défendons l’idée d’une fac ouverte, adaptée et accessible à tou.te.s, équitable, donc fondamentalement antifasciste.

Nous condamnons cette action, particulièrement dans le contexte actuel : cela fait plus d’un mois que nous sommes mobilisé.e.s, que la grève dure. La stratégie de blocage s’inscrit dans un rapport de force face à un gouvernement sourd qui ne comprend que ça. La fac est bloquée administrativement mais ouverte pour mettre à disposition un lieu de lutte et d’échange (AG, projection, formations...). Avec cette tentative de débloquer la fac, de casser la grève, la Cocarde et l’UDET se font les alliés du gouvernement qui nous marche dessus depuis trop longtemps.

Nous invitons tout.e.s les grévistes à nous soutenir et nous rejoindre. Nous serons ravi.e.s de vous compter parmi nous pour cette occupation diurne et nocturne qui continue bien évidemment. La lutte contre l’autoritarisme du gouvernement de Macron passe aussi par l’antifascisme.

Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartiers pour les fachos !


Brèves

20 avril 2018 - NOUVEAU ET INTERESSANT :

Désormais l’émission est diffusée aussi sur les ondes de Radio Fréquence Luynes (RFL 101) chaque (...)

24 janvier 2018 - Demain Le Grand Soir fait son 68 !

A l’occasion des 50 ans de mai/juin 1968, l’émission de Radio Béton, « Demain Le Grand Soir » (...)

24 février 2017 - La décroyance ou comment je suis devenu athée sans me fâcher avec ma famille

Coexister est l’association interconvictionnelle des jeunes pour créer du lien social. Il y a (...)

31 janvier 2017 - Sanitas palace !

Quand on veux tuer son chien, on dit qu’il a la rage !
La Direction de la cohésion Sociale et la (...)

10 avril 2016 - De la servitude moderne

Après le documentaire du même nom réalisé en 2009, « de la servitude moderne » est maintenant (...)