Il n’y a guère que Jack Lang...

samedi 23 mai 2009
par  siksatnam
popularité : 7%

Ca arrive à tout le monde d’oublier, non ? En tout cas, à moi, ça arrive… Donc la semaine dernière, j’ai bêtement omis, tandis que j’avais prévu de le faire, de vous entretenir de la nomination de Jean-Luc Hees à la tête de Radio-France… Car c’est fait, Jean-Paul Cluzel a pris la porte, sur ordre de Sarkozy… Rappelons que ce dernier, non content de nommer directement les présidents de groupes bancaires, suivez mon regard, et en plus de copiner avec les grands patrons de presse suivez aussi mon regard, a désormais également la mainmise sur les nominations des présidents dans l’audiovisuel public… Et tant pis pour l’indépendance et le pluralisme, déjà tout relatifs, de ces mêmes médias, car on n’est plus à ça près…
Et donc, quelques jours après avoir, au cours du journal de 13 heures de France Inter, où il était reçu, martelé d’une voix sirupeuse à quinze reprises son indépendance et son professionnalisme : « Je ne connais pas monsieur Sarkozy, je ne connais pas monsieur Sarkozy, je ne connais pas du tout monsieur Sarkozy, j’ai été choisi sur la seule qualité de mon CV », et refusé d’évoquer l’avenir professionnel de Daniel Mermet ou de Stéphane Guillon, le nouveau président de Radio France n’a pas tardé à refaire parler de lui, se permettant de s’inviter à nouveau dans les studios de France Inter, dans la tranche matinale, cette fois, afin de réagir aux propos du journaliste Edwy Plenel, qui mettait en cause ce système de nomination, le fait du prince, et ses éventuelles conséquences néfastes…
Il est permis de se poser la question de savoir si à l’avenir Jean-Luc Hees interviendra à chaque fois qu’un invité soulevant un tant soit peu la polémique se présentera dans les studios ?
Par ailleurs, il est inutile de parler de l’arrivée de Philippe Val à la tête de France Inter, elle n’est pas officielle, ne nous encombrons pas l’esprit avec ce genre de contrariétés.

Cette semaine, on ne peut pas ne pas parler des gesticulations de Michelle Alliot Marie, qui a cru bon se rendre à la Courneuve, pour soutenir les flics qui se sont fait tirer dessus à coup de Kalachnikov il y a quelques jours, par des types qui tentaient de libérer un soit disant baron de la drogue… Ah, ça, les barons de la drogue, c’est sur, c’est pas des enfants de cœur… Mais bon, les flics non plus…
Allez ! Pour faire un grand pas en avant en matière de trafic de drogue, que le cannabis soit légalisé, et qu’on n’en parle plus, parce que, c’est sûr, l’état pourrait faire un excellent baron de la drogue…

A propos, note aux fumeurs de pétards, des types vont présenter une liste pro-légalisation aux européennes, sous l’étiquette « Cannabis sans frontières »… C’est tout de même pas une raison pour aller voter, notez bien, mais pour autant, il faut le savoir…

De toute façon, à en croire Rue 89, les élections européennes ne constitueraient qu’un sondage destiné à déterminer quel candidat serait susceptible de pouvoir battre la Talonnette lors des prochaines présidentielles… Bayrou, Ségolène, Martine ? Qu’est-ce ça peut nous fout’, à nous aut’, pauv’ bougres, de toute façon ?

Ca ce passait cette nuit également : Accident ferroviaire entre deux trains de marchandises, ce qui a occasionné le blocage de tout le trafic entre Paris et Bordeaux… Un des deux trains était affrété par la SNCF, l’autre par une entreprise privée… Ah bon… Tiens, tiens… Cela ne présage absolument pas des responsabilités des uns ou des autres, bien sûr, mais donne tout de même à réfléchir… Allez un beau jour, on y aura droit, à la privatisation de la SNCF…

Connaissez-vous la Grande-Bretagne, pays magnifique, avec son réseau ferré privatisé, ses catastrophes ferroviaires tous les quatre matins, et ses tarifs prohibitifs ?

Bon ! sourire de la semaine, et on ferme le ban :
Il n’y a pas qu’au foot que va débuter la saison des transferts : Ca s’agite dans le landerneau politique… Il se murmure que Claude allègre pourrait faire son entrée au gouvernement… Quant à DSK, entre deux parties fines, il serait dans les petits papiers de Sarkozy pour éventuellement remplacer Fillon en temps que premier ministre… C’est pas beau, ça, un gouvernement d’union nationale ?… C’est la crise, il faut se serrer les coudes… Sauvons la France !

Il n’y a guère que Jack Lang, avec sa vraie conscience d’homme de gauche, résiste encore au chant des sirènes, mais pour combien de temps encore ?

D.G


Commentaires  (fermé)