Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

Pétition "Une seule vie, un seul titre de séjour"
Article mis en ligne le 11 juin 2014

par siksatnam

Le collectif Français-es -/ Étranger-e-s pour l’égalité des droits lance une pétition pour exiger une modification du CESEDA et du code du travail attribuant aux étrangers vivant en France un titre de séjour unique, stable, avec droit au travail, renouvelable de plein droit.

La pétition est proposée à la signature des étrangers, premiers concernés, dans les foyers et les permanences d’accueil, ainsi qu’aux citoyens qui veulent que la loi change.

Vous pouvez la télécharger ici afin de la diffuser : http://egalitedesdroits.files.wordpress.com/2014/04/pc3a9tition-c3a9galitc3a9.pdf

FRANÇAIS-ES – / ÉTRANGER-E-S : POUR L’ÉGALITÉ DES DROITS !
UNE SEULE VIE, UN SEUL TITRE DE SÉJOUR​

Lors des guerres mondiales du 20ème siècle, la France a massivement recruté des combattants dans ses colonies d’Afrique, des Amériques et d’Asie. Puis elle a massivement importé des ouvriers étrangers pour reconstruire le pays et son industrie. Mais depuis 40 ans elle tente désespérément de lutter contre le mouvement mondial des migrations. D’où la multiplication de lois, de circulaires et d’instructions réduisant comme peau de chagrin la possibilité d’une vie normale pour les étrangers qui vivent ici.

Des femmes et des hommes sont venus ici pour vivre comme tout le monde, en travaillant pour faire vivre leur famille, ici ou au pays, en respectant les lois et en payant impôts et cotisations sociales. Face à eux, une politique de rejet multiplie les conditions qui sont imposées pour mériter le droit d’être en séjour régulier.

- Les catégories administratives strictes, élève, étudiant-e, salarié-e dans tel métier et telle région, céliba­taire, marié-e, pacsé-e ou pas avec telle catégorie de personne, malade, retraité-e, etc., déterminent leurs conditions de vie.

- La loi impose un temps de présence sans droits avant de pouvoir faire valoir son appartenance à la caté­gorie la moins éloignée de leur réalité – 10 ans en règle générale, 5 ans dans certains cas – encourageant ainsi une économie illégale fondée sur le travail au noir dans les métiers les plus durs.

- L’accès au séjour « de plein droit » est de plus en plus réduit.

- Et même si la loi prévoit une possibilité d’admission au séjour
exceptionnelle, la décision est entièrement liée au bon vouloir de chaque préfet.

- Enfin obtenu après une longue course d’obstacles, le titre de séjour n’est valable que de six à douze mois, chaque demande de renouvellement entraînant un risque de refus.

- Quand les parcours de vie font passer une personne d’une catégorie à une autre, elle sera contrainte de faire une nouvelle demande de titre de séjour, au risque d’un refus et d’une décision d’expulsion du territoire.

Pour en finir avec ce morcellement administratif qui précarise les femmes et les hommes et entrave leur participation normale à la vie en société.

Nous exigeons un titre de séjour unique, stable, avec droit au travail, renouvelable de plein droit, donnant aux étrangers non pas des autorisations mais les mêmes droits pour tous.

Nous exigeons la modification du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile et du code du travail pour des régularisations de plein droit
Cette pétition peut être téléchargée ici : http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique-fran%C3%A7aise-fran%C3%A7ais-es-etranger-e-s-pour-une-%C3%A9galit%C3%A9-des-droits ?