BROUILLARDS CORREZIENS

lundi 16 avril 2012
par  siksatnam
popularité : 4%

Grande complainte des éternels cocufiés
A chanter sur l’air de Ma France , de Jean Ferrat . Peut aussi se rapper

.

1 Ma Frrance c’est celle de la BRAVITUDE ,
Je ferai Président ça c’est une certitude ,
Le palais d’Elysée c’est mon OBNUBILATION ,
J’utilise des mots rares pour séduire les pigeons .

2 Dans ma Frrance au mois d’mai ce sera le Big Bang ,
Du port de La Rochelle jusqu’aux Vosges de Jacques Langue ,
Où l’on se parachute des monts au plat pays ;
Tout comme la Hollande la Corrèze c’est joli !

3 Ma bell’ Frrance c’est celle de l’honnête Guerrinni ,
Ma bell’ Frrance c’est celle de l’intègre Poupponni,
Ma bell’ Frrance c’est celle de Don Juan Dominik ,
Ma Frrance ça s’ra la vie , en rose , allez : musique !

4 Dans ma Frrance libérale prospérent les libertins ,
On pratique l’échangisme , on fait des soupers fins .
Le parti des parties recrute des catins
Pour les plaisirs suprêmes du plus grand des coquins.

5 Ma Frrance elle sera blanche et pure comme l’eau de Vichy ,
En Charentes-Poitou , en Provence , chez les ch’tis ,
Les lendemains chanteront d’Marseille au Pas d’Calais ,
S’égo-lèèène au perchoir , Fabiuce au quai d’Orsay !

6 Ma Frrance je la vois comme un vert paradis ,
Y aura du chabichou , on y ras’ra gratis ,
Ma Frrance rassemblée d’la bonne Eva Jolie
Au vaillant Mélangeon qu’est le roi des titis .

7 Ma Frrance c’est celle de la belle parité ,
Nos mandats très juteux on va les partager
Avec nos bonn’s copines afin de n’rien changer
Et qu’les ors du pouvoir restent entr’ privilégiés .

8 Ma Frrance c’est les clochers , le paquet de farine ,
L’salon d’l’agriculture et les bons millésimes ,
Les mariages très gays , les chang’ments d’concubines ,
Le concordat gravé , la sortie des turbines .

9 Pour ma Frrance j’décrèt’rai le r’tour de la croissance
Et dès mon élection j’f’rai baisser l’prix d’l’essence.
Y aura plus la vie chère mais du pouvoir d’achat ,
Y aura plus d’ TVA sur tous les écrans plats !

10 J’f’rai rouler les Français en voiture électrique ,
J’couvrirai l’territoire de toutes sortes de fabriques
De peluches , de portables , d’lave-vaisselle , d’taille-crayons
Car la consommation voilà mon horizon !

11 Ma Frrance c’est celle des écolos croupions ,
Tout ce qu’on leur demande c’est d’être paillassons .
On veut qu’ils donnent leurs voix contre des strapontins ;
Ce sont des supplétifs pour le temps d’un scrutin .

12 Dans ma Frrance on n’tue pas la classe politique
Mais on passe avec elle des alliances stratégiques .
Ma Frrance c’est Paris qui vaut bien une messe ,
Pour un groupe à la Chambre on se vend , on s’abaisse .

13 On aime les avions , les grands aéroports ,
On couvrira les landes de pistes , ça vaut de l’or ;
Du transport aérien Notre Dame on bénit
Et Jean Marque son héros qui du bocage fait fi !

14 On aime le Rafale , fleuron de l’industrie ,
Moins rapide cependant que notr’ démagogie .
On construira des stades plutôt qu’ des pistes cyclables ,
Le peuple veut des jeux , on fait l’choix du rentable .

15 D’la grande agriculture nous f’aisons la promotion
Et laissons pour le bio un espace avorton .
Les Verts se content’ront de quelqu’s petits hochets
Pourvu qu’la mère du Flot soye élue députée !

16 Le mélange rose-vert-rouge c’est couleur caca d’oie ;
Mais la merdr’ c’est d’l’engrais , ça fait pousser les voix ;
Faut unir toute la gôche , l’espoir va refleurir ,
Sachant qu’avant six mois faudra d’nouveau souffrir .

17 La brave Eva Jolie elle est dans l’ambulance ,
Elle coule , se dissout , sombre dans le silence .
Ô militants amis d’Europe Ecologie
Ralliez vous de suite ! Topez là mes chéris !

18 Va ma Jolie tes voix util’ment j’les aspire ,
Y en aura pas beaucoup , ça s’ra plus qu’des soupirs .
Du Flot électoral promis comme mousson
Ne reste qu’un crachin où nous nous Mélengeons .

