Concert Nazi à Tours

mardi 7 avril 2009
par  siksatnam
popularité : 6%

Le jour anniversaire de la naissance du fou Adolph Hitler (18 avril).
Le RAC (Rock anti Communiste) désigne la musique des groupes skins néo-nazis prônant la supériorité de la race blanche.
Le discours de ces groupes est généralement : la haine des étrangers, le ralliement des "peuples blancs" et des discours réactionnaires.
Les disques de ces groupes nationalistes sont repérables par des sigles NS (national socialiste(1)) ou WP (White Power(2)).

Les rassemblements de skinheads néo-nazis pour ce genre de concerts sont souvent interdits, leurs appels à la haine raciale et leur extrémisme politique se traduisant toujours par des actes violents.

[*Les groupes présents ce soir là seraient :*]

LEMOVICE de Limoges : en scène depuis les années 2000, ils sont actifs dans le milieu RAC : organisateurs de concerts RAC et participants, ils ont également joués pour le NPD (parti d’extrême droite allemand). Leur tee shirt à croix celtiques est tout aussi édifiant que leurs paroles : « “Les étoiles jaunes et les cocos dans les wagons à bestiaux pour des vacances à Dachau, y’aura pas de ticket resto.” “Je vous inspire la terreur, je suis au service du Führer” “Je suis fier d’être nazi, je rends service à mon pays” “L’Europe sera sauvée, brandissons la croix gammée”… Leur site myspace est régulièrement interdit.

FRAKASS de Lyon : sévit depuis 1997 dans le nationalisme exacerbé, la haine de l’étranger, et la suprématie de l’Occident, extraits : « dans toute ta cité, plus rien n’est à toi, ça pue l’étranger : proteste. Bleu blanc rouge, lève toi défend toi, conteste, bats toi » « jeunes blancs et fiers de l’être nous combattons pour l’Occident. Dans nos veines coule le sang le plus noble de l’Histoire, celui des guerriers vainqueurs, celui de l’homme blanc » Ont donné une interview au webzine WERWOLF, clairement nazi (en témoigne leur bannière remplie de croix celtiques et leurs annonces de concerts Blood and Honnor (3), entre autres…). Sur leur site myspace, leurs visages sont délibérément masqués… auraient ils quelque chose à se reprocher ?!

BRUTAL ATTACK Angleterre : Référence depuis le milieu des années 80 des groupes RAC, nationalistes, white power et anti-immigrés, les petits frères de Skrewdriver (4) ! Rien que les titres de leurs chansons sont éloquents : « Fierté blanche, passion blanche », « Enfant aryen », « RAC », etc. Sur leur site myspace, leurs « amis » disent bonjour en disant « heil ! »…

BUNKER 84 de Normandie : Formés en 1984, groupe phare de la scène néo nazie française, leurs disques sont sortis sur le label Rebelles Européens, créer par un militant du PNFE (5). Ils racontent eux-mêmes leurs premiers concerts : « Lors de notre présentation, les organisateurs se rendirent compte de la teneur de nos textes et, pour couronner le tout, nous clôturions notre set en rang serré par un bras tendu ». Leurs paroles sont sans concessions « Gloire à toi Nationaliste, Gloire à toi le skin NS, Gloire à toi oh fasciste, Gloire à toi Waffen SS ».

(1)NS : National socialisme, ou nazisme, est l’idéologie politique du NSDAP, parti politique fondé en Allemagne en 1920. Cette vision du monde divisait hiérarchiquement l’espèce humaine en races, dont la « race allemande » était supposée être au sommet de cette hiérarchie… on connaît la suite.
(2)White Power : « le pouvoir à la race blanche »
(3)Blood and Honour : Né en Grande-Bretagne à la fin des années 1970, Blood & Honour est la première organisation structurée et internationale rassemblant les skinheads de tendance néonazie. C’est aussi un label. Son dirigeant-fondateur est Ian Stuart, chanteur de Skrewdriver.
(4) Skrewdriver : groupe britannique formé en 1977, dirigé par Ian Stuart, dissout puis reformé en 79 sous une forme politisée ouvertement nationaliste. Ian Stuart ne cache pas sa fascination pour Hitler et ne tarde pas à apporter son soutien aux associations néonazies, aussi bien au Royaume Uni qu’en Allemagne. Il est suivi par une partie des skinheads qui adoptent un comportement de plus en plus violent et basculent vers l’extrème-droite. Ils hurlent Sieg Heil ! dans les concerts et déclenchent de fréquentes rixes, sans parler des agressions envers les noirs ou d’autres immigrés. Skrewdriver est le groupe phare de la scène musicale skinhead néo-nazie. Le groupe a cessé d’exister après la mort accidentelle de Ian Stuart en 1993
(5)PNFE : Le Parti nationaliste français et européen : un groupuscule d’extrême droite néonazi, raciste, antisémite et xénophobe fondé en avril 1987 à la suite d’une scission du Parti nationaliste français. Comme beaucoup d’autres groupes d’extrême droite, le PNFE utilisa la croix celtique comme emblème. Sa devise était « France d’abord ! Blanche toujours ! »

