Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

Destruction d’un espace vert pour entasser des logements - Quartier Velpeau
Article mis en ligne le 17 juillet 2013

par siksatnam

Il n’est pas ordinaire que dans le quartier Velpeau on supprime, au coeur d’un îlot, un espace vert pour y construire des maisons de ville. La mairie l’autorise au 31 rue du Dr Fournier et c’est la plus grande destruction de ce type depuis 30 ou 40 ans. Pourtant en 2011, le commissaire enquêteur du PLU avait cru que la ville accepterait sa recommandation de "Conditionner la construction sur une même parcelle publique ou privée au maintien de l’îlot de verdure, s’il existe".

Il n’est pas ordinaire que dans le quartier Velpeau la mairie accepte de construire des maisons en rez-de chaussée, près d’une digue, alors qu’elle le refuse dans le quartier des casernes Beaumont-Chauveau par crainte des risques d’inondation, pourtant moindre.

Il n’est pas ordinaire qu’une mairie envoie un avis de non-recours au promoteur d’un permis de construire alors qu’elle n’a pas averti les riverains que leurs recours ne sont pas étudiés.

Le permis de construire du 31 rue du Dr Fournier à Tours sort de l’ordinaire et montre les excès d’une mairie qui cherche à entasser le maximum de logements dans le moindre terrain constructible, au mépris des documents d’urbanisme, qui se révèlent davantage soucieux de la qualité de vie des habitants et de leur sécurité. C’est pourquoi l’AQUAVIT se joint aux riverains dans leur recours auprès du Tribunal Administratif d’Orléans et envoie un recours gracieux auprès du Préfet d’Indre et Loire pour que ce permis de construire soit annulé.

L’AQUAVIT appelle à un rassemblement devant le 31 rue du Dr Fournier le vendredi 19 juillet à 19 heures.

Notre page sur le sujet : http://aquavit37.fr/2013densification

Communiqués précédents : http://aquavit37.fr/comm.html (le précédent - et d’autres - portait sur le même thème : Non au béton, oui aux arbres)

Faites connaissance avec l’AQUAVIT sur son site http://aquavit37.fr