Bruits de bottes sur le toit du monde

jeudi 20 mars 2008
par  siksatnam
popularité : 6%

Parés pour la symphonie en sol majeur intitulée « Bruits de bottes sur le toit du monde » ? … C’est l’air à la mode par les temps qui courent dans la toujours très mystérieuse contrée du Tibet, au pied de l’Everest… Et si l‘on considère, tandis que la flamme Olympique doit passer dans la région dans quelques jours, que des images d’opposants au régime diffusées aux quatre coins du monde seraient du plus mauvais effet pour l‘image de la Chine, à quelques mois des jeux, on comprend mieux la réaction des autorités : Répression massive des manifestations, haro sur les médias, propagande d‘état…

Ces hordes d’« émeutiers tibétains », menés, si l’on en croit les dirigeants chinois, par « un loup enveloppé dans une bure de moine, un monstre à face humaine, mais au cœur d‘animal », à savoir le Dalaï Lama, seraient, c’est à craindre, susceptibles de venir gâcher la gigantesque quinzaine commerciale planétaire des Nike et autres Sony, ces sympathiques fabricants de chaussures ou de magnétoscopes, soucieux des droits de l‘hommes, certes, du moins lorsque ces droits s’arrêtent à la porte de leurs usines, mais peut-être encore plus, tout bien réfléchi, de leurs parts de marché planétaire…
Dans ces conditions, du côté des grandes « démocraties occidentales », le malaise prévaut quant à la réaction un peu vive de cette paisible république qu’est la Chine .. Preuve en est la courageuse déclaration de Nicolas Sarkozy, au nom de l’état français, qui, à l’image des ses homologues étrangers, n’hésite pas à prendre ses responsabilités… La voici, en exclusivité pour Radio Béton, livrée mot pour mot : « (silence) »…

C’est ce que, dans le jargon journalistique, on appelle un silence assourdissant !… Tant il est vrai que la parole est d’argent, et le silence est d’or… L’or, c’est en l’occurrence les 20 milliards d’euros de contrats signés il y a trois mois sur la grande muraille… 20 milliards qui justifient largement ce silence radio… Encore une fois, les droits de l’homme, c‘est bien joli, mais il faut avant tout penser au déficit de la balance du commerce extérieur de la France…

Les rares dirigeants à s’être aventurés à prendre position jusqu’à présent le firent pour s’opposer à un boycott des Jeux Olympiques, qui, selon eux, ne résoudrait rien.
Les sportifs à qui l’on a donné la parole dans les médias ces derniers jours estiment pour leur part, pour l’un que « le pic de la carrière d’un sportif ne dure que quatre ans, renoncer aux jeux de Pékin, ce serait renoncer à une éventuelle médaille olympique », pour l’autre « moi je me concentre sur ma natation, pas sur des problèmes politiques »… Car leur carrière, leur nom en lettres de feu dans la liste des vainqueurs ne saurait en aucun cas être mise en péril par quelques opposants aux obscurs idéaux politiques de liberté…

L’ONU n’a pour sa part même pas évoqué le sujet lors de ses débats… Rappelons que la Chine dispose en tout état de cause d’un droit de veto quant aux décisions du « machin »…

C’est ainsi que les Tibétains se trouvent plus que jamais livrés pieds et poings liés à leur bourreaux, sans que personne n’y trouve à redire…
A l’attention du CIO, il m’est venu à l’esprit une idée de slogan approprié pour les J.O. que, j’en suis sur, le baron Pierre de Coubertin n’aurait pas renié : « Des stéroïdes anabolisants oui, des opposants au régime non ! »

D.G.


Commentaires  (fermé)