19 Démocrates , soicialisses , donc avant tout modernes ,
Résolus à contrer les vertes balivernes ,
Apôtres convaincus des bienfaits d’ l’abondance
Qui est l’unique voie pour redresser la Frrance .

20 Ma Frrance c’est les mariés qu’on va chercher en Chine ,
Fournisseuse de pavés , Où l’roi Jean se dandine .
Ma Frrance c’est des seigneurs sous couvert d’être élus
Qui règnent en satrapes sur un troupeau d’zébus !

21 Ma Frrance c’est celle des franc-maçons puissants ,
Notables cumulant et sénateurs ardents ,
Inspecteurs généraux , aussi d’Académie ,
Des prébendes , des fromages, aux copains , aux amis .

22 Dans l’agreste Touraine je n’manque pas de soutiens :
Il y a un comité que préside Janjermin ,
Sénateur , chambellan , maire , multiple président ,
Hiérarque patelin qu’ a de si longues dents .

23 Pour Claude de Touraine fallait un suppléant ,
La baronne a choisi : ce s’ra Petit Geoêl ,
Un prof bien docile qui admire la donzelle .
Ce couple aura la peau du trésorier Brillant .

24 C’est bon la politique , c’est bon , c’est bon, c’est bon ,
Bon pour les ambitions , pour les rois , pour les ronds ,
Bon pour le narcissisme , roi , rond , p’tit patapon
Bon pou le nombrilisme rond , roi , qu’est-ce que c’est bon !

25 Dans ma garde rapprochée il y a la Marie-sole
Cette belle limande qui préside aux oboles
Qu’ on donne aux Rmistes car il faut bien qu’ils croûtent ;
Z’aura un portefeuille , bien garni on s’en doute .

26 Y a aussi l’Orélie qui fut verte jadis ,
Qui nous vient du pays de la sidérurgie
Qu’on sauvera pour sûr : vive les hauts fourneaux !
D’où coule le bon acier pour faire les autos .

27 La Lorraine Orélie elle changea de couleur
Pour servir la S’égo , devint sa « petite sœur ».
C’est une spécialiste de la littérature ,
Elle se voit rue d’Valois , elle a de la culture !

28 J’préside la Corrèze , ça m’connaît l’endettement ;
Y a si peu de ressources dans c’pauvre département
Mais de folles dépenses , il faut tenir son rang ,
Faire appel au crédit même qu’on n’a pas d’argent .

29 Dans ma Frrance la nuit on faut des rêveries ,
On voit ce qu’on désire : un gros morceau de Brie ,
Très riche en matières grasses , bien coulant et crémeux ;
Allez , pour nous l’offrir : votez , votez les bœufs !

30 Dans ma Frrance on cultive le trafic d’influence ,
On s’offre des pizzas pour 40 000 euros,
Des restaus , des hôtels , des billets , des vacances ,
Les collectivités on en fait des tripots.

31 Dans ma Frrance on fréquente les cercles de jeu ,
On se sert sans compter des petites cartes bleues .
Car c’est que , voyez vous , nous autres gastronomes ,
Les p’tits déj. , les banquets tout est pour notre pomme !

32 Je ménage habilement et la chèvre et le chou ,
Ma stratégie subtile c’est tenir le bon bout
Afin d’maximiser les profits du pouvoir ,
Afin d’multiplier les fauteuils où s’asseoir !

33 Dans ma Frrance aveulie on se bouche le nez .
Au Parti Soicialisse ça sent vraiment mauvais .
D’l’héritage de Jaurès il ne reste plus rien ,
Il est dilapidé par une bande de sauriens .

34 Au bon peuple crédule nous parlerons d’espoir ,
Montés sur des tréteaux afin de nous faire voir ,
Amuser la galerie en prétendant servir
Mais mettre tout en oeuvre afin de SE servir !

35 Mon Parti fait le choix d’excellents candidats ;
Pour 2012 aux primaires ce choix s’porta sur moi .
En 2007 ce fut S’égo notre belle Madonne ,
A la Frrance elle fit le don de sa personne !

36 Pour redresser la Frrance j’engrange des ralliements ,
Les radicaux de gôche , l’auguste Che-vainement ,
Ce superpatriote qui de la souv’raineté
Fit son fonds de commerce pour pouvoir exister .

37 Ma Frrance généreuse f’ra tout pour la jeunesse ,
Elle est notre avenir , aussi je la caresse ;
J’y donn’rai des emplois , des belles chambres , des cocas ,
Petits enfants de Frrance votez pour bon papa !

38 Zim boum , zim badadoum , nous sommes les prédateurs ,
Nous voulons le jambon et nous voulons le beurre !
Zim bam , zim badabam nous sommes les carnassiers ,
Nous sommes les renards , vous s’rez le poulailler !

