Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) et, malgré la demande des anciens adhérent-es de l’association, a conservé et usurpé le nom DLGS. Heureusement, le site continue son chemin libertaire...

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

LA FERME DES ANIMAUX (2015)
Article mis en ligne le 13 juillet 2015

par Le Plombier

Comédie nocturne en plein air

à la Grille Dorée, Chanteloup, 37400 Amboise

Réservations : 02 47 30 49 52

mail : tdnuit@wanadoo.fr

D’après George Orwell

Adaptée et mise en scène par Jean-Marc Doron

Pourquoi ce spectacle ?

Il y a sept ans nous présentions déjà la Ferme des animaux dans notre théâtre de verdure de la Grille Dorée. Ce spectacle avait largement été plébiscité par un nombreux public. A cette époque notre choix s’était porté sur ce texte à cause du contexte politique français, des convulsions mondiales et des inquiétudes exprimées par nombre de nos concitoyens.
Sept ans plus tard, hélas, rien n’a changé, pire même :

Nous assistons, partout dans le monde, à une poussée terriblement inquiétante de tous les extrémismes et de tous intégrismes. En France, les décisions hésitantes d’un gouvernement qui n’a de gauche que le vernis, poussent les classes “inférieures“... et les autres... vers une grande confusion intellectuelle et des choix politiques hasardeux.
George Orwell lui, se contentait, par vengeance, de dénoncer le mécanisme de la montée du totalitarisme. Sa rancœur datant de la guerre d’Espagne quand, engagé auprès des Républicains - dans un mouvement d’extrême gauche - ils avaient tous été abandonnés à leur sort par l’URSS de Staline pour être massacrés par les phalanges franquistes.
Cependant, si la force et la clarté du texte en font un des plaidoyers les plus efficaces contre l’intransigeance et la férocité de toutes les formes de pouvoirs totalitaires, il est également une énergique mise en garde contre le laisser aller intellectuel et le populisme savamment et insidieusement distillé par certains pendant cette période difficile. Pour nous, le cheminement vers une société plus juste, réellement humaniste, passe par une dénonciation permanente des dangers qui nous guettent.

Nous proposons donc de nouveau ce spectacle, amélioré, actualisé, affirmant ainsi la place et le rôle que notre compagnie (ainsi que tous les créateurs) devrait tenir dans notre société.


Le spectacle

" Les animaux d’une ferme se révoltent contre le fermier. Ils réussissent à le chasser
et à installer une société plus juste ou règne l’égalité des droits... Le bonheur en
quelque sorte... Mais très vite une bande de cochons prend le pouvoir et transforme
cette nouvelle société en une véritable dictature. Les luttes intestines, les mesquineries, les inégalités deviennent le lot quotidien de ce “monde parfait”.

Enfin les massacres, les lois martiales et le culte de la personnalité achève de détruire l’utopie.

La Ferme des animaux donne une image réaliste et critique de la politique et de la prise du pouvoir, par le biais d’animaux qui singent les humains.
Un spectacle à voir absolument.

Les spectateurs en repartiront pas les mains vides.... Distrayant (des scènes désespérément drôles malgré la gravité du sujet) et instructif à la fois, “la ferme des animaux” est un spectacle incontournable ".

Nouvelle République

• Contact : Jean-Marc Doron - Théâtre dans la Nuit
La Grille Dorée, Chanteloup, 37400 Amboise