Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir, l’émission hebdomadaire sur "Radio béton", 93,6 MGH (tous les mercredis de 19 à 20 h sauf en juillet/août). Informations et débats libertaires.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

BROUILLARDS CORREZIENS
Article mis en ligne le 16 avril 2012

par siksatnam

Grande complainte des éternels cocufiés
A chanter sur l’air de Ma France , de Jean Ferrat . Peut aussi se rapper

.

1 Ma Frrance c’est celle de la BRAVITUDE ,
Je ferai Président ça c’est une certitude ,
Le palais d’Elysée c’est mon OBNUBILATION ,
J’utilise des mots rares pour séduire les pigeons .

2 Dans ma Frrance au mois d’mai ce sera le Big Bang ,
Du port de La Rochelle jusqu’aux Vosges de Jacques Langue ,
Où l’on se parachute des monts au plat pays ;
Tout comme la Hollande la Corrèze c’est joli !

3 Ma bell’ Frrance c’est celle de l’honnête Guerrinni ,
Ma bell’ Frrance c’est celle de l’intègre Poupponni,
Ma bell’ Frrance c’est celle de Don Juan Dominik ,
Ma Frrance ça s’ra la vie , en rose , allez : musique !

4 Dans ma Frrance libérale prospérent les libertins ,
On pratique l’échangisme , on fait des soupers fins .
Le parti des parties recrute des catins
Pour les plaisirs suprêmes du plus grand des coquins.

5 Ma Frrance elle sera blanche et pure comme l’eau de Vichy ,
En Charentes-Poitou , en Provence , chez les ch’tis ,
Les lendemains chanteront d’Marseille au Pas d’Calais ,
S’égo-lèèène au perchoir , Fabiuce au quai d’Orsay !

6 Ma Frrance je la vois comme un vert paradis ,
Y aura du chabichou , on y ras’ra gratis ,
Ma Frrance rassemblée d’la bonne Eva Jolie
Au vaillant Mélangeon qu’est le roi des titis .

7 Ma Frrance c’est celle de la belle parité ,
Nos mandats très juteux on va les partager
Avec nos bonn’s copines afin de n’rien changer
Et qu’les ors du pouvoir restent entr’ privilégiés .

8 Ma Frrance c’est les clochers , le paquet de farine ,
L’salon d’l’agriculture et les bons millésimes ,
Les mariages très gays , les chang’ments d’concubines ,
Le concordat gravé , la sortie des turbines .

9 Pour ma Frrance j’décrèt’rai le r’tour de la croissance
Et dès mon élection j’f’rai baisser l’prix d’l’essence.
Y aura plus la vie chère mais du pouvoir d’achat ,
Y aura plus d’ TVA sur tous les écrans plats !

10 J’f’rai rouler les Français en voiture électrique ,
J’couvrirai l’territoire de toutes sortes de fabriques
De peluches , de portables , d’lave-vaisselle , d’taille-crayons
Car la consommation voilà mon horizon !

11 Ma Frrance c’est celle des écolos croupions ,
Tout ce qu’on leur demande c’est d’être paillassons .
On veut qu’ils donnent leurs voix contre des strapontins ;
Ce sont des supplétifs pour le temps d’un scrutin .

12 Dans ma Frrance on n’tue pas la classe politique
Mais on passe avec elle des alliances stratégiques .
Ma Frrance c’est Paris qui vaut bien une messe ,
Pour un groupe à la Chambre on se vend , on s’abaisse .

13 On aime les avions , les grands aéroports ,
On couvrira les landes de pistes , ça vaut de l’or ;
Du transport aérien Notre Dame on bénit
Et Jean Marque son héros qui du bocage fait fi !

14 On aime le Rafale , fleuron de l’industrie ,
Moins rapide cependant que notr’ démagogie .
On construira des stades plutôt qu’ des pistes cyclables ,
Le peuple veut des jeux , on fait l’choix du rentable .

15 D’la grande agriculture nous f’aisons la promotion
Et laissons pour le bio un espace avorton .
Les Verts se content’ront de quelqu’s petits hochets
Pourvu qu’la mère du Flot soye élue députée !

16 Le mélange rose-vert-rouge c’est couleur caca d’oie ;
Mais la merdr’ c’est d’l’engrais , ça fait pousser les voix ;
Faut unir toute la gôche , l’espoir va refleurir ,
Sachant qu’avant six mois faudra d’nouveau souffrir .

17 La brave Eva Jolie elle est dans l’ambulance ,
Elle coule , se dissout , sombre dans le silence .
Ô militants amis d’Europe Ecologie
Ralliez vous de suite ! Topez là mes chéris !

