Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir, l’émission hebdomadaire sur "Radio béton", 93,6 MGH (tous les mercredis de 19 à 20 h sauf en juillet/août). Informations et débats libertaires.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

Solidarité avec les peuples en lutte !
Article mis en ligne le 28 février 2011
dernière modification le 6 mars 2011

par siksatnam

Manif le 5 mars 2011, à Tours.

Voir le tract d’appel ci-dessous :

L’article de la NR du 6 mars 2011 (Photo NR, Hugues Le Guellec).

Solidaires des pays en lutte : les enfants en tête

Près de 80 personnes ont manifesté hier devant l’hôtel de ville. Venus sans leurs parents, des enfants libyens scolarisés à Tours ont crié leur colère.

Le troisième rassemblement tourangeau « en solidarité des peuples en lutte » mettait en avant de nombreux enfants, hier à Tours.

Au cri de « Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » et « Stop au massacre ! », près de 80 personnes ont pris possession du parvis de l’hôtel de ville de Tours, hier vers 15 h. C’était la troisième fois que pareille manifestation se tient à Tours, depuis ces dernières semaines. Aux côtés des organisations signataires d’un manifeste de soutien aux peuples en lutte (*), des anonymes - « scandalisés par l’attitude de la France par rapport à la Tunisie ou la Libye » - et d’autres syndicalistes faisant le parallèle entre les luttes sociales en cours au Maghreb et celles qu’ils aspirent à mener en France, « où l’on n’est plus vraiment en démocratie ».
Brandissant des photos de leurs grands frères ensanglantés, une vingtaine d’enfants libyens, scolarisés à Tours, ont surtout crié leur colère. En l’absence de leurs parents pour la plupart. « Ils ont toujours vu Kadhafi au pouvoir, ils ne croient plus à la possibilité qu’il parte », expliquait Takwa, 11 ans. La jeune fille suit la progression de l’armée à la télé, ou au fil des coups de téléphone de ses oncles. « C’est horrible, il tue notre peuple comme des mouches ! » Et Ahmed, cet autre garçon de 11 ans, d’argumenter comme un adulte : « ’’ Il ’’ prend tout l’argent du pétrole et n’est même pas capable de faire des hôpitaux ! Longtemps, j’ai eu honte de dire que j’étais libyen ! »
Marocaines, Najoua et Melissa, 18 ans, ont, elles aussi, tenté de mobiliser des connaissances via Facebook. En vain. Elles se disaient « écoeurées » de voir si peu de personnes mobilisées à Tours. « Et surtout si peu d’adultes. »

(*) Il s’agit des Amis de l’association marocaine des droits humains, le NPA 37, Alternative libertaire 37, Solidaires 37, Sud-Etudiant, Collectif Palestine 37, Les Amis de Demain le grand soir, la Ligue des droits de l’homme, FSU 37, ou encore Attac 37...

Cécile Lascève