Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

APPEL AU RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITE
Article mis en ligne le 2 mai 2013

par siksatnam

Le secrétaire départemental de SUD PTT 36/37, Pascal ROUTY vient de recevoir une convocation pour une première comparution au Tribunal de Grande Instance de Tours le 16 mai 2013 pour injure publique envers un particulier (TIBI, directeur de la DOTC 18,36, 37) suite à un article dans le Sudversif de juillet 2011, en réaction à une mise à pied injuste de l’un de nos militants de TOURS Marceau !

Ce dernier, DIDIER CECHELLA vient d’être totalement blanchit après la décision du Tribunal Administratif en avril 2013, le T.A considère que la sanction était disproportionnée au regard des faits reprochés et elle a été annulée.

Son « excellence » TIBI était déjà connue des postiers de Marseille où il a sévi par sa répression syndicale, notamment à l’égard déjà d’un militant SUD. De ce fait, rien de surprenant qu’une telle affaire ait pu avoir lieu à Tours puisque sa mission, entre autre, portait sur « la mise au pas » du syndicalisme contestataire.

Aujourd’hui, on s’en prend à notre secrétaire départemental pour mettre à mal notre engagement syndical quotidien envers les postiers, mais on s’en prend aussi et surtout à la liberté d’expression et de critique.

N’oublions pas que les victimes de sa politique de destruction d’emploi, sont les postier-es qui en souffrent au quotidien, et ce n’est pas la menace de mise en examen qui pèse sur notre secrétaire départemental qui vont nous arrêter de les défendre.

Pour autant, nous appelons tous les postier-e-s à faire œuvre de solidarité en venant soutenir Pascal ROUTY au rassemblement devant le Tribunal de Grande instance, place Jean Jaurès à 14h30 le 16 mai 2013.

TOUTES ET TOUS AU RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITE

ENVERS LE SECRETAIRE DEPARTEMENTAL DE SUD-PTT 36-37

DEVANT LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE

PLACE JEAN JAURES 37000 TOURS

A PARTIR DE 14H30

JEUDI 16 MAI 2013