Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beaufs-misogynes-virilistes-alcooliques)/gilets jaunes/sociaux-démocrates ) et, malgré la demande des anciens adhérent-es de l’association, a conservé et usurpé le nom DLGS. Heureusement, le site continue son chemin libertaire...

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

Y A BON MA FRRRANCE
Article mis en ligne le 3 mai 2015

par siksatnam

Il m’est pénible de porter à votre connaissance cette chanson manifestement antimilitariste et anarchiste d’un humour douteux digne de Charlie Hebdo . Elle porte atteinte
à la réputation de nos armées et semble inspirée par le Tango des garçons bouchers de Boris VIAN , de sinistre mémoire , dans un fâcheux esprit de rap qui dérape . Il ne faut surtout pas la diffuser ou la publier .

C’est le tango d’l’armée française ,
C’est le tango des amateurs de Congolaises ,
Venez cueillir bananes et amourettes
Et boire d’la s’mence : personne ne nous guette !

1 Faut qu’ça suce !
Pour qu’les enfants ayent à bouffer ;
Nous on défend la Centrafrique
Pour qu’elle reste une pompe à fric
Et qu’tous les gros puissent engraisser.
Faut qu’ça suce !

2 Faut qu’ça suce !
Nous r’présentons la civilisation :
Des négresses on matte les nichons
Et leurs mômes nous font des gât’ries
Heureux qu’on les protège contre la barbarie .
Faut qu’ça suce !

3 Faut qu’ça suce !
Jadis c’était la Tonki-Tonkinoise
On lui donnait des bananes tant qu’elle veut ;
Pourquoi qu’l’ONU elle nous cherche des noises
Alors qu’on fait que rendre des gosses heureux ?
Faut qu’ça suce !

4 Faut qu’ça suce !
Il y avait aussi la fille du bédouin
Qui stockait les bananes dans son petit couffin ;
Maint’nant c’est un dessert en plus de nos rations
Pour des bandes de gamins qui crient : Merci , y a bon !
Faut qu’ça suce !

5 Faut qu’ça suce !
Garçons ou filles on n’a pas d’préférence
Pourvu qu’les pipes soyent au service d’la Frrrance !
C’est pour ça qu’on déballe nos gros fusils d’assaut
Aussi bien fuselés qu’les avions d’Serge Dassault .
Faut qu’ça suce !

C’est le tango d’l’armée d’la République
Une et indivisible et laïque ,
C’est le tango de l’infanterie qui fornique
En évitant les conséquences démographiques !

Hymne patriotique et colonial anonyme

JMM