Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

La démocratie tourangelle du "Cause toujours".
Article mis en ligne le 7 septembre 2012

par siksatnam

L’organisation syndicale CFDT du personnel de la mairie de Tours déplore les "pratiques d’absence d’information, de dialogue, de transparence et de concertation".

Il y a deux ans, nous regrettions les mêmes pratiques quand la mairie avait décidé d’abattre des centaines d’arbres que le tramway pouvait épargner, quand un pont aggravait les risques d’inondation sur le quartier des Deux-Lions, quand il était encore possible de corriger certains défauts du tramway.

Il y a un an, nous regrettions les mêmes pratiques qui ont amené la mairie à refuser d’écouter l’opposition de la population à la sur-densification de la ville et à la construction de tour près de la gare (dans l’enquête publique sur le Plan Local d’Urbanisme). Cette année, nous regrettons les mêmes pratiques de refus d’entendre des habitants se plaindre (au Conseil de la Vie Locale Est) de l’insécurité consécutive à la mise en double sens cycliste des rues Jolivet et de la Fuye.

Et c’est pareillement mal engagé pour la Passerelle Fournier. A chaque fois la mairie s’entête et impose sa volonté. Nous ne sommes certes pas dans une dictature locale, nous pouvons nous exprimer, mais le résultat est le même dans cette démocratie du "Cause toujours".

Liens :

- 2003 à 2012, historique du tramway sur notre site : http://gareauxtours.fr/histo.html

- 2011, les tours de la gare et les risque d’inondation aux Deux Lions, sur notre site : http://gareauxtours.fr

- 2011-2012, le site du Collectif Citoyen de la passerelle Fournier : http://pressibus.orf/passerelle

- 29 août 2012, insécurité cycliste rues Jolivet et de la Fuye sur le site d’Alain Beyrand : http://pressibus.org/blogcvl/velos/index.html

- 4 septembre 2012, article de La Nouvelle République sur le syndicat CFDT de la mairie : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2012/09/04/Reorganisation-a-la-mairie-la-CFDT-reagit
=====

Le collectif Gare aux Tours