Virginie Despentes

samedi 10 mars 2007

"J’aime pas l’euro, j’aime pas les CD, j’aime pas les ordinateurs, j’aime pas les mails, j’aime pas mon époque, j’aime pas les groupes modernes, j’aime pas ma gueule, j’aime pas les putes à la télé, j’aime pas bosser..."

"Les clichés ne sont pas des fantasmes et les riches sont comme on les imagine : imbuvables, laids et contents d’être là. Entre eux, au premier coup d’oeil, ils se reconnaissent. Même quand l’un d’eux s’habille cradingue, il garde un élément, quelque chose qui dit aux comparses "je fais partie du club"."

Bye Bye Blondie

Virginie Despentes



Navigation

Brèves de la rubrique