Tarnac : le témoin à charge contre Coupat serait un mythomane

vendredi 23 janvier 2009

Selon des informations recueillies par Mediapart, le témoin « sous X » de l’affaire des sabotages de TGV, qui a gravement mis en cause sur procès-verbal Julien Coupat – dernier suspect encore incarcéré –, ne serait pas crédible.

Cet homme est notamment sous le coup d’une condamnation pour « dénonciation de délits imaginaires ». Embarrassés, les enquêteurs soulignent toutefois que le dossier ne repose en aucun cas sur ce seul témoignage.