Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

POUR L’AVENIR : NON A LA CASSE SOCIALE, OUI AU PROGRES !
Article mis en ligne le 31 octobre 2017

par Le Plombier

Pour les organisations syndicales départementales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES et SOLIDAIRES ETUDIANTS d’INDRE ET LOIRE, un constat s’impose, celui d’une politique libérale visant à accroître les inégalités au profit d’une minorité.

Qu’il s’agisse :

des dispositions inacceptables des ordonnances, limitant des droits des salariés ;

des risques qui pèsent sur les droits des salariés et des demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ou de formation professionnelle ;

des mesures précarisant toujours un peu plus l’emploi et l’insertion des jeunes sur le marché du travail (exemples : C.D.I de chantier, renouvellement des CDD,….) ;

de la remise en cause des droits à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur ;

des modérations salariales (gel du point d’indice dans la fonction publique, aucun coup de pouce au SMIC) et de l’augmentation de 1,7point de la C.S.G touchant contrairement à ce que le gouvernement annonce, les fonctionnaires et les retraités qui touchent 1200 € par mois ;

des atteintes au Service Public (par exemple localement : suppression programmée de 400 lits au CHU de Tours, suppression des bureaux de poste dans l’agglomération tourangelle et à la clé 120 000 postes de fonctionnaires supprimés en 5 ans…) et des atteintes à la protection sociale en particulier sur la Sécurité Sociale et son financement ;

à Cela s’ajoute, la baisse des A.P.L de 5€ par mois pour tous et la réduction drastique du nombre de contrats aidés (150 emplois supprimés rien que dans l’enseignement dans le département)

Dans le même temps, ce gouvernement octroie des cadeaux aux entreprises et aux plus aisés :

réforme de l’I.S.F ;

baisse importante de l’impôt sur les sociétés ;

fiscalité avantageuse sur les dividendes…

Nos organisation syndicales refusent la casse de notre modèle social et s’inscrivent dans une perspective de progrès social pour l’ensemble des salariés actifs, retraités ou privés d’emploi !

Ensemble, par notre unité, notre force collective, nous avons les moyens de faire aboutir nos revendications !

Nous appelons nos syndicats et les salariés, dans les entreprises et les services, à se réunir et à discuter en Assemblée Générale des revendications et de la nécessité de la grève.

Dans ce contexte, les organisations syndicales CGT, FO, FSU et SOLIDAIRES d’Indre et Loire apportent leur soutien aux salariés de Tupperware et revendiquent le maintien du site et de tous les emplois.

Elles décident de faire du 16 novembre 2017, une journée de mobilisation interprofessionnelle et étudiante, par des grèves et une Manifestation.

MANIFESTATION JEUDI 16 NOVEMBRE 2017 A TOURS
PLACE DE LA LIBERTE A 10H00