Soutenez Jeremy Hammond « Anarchaos », accusé d’avoir aidé Wikileaks

jeudi 26 juillet 2012
par  siksatnam
popularité : 3%

Au mois de juillet 2011, le FBI a procédé à une vague d’arrestations de hackers proches du Collectif Anonymous. Des arrestations rendues possibles grâce à la trahison de Sabu ou Hector Xavier Monsegur à l’état civil. Ce New-yorkais de 28 ans a récolté pendant plusieurs mois des informations au profit du FBI. Arrêté le 7 juin par les autorités américaines, Sabu plaide coupable le 15 août pour douze chefs d’inculpation. Le FBI remplace son ordinateur portable par un autre et Sabu dénonce sans vergogne ses camarades hackers. Résultat, des dizaines d’arrestation dans le monde entier. On ignore combien de personnes il a pu faire arrêter.

Jeremy Hammond, alias « Anarchaos », est l’une des dernières victimes de Sabu. Il risque 20 ans de prison. Anarchiste de longue date, Jeremy Hammond est détenu au Metropolitan Correctional Center (MCC) à Manhattan. Il est accusé d’avoir participé à l’attaque menée en décembre 2011, par AntiSec / Anonymous, contre la société américaine de renseignement et d’analyse stratégique, « Strategic Forecasting Inc » Stratfor. Plus de cinq millions d’e-mails dérobés sur les serveurs de l’entreprise de renseignement privé Stratfor ont été donné à Wikileaks pour analyse et diffusion. En février, WikiLeaks a publié The Global Intelligence Files, levant le voile sur le monde opaque et rentable des agences privées du renseignement.

L’agence Stratfor est une officine texane qui propose à ses clients des informations, analyses et prévisions en matière d’intelligence économique et de renseignement, politique, militaire, et de sécurité. Anonymous a dévoilé la liste secrète des clients de cette agence en citant « L’insurrection qui vient » du « Comité invisible ». Dans la liste des clients Stratfor figurent entre autres : HSBC, BNP Paribas, Goldman Sachs, Apple, Microsoft, Google, Total, Alcatel-Lucent, Auchan, Europol,...