Une toulousaine râle ...

mercredi 18 octobre 2006
par  Le Plombier
popularité : 6%

L’utilisation du 49.3 prouve une nouvelle fois que le gouvernement bafoue les règles démocratiques. L’adoption de cette loi, passée de force en contradiction avec le code du travail et la population française, devrai être la dernière des tentatives de ce gouvernement ultra libéral et autoritaire. La droite ne cherche en aucun cas le bien de la population. Ses intérêts ne sont que financiers. Ces « élites » ne veulent que garder leur pouvoir et leurs privilèges. Quand un député UMP dit : « Ce n’est pas la rue qui va nous faire obstacle » est une honte.....

Une toulousaine râle ...

L’utilisation du 49.3 prouve une nouvelle fois que le gouvernement bafoue les règles démocratiques. L’adoption de cette loi, passée de force en contradiction avec le code du travail et la population française, devrai être la dernière des tentatives de ce gouvernement ultra libéral et autoritaire. La droite ne cherche en aucun cas le bien de la population. Ses intérêts ne sont que financiers. Ces « élites » ne veulent que garder leur pouvoir et leurs privilèges. Quand un député UMP dit : « Ce n’est pas la rue qui va nous faire obstacle » est une honte.

Qui leur permet de tenir de tel propos ? N’oublions pas que cette droite au pouvoir n est pas légitime, nous n’avons pas voté pour Chirac mais pour le moins pire… car c’est face a une gauche désunie et une manipulation médiatique que la droite est parvenue au pouvoir !

Le peuple veut plus d’avantages sociaux, un partage plus équitable des richesses de ce pays industriel et riche. Le fossé se creuse, les inégalités sont de plus en plus forte en les classes. La dictat de l’argent fonde ces inégalités. Le gouvernement divise pour mieux régner, s’assurant une « classe dominante » et essaie de contrôler la masse. L intégration des normes et des valeurs de cette société est un instrument de contrôle, il est important de s’en rendre compte. Nous pouvons lutter contre la division de la prolifération de la précarité, contre la montée du capital et de l’exclusion que celui-ci opère.

Le passage de cette loi annonce la fin des droits du travail, une servilité et une exploitation de la population française au profit de la domination du capital.

Jusqu’où les laisserons nous aller ?

Unissons nous pour lutter contre l’injustice, l’esclavagisme moderne, le libéralisme, l’endoctrinement du capital et l’esprit résigner et défaitiste !

Le peuple à la parole, à la force de se soulever contre cette tentative de contrôle antisociale.

Voyez comme nous sommes bien représenté ! Voyez comme « la gauche » nous représente si bien ! Elle ne fait que limiter les dégât c’est a nous : la population française, les critiques, les utopistes, le étudiants, les ouvriers, les gens en statut précaire et toutes personnes éprises de liberté et de justice de prendre la parole, de faire prendre conscience a la France qu’elle se saborde et qu’elle est entraînée dans le déclin de l’empire américain.

Cette politique ultra libérale signifie que la chute du capitalisme est proche, c’est le dernier retranchement de la haute société bourgeoise, se sont ses dernières heures de pouvoir.

Le radicalisme autoritaire et les multiples tentatives de lobotomisation de la population ne sont que manipulations de contrôle de dernier recours.

Nous sommes les pionniers de la nouvelle révolution, c’est a nous de poser les premières briques que la prochaine génération utilisera afin de détruire le régime capitaliste et de substituer à la république corrompue un gouvernement qui appliquera réellement la devise : « liberté, égalité, fraternité ».

Dès maintenant prenez conscience de la situation politique afin de pouvoir agir dans l’intérêt de tous !


Commentaires  (fermé)