Erich Mühsan

mardi 20 février 2007

Où sont passées ses archives ?
Le 10 juillet 1934, Erich Mülhsan, écrivain et poète anarchiste allemand, meurt au camp de concentration d’Oranienburg. Après avoir été longuement torturé pendant plus de 5 mois, il est pendu par ses bourreaux nazis dans les latrines du camp.
Sa femme, Zensl, invitée en URSS, commet l’erreur de confier aux archives soviétiques l’ingralité des ouevres écrites de Mühsam (sous promesse d’uen édition complète qui ne viendra jamais). Ces écrits sont quelques part en Russie, à croupir dans une cave. Qu’elles sont les recherches éffectuées par le mouvement libertaire international pour nous réapproprier cette part de notre mémoire collective, d’autant que Mühsam a été un des principaux organisateur de l’antifascime allemand...