Lettre confidentielle

mardi 8 décembre 2009
par  siksatnam
popularité : 3%

Cette lettre confidentielle s’adresse aux 28 000 premiers supporters de l’ignoble Siné ! Si vous trouvez que nous chions avec élégance dans les bégonias, soutenez-nous !

C’était il y a bientôt un an et demi ! Depuis, bien des verres de rouge (et de blanc) ont coulé sous les cons. à l’époque, soutenir le pourfendeur de Jean Sarkozy tenait d’un certain courage. Alors, outre nos remerciements, nous vous devons quelques informations. Nous n’avons pas sombré malgré les flots de calomnies qui ont tenté de nous noyer. Nous avons même remporté une belle victoire dans les prétoires. Par deux fois (en première instance et en appel), la Licra, qui avait intenté à Siné un procès pour « incitation à la haine raciale », a été déboutée.

En première instance, le président du tribunal de Lyon, Fernand Schir, s’était montré très ferme et n’a épargné aucun de ceux qui, sur la place publique, avaient soutenu cette accusation - BHL, Val, Alexandre Adler, Askolovitch. Il leur a même rappelé un des arguments de Philippe Val lors du procès des caricatures : « Le crime est dans l’oeil de celui qui regarde le dessin. » « Le caricaturiste n’a fait qu’exercer la liberté d’expression de manière satirique, dans un débat public touchant à la laïcité. » Donc, pas d’incitation à la haine raciale dans les chroniques incriminées.

Le président avait tenu à rappeler la primauté de la liberté d’expression sur le respect des croyances, surtout quand on donne dans la satire. La cour d’appel a confirmé ce premier jugement. Que sont devenus les principaux acteurs de cette triste farce ? a demandé Dominique Tricaud, l’avocat de Siné, aux magistrats.

« Philippe Val est passé à la tête de France Inter, Claude Askolovitch a pris les commandes du JDD, et Jean Sarkozy grimpe toujours plus haut. Quant à l’avocat de la Licra, il est en campagne pour la présidence de l’association. » « Et Siné ? » a poursuivi l’avocat : « Il bande encore ! »

Malgré l’échec de ses poursuites devant la justice, la Licra ne parvient pas à lâcher prise. Elle s’acharne contre Siné et veut aller en cassation.
Entre-temps, nous avons lancé Siné Hebdo. Personne, ou presque, n’y croyait ! Tout le monde voyait ce nouveau canard mal élevé mort-né. Là encore, déception pour nos « amis » : non seulement Siné bande encore, mais en plus il continue de semer sa zone. Heureusement que la peine de mort n’existe plus, sinon on lui aurait déjà coupé l’oxygène !

Mais, même si le vieil anar fricote régulièrement avec l’érection, du côté de la presse, c’est plutôt la débandade. Comme ni Minc, ni Bouygues n’y ont investi le moindre centime, Siné Hebdo reste fragile. Nous avons besoin de vous, de votre soutien. Achetez le journal pour vous, offrez-le à vos meilleurs ennemis, c’est le plus sûr moyen de les déprimer ! Les cons ne supportent pas, paraît-il, cette petite boule de provoc’. à Noël, offrez un abonnement à Siné Hebdo. Abonnez-vous, ou abonnez ceux qui le méritent. Envoyez vos voeux avec les dessinateurs de Siné Hebdo. Et ce mercredi, le hors-série Sarko bonimenteur sera en kiosque.

Encore jusqu’à la fin de l’année, profitez de l’offre à - 20 % sur le tarif abonnement. On compte sur vous encore, et toujours.

sine@sinehebdo.eu
100 avenue de la résistance
93100 Montreuil



Commentaires  (fermé)