39 Des valeurs de la gôche MOI je suis le champion ,
On va r’faire le 10 mai , ils brilleront les lampions ;
Tourneront les manèges , éclat’ront les pétards !
Vous comprendrez bien vite … mais ça sera trop tard !

40 Ma Hollande c’est une terre béatifiante
Terre promise verte et rose , rutilante et gagnante ,
Efficiente et brillante , riante , époustouflante ,
Plaisante et surprenante , flamboyante , succulente ,

41 Patiente et frémissante et vibrante et mutante ,
Eloquente et craquante , convaincante et ardente ,
Accueillante et vaillante , bienveillante , attirante ,
Entraînante , étonnante , nos carrières fulgurantes !

42 Nous autres Soicialisses on sait faire du social !
La justice , l’équité , mon programme j’le dévoile !
La solidarité avec la bienfaisance ,
Encore l’égalité … et pour le reste : bonne chance !!!

43 Dans ma Frrance équitable on taxera les riches ,
Pour que nous saucialos on embellisse nos niches .
D’la poche des exploiteurs à celle des profiteurs
Faut qu’ l’argent ça circule pour notre grand bonheur !

44 La fraude fiscale j’connais car je l’ai pratiquée ;
Ma piscine à Mougins j’la sous-évaluais
Quand j’payais l’ISF . Mais je donne des leçons
Car je sais qu’on oublie mes p’tites contradictions !

45 Dans ma Frrance le Parti c’est la grande famille
Qui au peuple assoupi verse la camomille .
Dormez vaches à lait , gobez notre ramage ,
Serrez votre ceinture : sont pour NOUS les fromages !!!

46 Dans ma Frrance la politique c’est une profession ;
Gouverner pour le peuple telle est notre mission.
Le peuple est un enfant , il nous faut le mener
Car il ne pourrait pas , sans nous , s’administrer .

47 Nous sommes des aigrefins mais faut pas que ça s’sache ,
Grâce à la presse amie nos vices on vous les cache .
Pour nous le saucialisme ce n’est rien qu’une affiche
Vide de tout contenu , l’idéal on s’en fiche !

48 Dans ma Frrance mes copains s’partagent les maroquins
Ils seront tous ministres , ils auront ce destin !
Tout gonflés d’importance ils régiront la Frrance
Mise en coupe réglée , leur corne d’abondance !

49 Ma Frrance c’est un village avec un poulailler
Où l’on pond des œufs d’or qu’on met sous l’oreiller ;
La p’tite souris complète , distribue des jaunets
Pour les parlementaires qui se pressent au guichet !

50 Frrançais , braves petits veaux , on vous égorgera
Mais comme on est humain vous ne souffrirez pas.
On sait anesthésier pour pomper le nectar
Dont nous autres frelons nous sommes si soiffards .

51 On tondra les moutons , gare à leur bas de laine !
Pour le plus grand profit de nos chiens galeux ,
Vile meute véreuse aux méthodes de maffieux
Poussant des pauvres gens vers le parti d’la haine .

52 Pour combattre le Front faussement national ,
Il faut de la vertu , il faut une morale .
Nous n’en avons aucune , modernes monte-en-l’air ,
On n’craint ni châtiment , ni coup d’ pied au derrière.

53 JE dirai à Poutine : « C’que tu fais c’est pas bien ! »
JE dirai à Assad : « C’que tu fais c’est vilain ! » 
A tous les dictateurs je ferai réprimande
Et saisis par la honte ils diront : « Oui Hollande ».

54 Electeur vote pour MOI ! Rejoins la hollandise !
Elargissons au max notr’ zone de chalandise .
Ratissons , recrutons , rassemblons , unissons ;
Dans l’offre politique j’suis un produit très bon .

55 Frrançais dès l’premier tour il faut voter utile ,
Concentrez vous sur moi : ni Arteau , ni faucille ;
Car c’est moi seul qu’incarne la volonté d’changement !
Garantie décennale , c’est pas du boniment .

56 Ma Frrance c’est une élite , c’est TOUT pour le PARTI !
Où l’on se tient les coudes : oh comme je le chéris !
J’en fus le chef d’orchestre , j’étais premier s’crétaire ,
J’connaissais les affaires et je couvrais mes frères .

57 Ma Frrance c’est des belles roses avec une FRAISE des BOIS ,
Une grande assiette au beurre dont je veux être roi ;
Ce sont des animaux malades de la peste
Qui vont peupler le zoo, sauf si on prend une veste .

58 Ma Frrance ce n’est pas l’intérêt général ,
C’est des p’tits arrangements entre fieffées canailles .
C’est le panier de crabes se servant copieusement ;
Puisque l’peuple laisse faire profitons largement !

