Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio béton", d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant autonomisée, le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

Projet arrêté après l’appel au Ministre Hulot. Va-t-il enfin être retiré ?
Article mis en ligne le 13 février 2018

par Le Plombier

Notre appel au Ministre d’Etat Nicolas Hulot a eu de l’effet. Les remblais interdits que nous craignions de voir étalés sur ce terrain ne sont pas arrivés, le chantier est arrêté. Ce lundi à 9 heures, la voirie est libérée.

Vous êtes invités à lire le dernier (et long) chapitre de notre page : http://pressibus.org/blogcvl/abus/sivzer.html#2018-02-10

Nous y décrivons les graves anomalies d’une "machinerie frauduleuse", nous suggérons au Ministre de nommer une mission d’inspection pour enquêter et rédiger un rapport permettant d’empêcher que se reproduise en notre pays la mise en oeuvre d’un tel projet frauduleux et dangereux. Au delà, nous dénonçons, en notre métropole tourangelle, une grave négligence de prévention des risques d’inondation et une politique urbaine anti-nature.

Voici les thèmes traités :

- 2012-2013 Une mairie Germain sans vergogne

- 2017 Une mairie Babary arrogante

- 2018 Une mairie Bouchet paralysée

- 2013-2018 Une préfecture transparente

- 2013-2018 Des associations environnementales compétentes et courageuses

- 2012-2018 Des questions sur les raisons d’un tel acharnement à vouloir frauder
- Pourquoi tirer maintenant les enseignements de ce qui s’est passé ?

- Comment lutter contre la délinquance environnementale ?

- Pour que la métropole de Tours cesse d’être une zone de non-droit en matière urbanistique...

- ...Jusqu’à mettre en danger les 130 000 habitants du val inondable de Tours

- Et si le permis de construire n’était pas retiré, que ferions-nous ?

- Et s’il était retiré ?

Nous espérons que le conseil municipal de ce lundi soir mettra un terme final à ce projet frauduleux.

— -
Vous pouvez consulter tous les détails sur notre page http://pressibus.org/sivzer
Vous y découvrirez aussi l’histoire du ruisseau de l’Archevêché. Contact : sivzer@free.fr