La décroyance ou comment je suis devenu athée sans me fâcher avec ma famille

vendredi 24 février

Coexister est l’association interconvictionnelle des jeunes pour créer du lien social. Il y a donc des personnes de toute conviction : croyants, non croyants, athées, agnostiques, etc. Nos trois principales actions sont de l’ordre du dialogue, de la solidarité, et de la sensibilisation scolaire. Nous faisons donc aussi de l’éducation populaire et nous défendons la laïcité. Au niveau national nous existons depuis 2009 et l’antenne tourangelle est là depuis 2016.

Le 11 mars prochain, nous organiserons le spectacle « La Décroyance, ou comment je suis devenu athée sans me fâcher avec ma famille », dans le cadre d’un partenariat entre Coexister et la compagnie Au delà du Temps. « La Décroyance » est une conférence gesticulée, c’est-à-dire un spectacle entre le cours (pour le côté informatif) et le one-man-show (pour le côté humoristique). Voici le synopsis :

L’action se déroule le temps d’une soirée en famille. « C’est une fête ; une fête religieuse. C’est Pessah’, la Pâque juive, mais ça pourrait se passer à Noël, ou l’Aïd, ou dans n’importe quelle famille réunie pour célébrer une fête religieuse. »
De par ses études d’historien des religions, Jean-Philippe est considéré comme l’érudit de la famille. Il est « celui-qui-sait », le shaman de sa tribu. Mais Jean-Philippe a suivi le chemin de la décroyance et nous en fait partager le processus.

« Pourquoi l’homme ressent-il ce besoin de croyance religieuse ? Quels en sont les origines et les fondements, les mécanismes d’influence sur notre conscience ? Face à cela, quel est aujourd’hui l’enjeu de la connaissance ? »

Avec humour et impertinence, Jean-Philippe observe, questionne et retrace l’Histoire des religions, depuis les plus anciennes jusqu’au sacre du monothéisme. Une saga politique à l’origine de nos traditions, nos soumissions, nos révoltes et nos contradictions.

La représentation aura lieu le 11 mars à 19h à l’espace Jacques Villeret à Tours. Les tarifs sont de 5 euros plein tarif ou 4 euros tarif réduit.

Important : le lendemain, dimanche 12 mars à 14h, nous organisons un atelier en lien avec les thématiques du spectacle, animé par le comédien. C’est gratuit et ouvert à tous (pas besoin d’avoir vu la conf’).