59 Ma Frrance : des mercantis aux vastes ambitions
Et aux gros appétits , plus gras que des cochons .
C’est des apparatchiks qui s’partagent le gâteau ,
Le meilleur du méchoui : merci mes doux agneaux !

60 Ma Frrance c’est des réseaux , des nuées de sauterelles ,
De profiteurs gourmands pour qui la vie est belle .
Pour nous la politique c’est comme un tiroir-caisse ;
A nous les bons morceaux : le filet , l’sot-l’y-laisse !

61 Ma Frrance c’est l’invasion d’une âpre ribambelle .
Notre but : le butin , remplir notre escarcelle ,
Le pouvoir , les honneurs ! Sur tout faire main basse !
Duper l’électorat ! Jamais il ne se lasse !

62 Ma Frrance c’est les deux mains dans le pot d’confiture ;
Pourquoi on se gênerait depuis l’temps que ça dure ?
Nos mandats étalés sur nos cartes de visite :
Conseiller, député , sénateur ET ministre !!!

63 Pour nous la politique c’est vraiment tout un art ,
C’est comme de l’alchimie : par elle on s’fait du lard !
On fait suer la bête , on presse le citron ,
On mange aux rateliers . Être élu c’est l’pompon !!!

64 Le fruit que l’on préfère c’est encore les bananes ,
Pour nous les gros régimes et les peaux pour les ânes
Qui s’lassent pas de voter tant ils sont amnésiques.
On tend quelques carottes et ils oublient la trique !

65 Dans la Frrance de demain un grand gouvernement
Afin d’récompenser la foule d’mes partisans !
Dans la salle du conseil pulluleront les ministres .
Comme vous le savez : gauche se dit aussi sinistre !

66 La Frrance saucialiste rest’ra dure pour les pauvres
Car tout l’monde ici bas peut pas manger des gaufres ;
Les pauvres ça doit voter , ensuite se résigner !
Car la réalité : les horizons bouchés !

67 Le CHANGEMENT je m’l’applique ,voyez comme j’ai minci !
Au bon docteur Durkan je dis ainsi merci .
Pour toi peuple frrançais y aura l’régime maigreur
Grâce au fisc la minceur , pour l’impôt la grosseur !

68 Dans la Frrance des sondages je suis le favori ,
J’personnifie l’CHANGEMENT qu’est notre pain bénit ,
J’tiendrai mes engagements , faites en le pari !
Faut l’renvoyer chez lui le p’tit nain de Hongrie !

69 Car voyez vous amis ce qu’il faut pour ma Frrance ,
C’est le vrai CHANGEMENT , la solide alternance !
Vous changez de portable , changez de président !
Vous changez d’canapé , prenez un éléphant !

70 Dans ma Frrance de nantis il y a un sésame :
C’est la carte du PARTI , vértitable jackpot
Qui fait sauter la banque pour nous les bonnes âmes .
Quand on est saucialiste on sait remplir son pot !

71 Ma Frrance ça s’ra l’CHANGEMENT , j’vous décroch’rai la lune !
Désirez cet av’nir ,vous aurez de la tune
Et nous les bonnes places qui ménent à la fortune .
Votez , votez pour MOI ; j’paye de mots et j’enfume !

72 En Frrance quelle triste image nous donnons de la chose publique
Mais qu’importe le peuple est extatique.
On lui botte le cul , il en r’demande encore !
Un tel manque de critique mais pour nous c’est de l’or !

73 Ma Frrance c’est des promesses et la lune aux badauds ,
Pour nous d’Solferino c’est toujours les gros lots !
Car il nous les faut tous : communes, départements ,
Régions , Chambre et Sénat ET pis l’Gouvernement !!!

74 Ma FRRANCE elle s’ra de gôche mais ce n’s’ra qu’une ébauche ,
Pour sucrer les caciques oui tout nous s’ra permis ,
On lèvera l’impôt pour gaver nos suppôts .
A l’hôtel Maquignon y aura Martinot Bris .

75 FRRANCE ton Président s’ra FLAMBY l’CULBUTO !
Oui pour te redresser il te faut un zéro
Normal et aminci , du genre mou et falot
Et dont l’ humour f’ra rire jaune le populo !

Françouais MIRLITON

La nature d’une complainte , forme chansonnière en vogue au 19e siècle ,
illustrant des faits divers criminels ou des évènements politiques , est d’être
très longue . Selon l’usage que vous souhaiterez faire de celle-ci vous pourrez
n’utiliser qu’une partie des 75 couplets . En la fredonnant tout entière vous serez
édifiés sur une des plus fantastiques fumisteries politiciennes de la France
contemporaine.

 

.


Commentaires  (fermé)