Le mouvement libertaire tourangeau de nouveau en deuil.

mercredi 1er septembre 2010
par  siksatnam
popularité : 8%

Après le décès de notre compagnon Georges Fontenis, le 9 août dernier, nous avons eu la douleur d’apprendre le décès de Jacques Hervé, dans la nuit de dimanche 29 août et lundi 30 août dernier.

Jacques Hervé a été d’abord un militant syndicaliste, fidèle à la tradition anarcho syndicaliste du mouvement ouvrier français. En 1947, Jacques, avec d’autres, forme un groupe départemental « des amis de Force Ouvrière » en réaction aux grèves politisées menée par les communistes dans la CGT. Dans un climat où la liberté de parole devient un véritable délit d’opinion, Jacques réaffirme les valeurs de la « Charte d’Amiens », autour d’un syndicalisme libre et porteur de transformation sociale.

Il participe à la conférence nationale du 22 décembre 1947, à la salle des ostréiculteurs, à Paris qui prend la décision de créer une nouvelle organisation syndicale. Ce sera Force Ouvrière, dont le congrès constitutif dans le département se tiendra en mars 1948. FO dans ces statuts précise notamment que « Cette déclaration est une reconnaissance de la lutte des classes qui oppose sur le terrain économique les travailleurs en révolte contre toutes les formes d’exploitation et d’oppression tant matérielles que morales mises en œuvre par la classe capitaliste contre la classe ouvrière ». Jacques Hervé en devient le premier secrétaire départemental.

Fidèle à ses principes libertaires, lui et ses amis, préciseront dans les statuts de l’organisation doit lutter « contre le fonctionnarisme ou le bureaucratisme syndical ». Il quittera donc, au bout de deux mandats, ses fonctions. Ses successeurs à la tête de FO vont, bien évidemment, rapidement oublier ce point précis et vont devenir des permanents pratiquement inamovibles à la tête de l’organisation.

Jacques aura aussi des liens constants avec les milieux espérantistes et pacifistes. Il sera un des amis du poète Tourangeau Eugène Bizeau. Il accueillera les militants syndicalistes espagnols en exil, et notamment les anarchosyndicalistes de la CNT, qui tiendront leurs réunion à la bourse du travail, rue de Clocheville, à Tours. Il se sera un des responsables de La libre pensée d’Indre et Loire qu’il quittera après qu’en 1996, le Parti des travailleurs s’en soit emparé. Il fondera alors un autre groupe de Libre penseurs, « le groupe Eugène Bizeau ».

Il s’intéressera jusqu’à la fin au syndicalisme, ne se faisant plus guère d’illusion sur les dirigeants actuels de FO et fréquentant assez régulièrement des responsables de SUD.

Avec sa disparition, c’est une partie de la mémoire ouvrière du département qui s’éteint.

« Les Amis de Demain le Grand Soir » tiennent à exprimer un message de sympathie à sa femme ainsi qu’à sa famille.

Jacques sera incinéré, ce vendredi 3 septembre 2010, à 16H, au crématorium de Tours sud, à Esvres.

L’article de la NR, du 2 septembre 2010Le mouvement syndical tourangeau en deuil.
02/09/2010

Les libertaires tourangeaux viennent d’apprendre le décès d’un de leurs compagnons de route, Jacques Hervé. Il a d’abord été un militant syndicaliste, fidèle à la tradition anarcho-syndicaliste du mouvement ouvrier français.
En 1947, il a formé, avec d’autres, un groupe départemental « des amis de Force Ouvrière ». Il a d’ailleurs participé à la conférence nationale du 22 décembre 1947, à la salle des Agriculteurs, à Paris, qui a pris la décision de créer une nouvelle organisation syndicale. Ce sera Force ouvrière. Jacques Hervé en est alors devenu le premier secrétaire départemental.

Le syndicaliste a aussi été un des responsables de La Libre-Pensée d’Indre-et-Loire qu’il quittera pour fonder un nouveau groupe, le groupe Eugène Bizeau.
Jacques Hervé s’est intéressé jusqu’à la fin au syndicalisme, fréquentant assez régulièrement les responsables de Sud. Avec lui, s’éteint une partie de la mémoire ouvrière du département.


Brèves

24 février - La décroyance ou comment je suis devenu athée sans me fâcher avec ma famille

Coexister est l’association interconvictionnelle des jeunes pour créer du lien social. Il y a (...)

31 janvier - Sanitas palace !

Quand on veux tuer son chien, on dit qu’il a la rage !
La Direction de la cohésion Sociale et la (...)

10 avril 2016 - De la servitude moderne

Après le documentaire du même nom réalisé en 2009, « de la servitude moderne » est maintenant (...)

8 avril 2016 - LE DROIT D’AUTEUR ET NOUS AU NOM DE L’...

LE DROIT D’AUTEUR ET NOUS
AU NOM DE L’ EXCEPTION CULTURELLE FRANCAISE NATIONALE, LES CONSEILS (...)

16 septembre 2015 -  OSEZ LE SOCIALIQUE

Bonjour à tous, et à toutes
Mon site /mouvement OSEZ LE SOCIALIQUE est en ligne !
Ils parlent (...)