Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

Pendant la coupe du monde, l’Etat Russe réprime !
Article mis en ligne le 27 juin 2018

par Le Plombier

A) DES RAFLES DANS LES MILIEUX ANTIFAS, ET TORTURES EN RUSSIE DEPUIS JANVIER 2018.

B) LA MORT PROBABLE D OLEG STENSOV (43 eme jour de greve de la faim).

C) AINSI QUE KOLTCHENKO LIBERTAIRE UKRAINIEN.

Liberté pour Alexandr Koltchenko et Oleg Sentsov
activistes de Crimée, kidnappés et emprisonnés par l’Etat russe !

Alors que la Coupe du Monde de football se tient en Russie, près de 70 prisonniers politiques ukrainiens restent incarcérés dans ce pays ainsi que dans la Crimée occupée.

Parmi eux Alexandr Koltchenko et Oleg Sentsov condamnés en 2015 à respectivement 10 et 20 ans d’emprisonnement. L’accusation de "terrorisme" utilisée par l’Etat russe contre eux n’a aucun fondement. Ils ont été torturés et condamnés parce qu’ils luttent contre l’oppression exercée par l’Etat russe, tant sur le territoire russe qu’en Crimée.

Le 14 mai dernier le réalisateur Sentsov a entamé une grève de la faim illimitée, annonçant qu’elle ne prendrait fin que lorsque tous et toutes les prisonnier-e-s politiques ukrainien-ne-s détenu-e-s en Russie et en Crimée seraient libérés. Il a, à ce jour, perdu plus de 13 kg et, selon ses calculs, sa mort devrait survenir durant la coupe du monde. Les jours de Koltchenko, qui revendique de même la libération de ces prisonniers politiques, sont aussi en danger.

Cette revendication est entièrement juste et doit être soutenue. Pourtant, le 14 juin dernier, alors que la coupe du Monde venait de débuter en Russie, 33 parlementaires européens (dont 4 français) du groupe Gauche unitaire européenne- Gauche verte nordique (dont la France Insoumise) votaient, aux coté de groupes d’extrême droite : contre la libération de Sentsov, de Koltchenko, contre la libération de l’ensemble des prisonniers politiques en Russie,contre le non recours à la torture... Quant à Macron, il a promis de se rendre en Russie si l’équipe de France arrive en demi-finale, ce qui ne pourra que légitimer l’Etat russe à poursuivre ses exactions.

Pour la libération immédiate d’Alexandr Koltchenko et d’Oleg Sentsov et pour les
libertés démocratiques dans tous les pays nous appelons :

* l’ensemble des députés qui se réclament de la défense des droits de l’Homme, et notamment les élus du groupe GUE/NGL, à se prononcer pour la libération immédiate de Koltchenko et Sentsov, et à soutenir la libération des prisonniers politiques
ukrainiens détenus en Russie et en Crimée,

* les diplomates, leaders et officiels (français notamment) à cesser de cautionner les exactions de l’Etat russe et à refuser d’assister à la Coupe du monde* les dirigeants russes et les leaders du monde entier à permettre la libération immédiate et sans condition de Sentsov et Koltchenko, et à engager les procédures nécessaires à la libération rapide de tous et toutes les prisonnier-e-s ukrainien-n-es poursuivi-e-s pour des raisons politiques en Crimée et en Russie

* à amplifier la solidarité internationale afin de dénoncer l’enlèvement et la détention de Koltchenko et Sentsov, et exiger leur libération immédiate.

Organisations signataires (collectif Koltchenko) : Ligue des Droits de l’Homme, Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme, Groupe de résistance aux répressions en Russie, Ukraine Action, Russie-Libertés, CEDETIM - Initiatives Pour un Autre Monde - Assemblée Européenne des Citoyens, Action antifasciste Paris-Banlieue, Collectif Antifasciste Paris Banlieue, Mémorial 98, Union syndicale Solidaires, CNT-f,
CNT-SO, Emancipation, FSU, FSU 03, CGT Correcteurs, SUD éducation, SUD-PTT, Alternative Libertaire, Ensemble !, L’Insurgé, NPA, Fédération Anarchiste, Critique sociale.

Ici l’appel :