La fin du planning 37 ?

mercredi 11 mai 2011

L
e Mouvement Français pour le Planning Familial d’Indre et Loire (MFPF 37) est un mouvement d’éducation populaire qui agit depuis plus de 43 ans sur le département et a vu son activité se développer de manière considérable au cours de ces dernières années. Il s’inscrit dans un objectif de droit à l’information, à l’éducation permanente et à la prévention. Nos 370 bénévoles participent activement aux côtés de nos salariés à nos actions, au travers desquelles, chaque année, nous rencontrons plus de 18 000 personnes, sommes présents sur 380 structures et formons 400 professionnels.
U
ne grande partie de notre budget est constituée depuis plusieurs années des financements attribués par l’Agence Régionale de Santé (anciennement GRSP).
Montant des subventions GRSP / ARS reçues au cours des années précédentes :
En 2008 : 154 000 euros ; en 2009 : 153 500 euros ; en 2010 : 119 260 euros et pour l’instant, en 2011 : 30 000 euros…Les chiffres parlent d’eux-mêmes !!!…
Si les subventions de certains de nos projets ont été largement revues à la baisse, d’autres ont tout simplement été réduites à néant, parmi lesquelles celles finançant nos actions de prévention des violences et notamment des violences faites aux femmes.

Il ne s’agit plus de subventions en baisse,
mais bel et bien de la mise à mort de notre association !!

P
lusieurs générations de femmes et d’hommes ont eu recours au Planning Familial d’Indre et Loire, certains ont été bénévoles, adhérents et sympathisants. Il est aujourd’hui intégré à la mémoire collective, et fait partie du patrimoine institutionnel ressource tel que se le représente la population du département. Comment accepter sa disparition ?

Une solution d’urgence doit être envisagée par l’ARS pour maintenir l’existence du Planning Familial en Indre et Loire.