Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) et, malgré la demande des anciens adhérent-es de l’association, a conservé et usurpé le nom DLGS. Heureusement, le site continue son chemin libertaire...

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

Saint Symphorien, vers une mise à sac ?
Article mis en ligne le 18 avril 2013

par siksatnam

Sur Tours nord, ancienne commune de St Symphorien, le passage du tramway par l’avenue de la Tranchée et l’avenue Maginot, est utilisé comme un cheval de Troie pour réaliser une forte densification actée par le Plan Local d’Urbanisme de 2011, imposé par la mairie de Tours qui a refusé de suivre les recommandations du commissaire-enquêteur. Un vaste programme de constructions d’immeubles est lancé, profitant du moindre terrain pouvant s’y prêter. Les quartiers concernés, surtout ceux à flanc de côteaux, y perdent leur identité. De belles demeures sont démolies, des espaces verts sont détruits, réduits ou chamboulés. Le charme des maisons tourangelles encadrées de verdure est rompu par des cubes de béton. Sur la lancée actuelle, l’ampleur des dégâts pourrait constituer à terme une véritable mise à sac de ce qui constituait un charmant côteau urbanisé.

Le symbole le plus marquant de ce saccage sera la destruction de l’ancienne mairie de St Symphorien, devenue mairie annexe. Avec les maisons environnantes, elle sera remplacée par de hautes tours sur une place de la Tranchée qui a été détruite et bétonnée. Des associations de riverains se battent pour défendre leur cadre de vie. L’AQUAVIT les soutient et espère que cette mobilisation prendra de l’ampleur.

La page que nous consacrons à ce sujet : http://aquavit37.fr/2013symphorien
Le blog de l’association de l’îlot du Moulin à Vent : http://ilotdumoulinavent.blog4ever.com/

Par ailleurs, en ce qui concerne la percée dans le bois de Grandmont pour mettre en place une ligne de Bus à Haut Niveau de Service, sans validation par enquête publique, l’AQUAVIT, conjointement avec l’APNE, a déposé, il y a 6 jours, un nouveau recours en référé suspension. Nous venons d’apprendre ce matin qu’il a été rejeté. Contrairement à la semaine dernière, quand il était encore temps, le Tribunal a reconnu une urgence, qui n’existait plus depuis trois jours, le corridor ayant été détruit. Plus de détails sur la page http://aquavit37.fr/2013bonamy.


Nos communiqués précédents : http://aquavit37.fr/comm.html

L’AQUAVIT tiendra sa prochaine réunion le jeudi 2 mai à 19 h en salle 107 des Halles, les sympathisants y sont bienvenus.

Faites connaissance avec l’AQUAVIT sur son site http://aquavit37.fr