Pour ceux qui veulent vérifier nos dires, suivez ces liens, à vos risques et périls !
Werwolf, webzine skinhead : http://werwolf.hautetfort.com
Myspace de Frakass : http://www.myspace.com/frakass732
Myspace de Brutal Attack : http://www.myspace.com/brutalattackseventeen
Blog de rac : http://gloryrac.blogspot.comPOLITRASH


Communiqué nazi circulant sur le net, du 1er avril 2009.

 :: Le 18, tous à Tours ! ::

Le samedi 18 avril aura lieu vers Tours un concert de RAC comme on n’en avait pas eu depuis longtemps. En tête d’affiche : Brutal Attack, Frakass, ainsi que le légendaire Bunker 84 ! Des invités surprise sont également prévus, tels que Lemovice et Europa Nostra.

D’après des rumeurs persistantes, Paul Thore alias Le Bûcheron sera présent au concert. Il y tiendra un stand où il vendra ses merdes habits très classe, à un prix militant, afin que chaque nationaliste puisse s’habiller selon ses idées à défaut d’agir conformément à elles.

Bonne nouvelle également : Serge Elie Ayoub voulait faire partie de l’orga, mais il semble que les skins du cru aient refusé sa présence en leur sein. Motif : défaut de blancheur, au propre comme au figuré. Ces skins sont peut-être des skins, donc des trisomiques, il n’en connaissent pas moins la véritable vie de Batskin et ses liens extrêmement troubles avec les services de renseignement. Les fafs du net feraient bien d’en prendre de la graine.

La rédaction de Politrash sera elle aussi de la partie. Plus précisément, nous serons présents à la sortie du concert, où nous mettrons en vente des objets exclusifs ! Nous pouvons d’ores et déjà vous proposer à l’achat :
- Des morceaux du cerveau de Grand Gilles, retrouvés par hasard dans les poubelles de la maternité où il est né et conservés dans du formol (TRES RARE, prix à négocier) ;
- Des exemplaires uniques de l’arbre généalogique de Batskin, validés par le greffier du Tribunal des Naissances de Paris (seulement 25 euros au lieu de 29,99) ;
- Des t-shirts South Cide, que vous pourrez porter fièrement en disant que vous les avez conquis de haute lutte (20 euros... quoi, c’est trop cher pour un t-shirt ? Thore vend bien à ce prix, lui, et on ne lui dit rien du tout) ;
- Le numéro 88 de la lettre d’Emmanuel Ratier, "Faits et documents" : un must have (14,88 euros) ;
- Des posters à l’effigie de Marcel Stuart (5 euros sans dédicace, 8 euros avec dédicace) ;
- Des badges de Fasc, le clone de Goldofaf, fabriqués à 23 heures du soir entre une branlette sur Youporn et une branlette militante (2 euros) ;
Et bien d’autres objets que nous vous laisserons découvrir le moment venu.

Le 18 avril, tous à Tours !

PS : pour les fafs qui seraient tentés de dire "putain, bande de salauds, comment osez-vous balancer les infos du concert sur Internet, maintenant les crasseux et les RG sont au courant", sachez que les antifas sont déjà au courant au moment où nous écrivons ces lignes et que les chaînes de montage de cocktails molotov tournent déjà à plein régime à Nanterre I et à Paris IV Clignancourt. Tourrangeaux, à vos battes...



Commentaires  (fermé)