Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir, l’émission hebdomadaire sur "Radio béton", 93,6 MGH (tous les mercredis de 19 à 20 h sauf en juillet/août). Informations et débats libertaires.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

Manifestation contre la privatisation de La Poste
Article mis en ligne le 22 novembre 2007
dernière modification le 22 novembre 2009

par siksatnam

Nicolas Sarkozy l’avait annoncé, le gouvernement l’a planifié : La poste va être transformée en Société Anonyme alors que rien ne l’exige. Nous savons tous ce que cela signifie : il s’agit d’un pas de géant vers la privatisation ! Depuis des années, le gouvernement attaque méthodiquement le service public de la Poste en fermant des bureaux, en généralisant les sous-effectifs et en détournant la poste de ses missions

Nous ne pouvons l’accepter ! Le gouvernement veut mettre un terme à l’activité d’un des plus anciens services publics de proximité de notre pays, garant et créateur de liens sociaux. En pleine crise économique, à l’heure où la précarité et la pauvreté progressent, il s’agit de détruire un service public indispensable pour l’aménagement du territoire et la cohésion sociale.

Contre ce projet inique, des associations, syndicats et partis politiques se sont engagés dans une dynamique unitaire.

Le 3 octobre, s’est tenue une consultation nationale. Des bureaux de votes se sont mis en place un peu partout en France et plus de 2 millions de personnes se sont exprimées contre le projet de privatisation. Malgré cette mobilisation sans précédent, malgré des manifestations d’ampleur et la popularité de notre lutte, le gouvernement s’entête sur sa décision. Face à cette obstination, il est nécessaire que l’ensemble de la population et de nos élus et élues manifeste son mécontentement. Pour refuser cette destruction supplémentaire de nos services publics, c’est ensemble que nous devons être présents dans cette mobilisation, pour imposer un débat public et imposer un référendum sur le service public postal
Ce n’est pas au président Sarkozy de décider de l’avenir de La Poste, bien de toutes et tous. C’est à la population qu’il revient de se prononcer sur l’avenir du service public postal et son amélioration afin qu’il réponde à ses attentes, par le débat public et par la voie du référendum. Parce que le service postal est un bien commun.

Aux cotés des salarié(e)s de la poste lors de la journée de grève le 24 novembre

Le 28 novembre, tous ensemble, salarié(e)s, usagers, élu(e)s…


Comité 37 :
PCF, PS, NPA, MRC, Résistance sociale, Parti de Gauche, les Verts, Les Alternatifs, La Fédération 37, ARIAL, Convergence 37 de Défense et Développement des Services Publics, ATTAC, FAPTCGT37, syndicat CGT du conseil général, DAL, CNL, Fédération des Elus Verts et Ecologistes, Association départementale des élus communistes et républicains, M’PEP, Union départementale des élus socialistes et républicains, SOLIDAIRES, SUD PTT, CFTC 37, FSU37, UNEF…