Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir, l’émission hebdomadaire sur "Radio béton", 93,6 MGH (tous les mercredis de 19 à 20 h sauf en juillet/août). Informations et débats libertaires.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

Manif anti Faf du 6 avril 2014
Article mis en ligne le 7 avril 2014
dernière modification le 8 avril 2014

par siksatnam

Environ 170 personnes ont répondu à l’appel du Collectif Antifasciste Tourangeau contre "le jour de colère" à Tours. Finalement, la nébuleuse fasciste s’est défilée à Nantes nous laissant les rues de Tours. A noter, quelques coups de matraques et gazages des flics à hauteur de la rue de Châteauneuf. Et aussi, et c’est récurant avec les flics de Tours, la menace, à deux reprises, d’un tir de flash-ball à moins d’un mètre des manifestant-e-s à hauteur de visage !






Manif anti FAF du 6 avril 2014 à Tours par siksatnam

Ci-dessous, l’article et le photo de la Nouvelle République du 7 avril 2014.

" Jour de colère " annulé : les " antifa " mobilisés

Malgré l’annulation du rassemblement annoncé par “ Jour de colère ”, les antifascistes tourangeaux ont maintenu leur manifestation, hier.

Tours ne figurait finalement pas, ce week-end, parmi les villes où était programmé un rassemblement du collectif « Jour de colère ». C’est à Nantes que les militants de ce mouvement assez hétéroclite étaient appelés à se réunir. Les antifascistes tourangeaux avaient appelé à manifester pour contrer ce rassemblement. « Il avait été annoncé il y a un mois, explique Éric Sionneau, membre du Collectif antifasciste 37. C’est un mouvement qui regroupe aussi bien des partisans de Dieudonné que des anti-impôts, des intégristes de tous genres… Finalement, ils ont décidé de se replier sur Nantes. Mais nous, nous voulons reprendre la rue aux réactionnaires. »

L’annulation de la manifestation tourangelle était considérée par les antifascistes tourangeaux comme « une victoire ».

« Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartiers pour les fachos », clamaient les manifestants en défilant dans les rues de Tours, hier après-midi. « On défile aujourd’hui, conclut Éric Sionneau, pour montrer qu’on sera toujours là pour les combattre. »