Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) et, malgré la demande des anciens adhérent-es de l’association, a conservé et usurpé le nom DLGS. Heureusement, le site continue son chemin libertaire...

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

L’usage de la réserve parlementaire en Indre et Loire en 2011
Article mis en ligne le 11 juillet 2013

par siksatnam

Après un parcours du combattant administratif et judiciaire de près de 3 ans, tel que nous les connaissons bien à Anticor, Hervé Lebreton, Président de l’Association pour une démocratie directe et membre d’Anticor du Lot-et-Garonne, a obtenu du Tribunal administratif de Paris le 23 avril dernier l’obligation pour le Ministère de l’Intérieur de lui fournir la liste détaillée de toutes les subventions attribuées en 2011 par chaque parlementaire français, via leur réserve parlementaire, aux collectivités territoriales.

Vous trouverez dans le fichier Excel suivant 3 onglets : Usage de la réserve parlementaire 2011 en Indre et Loire

Le premier contient l’usage de la réserve fait par les parlementaires d’Indre et Loire. Le deuxième onglet contient la liste des communes bénéficiaires de la réserve, que le parlementaire concerné soit d’Indre et Loire ou non. Enfin le troisième onglet contient la répartition d’usage de la réserve parlementaire, totalisée par commune et trié par ordre décroissant.

Quelques précisions sur les données présentes dans ce fichier :

Ces informations ne concernent que l’année 2011.
Seuls les subventions aux collectivités sont présentes. Nous n’avons pas les chiffres des subventions aux associations. Une demande est en cours.

Le parlementaire "zz Réserve ministérielle" concerne les affectation dont le ministère de l’intérieur n’a pas communiqué le parlementaire concerné. Une demande d’information complémentaire est en cours.
Le député de la première circonscription d’Indre et Loire, Jean-Patrick Gilles, n’est pas présent dans le fichier puisqu’il n’utilise sa réserve parlementaire que pour des associations. Jean-Patrick Gilles est l’un des rares députés à communiquer sur son site Internet l’usage qu’il fait de sa réserve. Les informations sont présentes ici : http://www.jean-patrick-gille.fr/article.php3?id_article=641

Ces informations sont bien sur libres de droit, vous pouvez donc les diffuser à vos connaissance.

Pierre Commandeur
Responsable du groupe local Anticor 37