18 Va ma Jolie tes voix util’ment j’les aspire ,
Y en aura pas beaucoup , ça s’ra plus qu’des soupirs .
Du Flot électoral promis comme mousson
Ne reste qu’un crachin où nous nous Mélengeons .

19 Démocrates , soicialisses , donc avant tout modernes ,
Résolus à contrer les vertes balivernes ,
Apôtres convaincus des bienfaits d’ l’abondance
Qui est l’unique voie pour redresser la Frrance .

20 Ma Frrance c’est les mariés qu’on va chercher en Chine ,
Fournisseuse de pavés , Où l’roi Jean se dandine .
Ma Frrance c’est des seigneurs sous couvert d’être élus
Qui règnent en satrapes sur un troupeau d’zébus !

21 Ma Frrance c’est celle des franc-maçons puissants ,
Notables cumulant et sénateurs ardents ,
Inspecteurs généraux , aussi d’Académie ,
Des prébendes , des fromages, aux copains , aux amis .

22 Dans l’agreste Touraine je n’manque pas de soutiens :
Il y a un comité que préside Janjermin ,
Sénateur , chambellan , maire , multiple président ,
Hiérarque patelin qu’ a de si longues dents .

23 Pour Claude de Touraine fallait un suppléant ,
La baronne a choisi : ce s’ra Petit Geoêl ,
Un prof bien docile qui admire la donzelle .
Ce couple aura la peau du trésorier Brillant .

24 C’est bon la politique , c’est bon , c’est bon, c’est bon ,
Bon pour les ambitions , pour les rois , pour les ronds ,
Bon pour le narcissisme , roi , rond , p’tit patapon
Bon pou le nombrilisme rond , roi , qu’est-ce que c’est bon !

25 Dans ma garde rapprochée il y a la Marie-sole
Cette belle limande qui préside aux oboles
Qu’ on donne aux Rmistes car il faut bien qu’ils croûtent ;
Z’aura un portefeuille , bien garni on s’en doute .

26 Y a aussi l’Orélie qui fut verte jadis ,
Qui nous vient du pays de la sidérurgie
Qu’on sauvera pour sûr : vive les hauts fourneaux !
D’où coule le bon acier pour faire les autos .

27 La Lorraine Orélie elle changea de couleur
Pour servir la S’égo , devint sa « petite sœur ».
C’est une spécialiste de la littérature ,
Elle se voit rue d’Valois , elle a de la culture !

28 J’préside la Corrèze , ça m’connaît l’endettement ;
Y a si peu de ressources dans c’pauvre département
Mais de folles dépenses , il faut tenir son rang ,
Faire appel au crédit même qu’on n’a pas d’argent .

29 Dans ma Frrance la nuit on faut des rêveries ,
On voit ce qu’on désire : un gros morceau de Brie ,
Très riche en matières grasses , bien coulant et crémeux ;
Allez , pour nous l’offrir : votez , votez les bœufs !

30 Dans ma Frrance on cultive le trafic d’influence ,
On s’offre des pizzas pour 40 000 euros,
Des restaus , des hôtels , des billets , des vacances ,
Les collectivités on en fait des tripots.

31 Dans ma Frrance on fréquente les cercles de jeu ,
On se sert sans compter des petites cartes bleues .
Car c’est que , voyez vous , nous autres gastronomes ,
Les p’tits déj. , les banquets tout est pour notre pomme !

32 Je ménage habilement et la chèvre et le chou ,
Ma stratégie subtile c’est tenir le bon bout
Afin d’maximiser les profits du pouvoir ,
Afin d’multiplier les fauteuils où s’asseoir !

33 Dans ma Frrance aveulie on se bouche le nez .
Au Parti Soicialisse ça sent vraiment mauvais .
D’l’héritage de Jaurès il ne reste plus rien ,
Il est dilapidé par une bande de sauriens .

34 Au bon peuple crédule nous parlerons d’espoir ,
Montés sur des tréteaux afin de nous faire voir ,
Amuser la galerie en prétendant servir
Mais mettre tout en oeuvre afin de SE servir !

35 Mon Parti fait le choix d’excellents candidats ;
Pour 2012 aux primaires ce choix s’porta sur moi .
En 2007 ce fut S’égo notre belle Madonne ,
A la Frrance elle fit le don de sa personne !

36 Pour redresser la Frrance j’engrange des ralliements ,
Les radicaux de gôche , l’auguste Che-vainement ,
Ce superpatriote qui de la souv’raineté
Fit son fonds de commerce pour pouvoir exister .

37 Ma Frrance généreuse f’ra tout pour la jeunesse ,
Elle est notre avenir , aussi je la caresse ;
J’y donn’rai des emplois , des belles chambres , des cocas ,
Petits enfants de Frrance votez pour bon papa !

