Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

Bois de Grandmont, nouvelle demande de suspension des travaux
Article mis en ligne le 11 avril 2013

par siksatnam

Le 2 avril, notre association a déposé un recours en référé-suspension auprès du Tribunal Administratif d’Orléans pour stopper les travaux d’aménagement d’une ligne de Bus à Haut Niveau de Service dans le bois de Grandmont. Cette traversée, non mentionnée dans le PDU de 2003 et le PLU de 2011, supprime un corridor biologique, unique passage entre deux parties du bois. Le recours a été rejeté pour des motifs non explicités d’absence de "doute sérieux quant à la légalité de la décision préfectorale contestée" et d’une "urgence non établie". Les abattages ont commencé (comme quoi il y avait bien urgence) alors que le délai de recours n’est pas épuisé.

L’analyse de l’arrêté préfectoral nous amène à soulever de nouveaux doutes sur la légalité de cette opération si vite engagée, en dehors de toute concertation. Nous en avertissons messieurs les Préfet d’Indre et Loire et Préfet de Région Centre, et nous leur réitérons aujourd’hui 10 avril notre demande de suspension immédiate par leurs services de ce chantier.

Pendant ce temps-là, en préfecture, un comité de pilotage du Plan de Protection de l’Atmosphère a délibéré en estimant que ce sujet, que nous avons soulevé, ne le concernait pas vraiment. Quelle importance peut avoir l’intégrité d’un bois millénaire, poumon vert de la cité, dans la qualité de son air ?

Plus de détails sur la page http://aquavit37.fr/2013bonamy


L’AQUAVIT tiendra sa prochaine réunion ce soir jeudi 11 avril à 19 h en salle 107 des Halles, les sympathisants y sont bienvenus.

Communiqués précédents : http://aquavit37.fr/comm.html

Faites connaissance avec l’AQUAVIT sur son site http://aquavit37.fr