Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir, l’émission hebdomadaire sur "Radio béton", 93,6 MGH (tous les mercredis de 19 à 20 h sauf en juillet/août). Informations et débats libertaires.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

Forum de l’article

Désinvox Episode 1 : le Front National

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
Désinvox Episode 1 : le Front National
- le 1er avril 2014

Dans la partie sur l’antifascisme on constatera que finalement les 2 presentateurs parlent surtout d’eux-mêmes et de leur parcours et de leur évolution dans l’antifascisme et justifie le choix de leur pratique d’aujourd’hui. qui les a conduit à suivre la dynamique "melanchone" et adhérer au PG.

( on notera que la caricature faite des antifascistes des années 80 et 90 élude complétement le contexte et les nuances dans les choix qui ont été faits à cette époque )

Car finalement plutot qu’un outil pédagogique contre le FN ça ressemble un peu à un "on se fait plaisir" et "on se met en valeur".

lutte des places quand tu nous tiens !

Désinvox Episode 1 : le Front National
Tommy - le 2 avril 2014

oulah ça ronchonne et ça rumine. Un problème mon petit bichon ? ça te plait pas qu’on dise que l’antiracisme gnangnan et la posture antifasciste ont été un échec lamentable ? Bah c’est bien, vautre toi dans ton autosatisfaction et dans la dénonciation anonyme, si c’est tout ce dont tu es capable. Nous, on assume notre combat avec des armes que visiblement tu n’as jamais maitrisées, la réflexion et l’humour. On assume nos engagements, on assume le fait de critiquer notre propre camp lorsqu’on estime qu’il fait de la merde, parce que se tromper est un droit mais persévérer dans son erreur est une faute, on ne se contente pas de gerber des attaques personnelles bien assis derrière son clavier et son anonymat, et on emmerde profondément tous les aigris qui rendent notre combat chiant comme la mort. Et si tu trouves que c’est pas assez pédagogique, tu peux toujours lever ton gros cul, prendre une caméra et faire mieux que nous, promis, on sera contents et on diffusera autour de nous.

Désinvox Episode 1 : le Front National
Pierrot - le 2 avril 2014

On m’a piqué le truc des "Dupont-s" !

Bon, les Duponts, avant vous étiez donneurs de leçons, et maintenant...ça continue. Sauf que avant c’était comment être super révolutionnaire, et maintenant comment être super social-démocrate. La leçon évolue avec le vent, tels des girouettes. Votre nombril à l’air de bien se porter, et j’espère qu’avec le temps on vous retrouvera pas encore plus à droite car il est clair que vous faites de la politique. L’histoire de celui qui à la plus grosse dans ce domaine d’ailleurs vous appartient bien, car puisque vous avez déserté les mouvements sociaux dans cette nouvelle aventure il y a peu de chance de trouver ici la moindre concurrence.

Pierrot

Désinvox Episode 1 : le Front National
- le 4 avril 2014

Ils sont passés de la "Colone de Fer" à l’allumette de guimauve !

Pour le coups c’est une belle démonstration "d’anti-fascisme de salon" das un salon, c’est un "effet de mise en abyme" !!!

Wahoo ! ils ont drolement reflechis les gars !
c’est qu’ils en ont un gros cerveau eux !

Enfin on hésite à classer "X" cette video limite pornographique en terme de masturbation et d’exposition d’auto*erotisme lorsqu’on pousse l’amour de soi dans ce genre de limite.

un humour douteux pour boutonneux , une reflexion sans profondeur et l’impression de posseder l’apha et l’omega de ce qui se fait de mieux en la matière

On espère pas vraiemnt qu’il y ait une suite ... on peut imaginer déjà que ce serait encore par exemple

"moi,moi,moi" sur le sable chaud des bords de loire" ou dans le gazon des prébendes....