38 Zim boum , zim badadoum , nous sommes les prédateurs ,
Nous voulons le jambon et nous voulons le beurre !
Zim bam , zim badabam nous sommes les carnassiers ,
Nous sommes les renards , vous s’rez le poulailler !

39 Des valeurs de la gôche MOI je suis le champion ,
On va r’faire le 10 mai , ils brilleront les lampions ;
Tourneront les manèges , éclat’ront les pétards !
Vous comprendrez bien vite … mais ça sera trop tard !

40 Ma Hollande c’est une terre béatifiante
Terre promise verte et rose , rutilante et gagnante ,
Efficiente et brillante , riante , époustouflante ,
Plaisante et surprenante , flamboyante , succulente ,

41 Patiente et frémissante et vibrante et mutante ,
Eloquente et craquante , convaincante et ardente ,
Accueillante et vaillante , bienveillante , attirante ,
Entraînante , étonnante , nos carrières fulgurantes !

42 Nous autres Soicialisses on sait faire du social !
La justice , l’équité , mon programme j’le dévoile !
La solidarité avec la bienfaisance ,
Encore l’égalité … et pour le reste : bonne chance !!!

43 Dans ma Frrance équitable on taxera les riches ,
Pour que nous saucialos on embellisse nos niches .
D’la poche des exploiteurs à celle des profiteurs
Faut qu’ l’argent ça circule pour notre grand bonheur !

44 La fraude fiscale j’connais car je l’ai pratiquée ;
Ma piscine à Mougins j’la sous-évaluais
Quand j’payais l’ISF . Mais je donne des leçons
Car je sais qu’on oublie mes p’tites contradictions !

45 Dans ma Frrance le Parti c’est la grande famille
Qui au peuple assoupi verse la camomille .
Dormez vaches à lait , gobez notre ramage ,
Serrez votre ceinture : sont pour NOUS les fromages !!!

46 Dans ma Frrance la politique c’est une profession ;
Gouverner pour le peuple telle est notre mission.
Le peuple est un enfant , il nous faut le mener
Car il ne pourrait pas , sans nous , s’administrer .

47 Nous sommes des aigrefins mais faut pas que ça s’sache ,
Grâce à la presse amie nos vices on vous les cache .
Pour nous le saucialisme ce n’est rien qu’une affiche
Vide de tout contenu , l’idéal on s’en fiche !

48 Dans ma Frrance mes copains s’partagent les maroquins
Ils seront tous ministres , ils auront ce destin !
Tout gonflés d’importance ils régiront la Frrance
Mise en coupe réglée , leur corne d’abondance !

49 Ma Frrance c’est un village avec un poulailler
Où l’on pond des œufs d’or qu’on met sous l’oreiller ;
La p’tite souris complète , distribue des jaunets
Pour les parlementaires qui se pressent au guichet !

50 Frrançais , braves petits veaux , on vous égorgera
Mais comme on est humain vous ne souffrirez pas.
On sait anesthésier pour pomper le nectar
Dont nous autres frelons nous sommes si soiffards .

51 On tondra les moutons , gare à leur bas de laine !
Pour le plus grand profit de nos chiens galeux ,
Vile meute véreuse aux méthodes de maffieux
Poussant des pauvres gens vers le parti d’la haine .

52 Pour combattre le Front faussement national ,
Il faut de la vertu , il faut une morale .
Nous n’en avons aucune , modernes monte-en-l’air ,
On n’craint ni châtiment , ni coup d’ pied au derrière.

53 JE dirai à Poutine : « C’que tu fais c’est pas bien ! »
JE dirai à Assad : « C’que tu fais c’est vilain ! » 
A tous les dictateurs je ferai réprimande
Et saisis par la honte ils diront : « Oui Hollande ».

54 Electeur vote pour MOI ! Rejoins la hollandise !
Elargissons au max notr’ zone de chalandise .
Ratissons , recrutons , rassemblons , unissons ;
Dans l’offre politique j’suis un produit très bon .

55 Frrançais dès l’premier tour il faut voter utile ,
Concentrez vous sur moi : ni Arteau , ni faucille ;
Car c’est moi seul qu’incarne la volonté d’changement !
Garantie décennale , c’est pas du boniment .

56 Ma Frrance c’est une élite , c’est TOUT pour le PARTI !
Où l’on se tient les coudes : oh comme je le chéris !
J’en fus le chef d’orchestre , j’étais premier s’crétaire ,
J’connaissais les affaires et je couvrais mes frères .

57 Ma Frrance c’est des belles roses avec une FRAISE des BOIS ,
Une grande assiette au beurre dont je veux être roi ;
Ce sont des animaux malades de la peste
Qui vont peupler le zoo, sauf si on prend une veste .

58 Ma Frrance ce n’est pas l’intérêt général ,
C’est des p’tits arrangements entre fieffées canailles .
C’est le panier de crabes se servant copieusement ;
Puisque l’peuple laisse faire profitons largement !

