Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

ASSEZ DE MASCARADES ÉLECTORALES !
Article mis en ligne le 21 septembre 2016

par Le Plombier

Toujours mobilisés, Les Tourangeaux contre la Loi Travail – et son monde – ont décidé, au cours de l’une de leurs AG de rentrée, d’investir un nouveau champ : la campagne des présidentielles. Dans le texte reproduit ci-dessous et en pièce jointe, ils expliquent pourquoi il faut perturber cette énième mascarade et invitent toutes et tous à se joindre..

Nous allons bientôt fêter le cinquantenaire de mai 68 et il est aujourd’hui manifeste que les élections sont plus que jamais des pièges à cons ! Que l’on vote pour les uns ou les autres, que l’on vote blanc ou que l’on s’abstienne, le résultat sera de toute façon le même.

Nous savons déjà que :

- L’exploitation des travailleurs continuera de se durcir

- Les inégalités hommes/femmes continueront d’exister

- L’âge de la retraite continuera d’être repoussée

- La Sécurité Sociale continuera d’être attaquée

- L’Enseignement continuera d’être le lieu de toutes les inégalités

- Le chômage continuera d’augmenter

- La précarité continuera de s’aggraver

- Les sans domicile fixe continueront d’être dehors

- Les paysans continueront de disparaître

- Les artisans, petits commerçants, sous-traitants continueront d’être à la merci des grands groupes

- Les ventes d’armes continueront, avec leur lot de guerres, de réfugiés et de rétro-commissions

- L’écart entre les riches et les pauvres continuera de se creuser

- Les immigrés continueront d’être des boucs émissaires

- Le productivisme continuera, conduisant à la destruction de la planète

- Le nucléaire continuera à déverser ses déchets dont on ne sait que faire

- La privatisation et l’empoisonnement du vivant continueront, à coups d’OGM et de pesticides, de brevets et de délires technoscientifiques

- Les grands projets inutiles (Notre-Dame-des-Landes…) continueront d’être imposés, y compris par la force

- Les hommes et les femmes de Goldman Sachs continueront d’occuper les postes-clés

- Les paradis fiscaux continueront d’exister et de proliférer

- Total et consorts continueront de ne pas payer d’impôts

- L’Union européenne continuera, avec la complicité des gouvernants nationaux, d’imposer ses politiques ultra-libérales

- L’ordre sécuritaire continuera d’être renforcé, à coups d’état d’urgence ou pas

- Les libertés continueront d’être remises en cause

- Les capitalistes (banquiers, entrepreneurs du CAC 40, avocats d’affaires…) continueront de se goinfrer

- Les médias continueront d’être les instruments des groupes financiers et de la transformation de la politique en course de petits chevaux, ne nous laissant qu’une position de supporters

- La corruption continuera d’être l’un des pivots essentiels du système économique et politique.

Bref, après vos sérénades électorales, nos conditions de vie continueront de se dégrader et nous vivrons plus que jamais dans un système pseudo-démocratique où la population ne détermine pas elle-même les choix politiques et de société.

Nous vous avons compris ! Vous, UMP et PS, avez créé, à coups de fausses alternances, une situation tragique. Vous avez, depuis plus de trente ans, engendré un monstre, le FN, qui s’est nourri de toutes les misères, frustrations, humiliations, monstre dont nous risquons, toutes et tous, de payer le prix !

Nous allons donc reprendre nos affaires en mains et par nos luttes, nos idées et notre imagination, faire émerger un autre monde qui ne vous ressemble pas. Il sera fondé sur la liberté, la solidarité et l’égalité sociale.

PERTURBONS, TOUTES ET TOUS,
L’ÉNIÈME MASCARADE ÉLECTORALE DE 2017 !