Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir, l’émission hebdomadaire sur "Radio béton", 93,6 MGH (tous les mercredis de 19 à 20 h sauf en juillet/août). Informations et débats libertaires.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

Manifestation du 6 février 2020

Tous mobilisés dans les rues de Joué-les-Tours

Article mis en ligne le 7 février 2020

par Le Plombier

Ce jeudi matin le cortège composé d’un bon millier de personnes est parti depuis la place de la Mairie de Joué-les-Tours puisque c’était le lieu de rassemblement.

Les slogans et chants ont rythmé joyeusement les pas sous un beau soleil hivernal. Les paroles de "On t’emmerde, on t’emmerde..."adressées à Macron sont publiées ici pour celles et ceux qui les veulent.

On peut déplorer que ce défilé ne soit pas passé devant certaines grosses entreprises de cette ville, telle Hutchinson par exemple où un plan social a fait que des dizaines de départs viennent d’y être négociés.

Les manifestants se sont rabattus sur les permanences des élus locaux, telle que celle de la Députée LREM Fabienne COLBOC. Un arrêt s’est imposé et quelques-uns ont pénétré dans le local, les flics postés là ont laissé faire. Il n’y eut que des échanges verbaux avec quelques personnes tenant la permanence, Madame COLBOC n’étant pas présente. Une "guirlande" faite à partir de cellophane où étaient accrochées des affiches ont ceinturé le bâtiment qui accueille également quelques entreprises et quelques tags ont été inscrits.

Par contre, à l’arrivée devant la permanence de Laurence HERVE, l’accueil ne fut pas le même puisqu’à l’intérieur du local un type totalement enragé s’en est pris à un copain de la CGT, le Secrétaire Général du département. Ce dernier a été frappé au visage, il va porter plainte pour coups et insultes homophobes. Le cortège s’est arrêté plusieurs fois devant ce local et les doigts d’honneur fusaient !!!

Cette ancienne conseillère socialiste du temps de LEBRETON brigue la Mairie de Joué-les-Tours sous l’étiquette "Libres Citoyens". Elle ne fait pas partie de la classe ouvrière, c’est sûr qu’on ne risque pas de la voir s’insurger contre la réforme de la retraite à points que veut nous imposer la Macronie, son amie qui, en la personne même de GUERINI, lui a accordé l’investiture LREM. Madame préside l’entreprise qui porte son nom, comptant 25 sociétés et près de 3000 salariés en France, rien que ça !!! C’est de notoriété publique cette investiture mais les "employés" présents dans son local ce jour-là le nient catégoriquement.

La connerie en Macronie n’a vraiment pas de limites.

La dislocation s’est effectuée aux alentours de midi. Les RG questionnés sur place ont indiqué 1000 manifestants, un compte tout rond. Le triste sieur "Bâton de Berger" avec son brassard CGT...est allé les voir pour leur signaler qu’il avait bien fait son travail. On aurait dit qu’il venait faire son rapport "pas de blessés, pas de casse" leur signale t’il et la Mirabelle de ramener sa fraise en direction des RG "Vous le payez combien pour qu’il vous aide ainsi ?". L’un d’entre eux a répondu sous forme de boutade bien sûr "12 000 balles". Ce type est toujours là dans les manifestations et il devient de plus en plus chiant à vouloir "encadrer" et se positionner à chaque carrefour pour faire le boulot des flics !!!