59 Ma Frrance : des mercantis aux vastes ambitions
Et aux gros appétits , plus gras que des cochons .
C’est des apparatchiks qui s’partagent le gâteau ,
Le meilleur du méchoui : merci mes doux agneaux !

60 Ma Frrance c’est des réseaux , des nuées de sauterelles ,
De profiteurs gourmands pour qui la vie est belle .
Pour nous la politique c’est comme un tiroir-caisse ;
A nous les bons morceaux : le filet , l’sot-l’y-laisse !

61 Ma Frrance c’est l’invasion d’une âpre ribambelle .
Notre but : le butin , remplir notre escarcelle ,
Le pouvoir , les honneurs ! Sur tout faire main basse !
Duper l’électorat ! Jamais il ne se lasse !

62 Ma Frrance c’est les deux mains dans le pot d’confiture ;
Pourquoi on se gênerait depuis l’temps que ça dure ?
Nos mandats étalés sur nos cartes de visite :
Conseiller, député , sénateur ET ministre !!!

63 Pour nous la politique c’est vraiment tout un art ,
C’est comme de l’alchimie : par elle on s’fait du lard !
On fait suer la bête , on presse le citron ,
On mange aux rateliers . Être élu c’est l’pompon !!!

64 Le fruit que l’on préfère c’est encore les bananes ,
Pour nous les gros régimes et les peaux pour les ânes
Qui s’lassent pas de voter tant ils sont amnésiques.
On tend quelques carottes et ils oublient la trique !

65 Dans la Frrance de demain un grand gouvernement
Afin d’récompenser la foule d’mes partisans !
Dans la salle du conseil pulluleront les ministres .
Comme vous le savez : gauche se dit aussi sinistre !

66 La Frrance saucialiste rest’ra dure pour les pauvres
Car tout l’monde ici bas peut pas manger des gaufres ;
Les pauvres ça doit voter , ensuite se résigner !
Car la réalité : les horizons bouchés !

67 Le CHANGEMENT je m’l’applique ,voyez comme j’ai minci !
Au bon docteur Durkan je dis ainsi merci .
Pour toi peuple frrançais y aura l’régime maigreur
Grâce au fisc la minceur , pour l’impôt la grosseur !

68 Dans la Frrance des sondages je suis le favori ,
J’personnifie l’CHANGEMENT qu’est notre pain bénit ,
J’tiendrai mes engagements , faites en le pari !
Faut l’renvoyer chez lui le p’tit nain de Hongrie !

69 Car voyez vous amis ce qu’il faut pour ma Frrance ,
C’est le vrai CHANGEMENT , la solide alternance !
Vous changez de portable , changez de président !
Vous changez d’canapé , prenez un éléphant !

70 Dans ma Frrance de nantis il y a un sésame :
C’est la carte du PARTI , vértitable jackpot
Qui fait sauter la banque pour nous les bonnes âmes .
Quand on est saucialiste on sait remplir son pot !

71 Ma Frrance ça s’ra l’CHANGEMENT , j’vous décroch’rai la lune !
Désirez cet av’nir ,vous aurez de la tune
Et nous les bonnes places qui ménent à la fortune .
Votez , votez pour MOI ; j’paye de mots et j’enfume !

72 En Frrance quelle triste image nous donnons de la chose publique
Mais qu’importe le peuple est extatique.
On lui botte le cul , il en r’demande encore !
Un tel manque de critique mais pour nous c’est de l’or !

73 Ma Frrance c’est des promesses et la lune aux badauds ,
Pour nous d’Solferino c’est toujours les gros lots !
Car il nous les faut tous : communes, départements ,
Régions , Chambre et Sénat ET pis l’Gouvernement !!!

74 Ma FRRANCE elle s’ra de gôche mais ce n’s’ra qu’une ébauche ,
Pour sucrer les caciques oui tout nous s’ra permis ,
On lèvera l’impôt pour gaver nos suppôts .
A l’hôtel Maquignon y aura Martinot Bris .

75 FRRANCE ton Président s’ra FLAMBY l’CULBUTO !
Oui pour te redresser il te faut un zéro
Normal et aminci , du genre mou et falot
Et dont l’ humour f’ra rire jaune le populo !

Françouais MIRLITON

La nature d’une complainte , forme chansonnière en vogue au 19e siècle ,
illustrant des faits divers criminels ou des évènements politiques , est d’être
très longue . Selon l’usage que vous souhaiterez faire de celle-ci vous pourrez
n’utiliser qu’une partie des 75 couplets . En la fredonnant tout entière vous serez
édifiés sur une des plus fantastiques fumisteries politiciennes de la France
contemporaine.

 

.