Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio béton", d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant autonomisée, le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

Guide illustré : briser une nasse policière
Article mis en ligne le 9 janvier 2021
dernière modification le 6 janvier 2021

par Le Plombier

La théorie

Les coins sont une sorte de plan incliné. Un coin est constitué de deux plans inclinés dos à dos l’un contre l’autre. L’avantage mécanique que vous obtenez d’un coin dépend de son épaisseur. Un coin épais et court fend les choses plus rapidement, mais vous devrez utiliser plus de force. Un coin long et fin sera plus facile à enfoncer, mais il faudra plus de temps pour fendre quelque chose. Aujourd’hui, les coins ont de nombreuses utilisations différentes.

Parfois, la vie nous présente un problème que nous ne pouvons pas résoudre sans recourir à un élément de réflexion scientifique classique. Dans le puzzle d’aujourd’hui, nous sommes coincé·e·s dans une nasse, entouré·e·s de policiers et nous voulons en sortir [1] . Nous avons scandé « Laissez-nous partir », mais cela n’a pas fonctionné pour nous [2].

La suite ? Réfléchir collectivement et mettre en place un nouveau plan.

La première chose que nous devons faire est de chercher quelle ligne de police semble présenter la meilleure chance de s’échapper si nous la franchissons.

Il peut s’agir de la ligne la plus faible, par exemple celles des flics de la ville, en tenue anti-émeute [3] mais moins équipés et entraînés en maintien de l’ordre. Ou bien d’une ligne gardant une rue considérée par le commandement policier comme moins stratégique derrière laquelle il est peu probable que l’on tombe sur du renfort. Ou d’une ligne tenant un terrain plus difficile à défendre pour les flics (escaliers, pente, soleil dans la tronche, présence d’obstacles, bout de manif passé derrière leur ligne, etc).

Bref il faut commencer par observer le dispositif policier qui nous encercle, réfléchir,discuter ensemble.

Voici ensuite comment cela pourrait se dérouler.

En pratique

Figure 1 : pousser la ligne

Sur la figure 1, nous voyons la foule tenter de briser la ligne de police en utilisant la force. Cela peut parfois fonctionner, mais en général, les policiers peuvent s’entraider, se tenir les uns les autres et ainsi maintenir la ligne. De cette façon, la force de la foule est réduite et absorbée par la ligne de police.

Figure 2 : pousser avec une banderole

Dans la figure 2, la foule tente de mobiliser la technique et utilise une banderole ou une barrière de chantier pour pousser la police. La même dynamique se produit à nouveau et la force de la foule est réduite et absorbée par la ligne de police.

Figure 3 : le coin

Dans la figure 3, la foule a décidé de former un coin pour creuser une brèche dans la ligne de police et passer. La foule passant ouvre de plus en plus la ligne de police qui peut rapidement être dépassée.

Et voici une démonstration, à l’occasion de l’appel à zbeuler l’investiture de Trump en 2016

.

Figure 4 : les points faibles

Dans la figure 4, la foule sait que les points faibles de la ligne de police se trouvent aux extrémités de la ligne, car le dernier policier n’a ni renfort ni soutien. La foule tente de pousser sur la ligne à l’un des point faible ou aux deux points faibles.

Fin

Grâce à vos ami·e·s/compagnon·e·s/camarades et au pouvoir de la science, vous faites tremblez le préfet ! Nos manifs sont désormais désesserrées !

P.-S : Guide repris, traduit (et adapté) d’un article anglophone publié en 2010