Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir, l’émission hebdomadaire sur "Radio béton", 93,6 MGH (tous les mercredis de 19 à 20 h sauf en juillet/août). Informations et débats libertaires.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

Deuxième ligne de tramway : une « concertation » très « encadrée »
Article mis en ligne le 30 mai 2018

par Le Plombier

L’efficacité des transports collectifs s’impose en composante majeure de la qualité de vie urbaine : fluidité des déplacements, vecteur de développement économique et facteur d’amélioration de l’environnement. De ce fait, l’AQUAVIT s’est pleinement investie dans l’actuelle concertation publique « Deuxième ligne de tramway », se terminant le vendredi 8 juin. Concrètement, au-delà de cette seconde ligne hybride s’appuyant sur la première et sur la ligne de bus Tempo, la concertation porte sur un ambitieux « schéma de mobilité ». Cette démarche remet en cause les planifications préexistantes, tout en prétendant les poursuivre : Plan de Déplacement Urbain (PDU) et Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT).

En ce qui concerne la déposition AQUAVIT, faisant suite à la première partie de notre étude titrée « Les enjeux », nous publions la seconde partie portant sur l’analyse des dossiers techniques.

En voici le sommaire :

- La fréquentation exagérée de la première ligne

- Les mauvais comptes de la première ligne

- Une dépense déraisonnable

- Un schéma de mobilité qui se substitue au PDU

- Boulevards patrimoniaux : vers un nouveau saccage

- Le tracé choisi : des arguments discutables

- L’alibi des passerelles cyclables

- Pour un tram-train sur l’étoile ferroviaire

- Un choix surdimensionné et dépassé

En voici la conclusion :

L’AQUAVIT se prononce donc pour le respect de la politique de transport en commun inscrite dans la planification de 2013, pour l’abandon de la deuxième ligne de tramway dans sa configuration actuelle, pour le renforcement de l’étoile ferroviaire, à commencer par la liaison entre les gares de Tours et Saint Pierre des Corps, et pour la création de TCSP (Transport en Commun en Site Propre) par tram-bus électrique moderne ou demain à hydrogène. Ces infrastructures compléteraient la 1ère ligne de tram, les grands axes routiers, les bus Macron et les trains, l’ensemble étant en intermodalité (parkings-relais, gares et stations de correspondances).