Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

Les Faux-Habits des fachos tourangeaux
Article mis en ligne le 11 février 2019

par Le Plombier

La communauté facebook « Des Tours et Des Lys » a décidé de reprendre vie en ce début d’année 2019.

Son but : l’aide et le soutien aux plus démunis. En clair, mettre sur pied une Maraude hebdomadaire pour organiser «  un combat contre la solitude, la faim et le froid » et donner à manger aux SDF... « blancs ».

Le groupe en charge de cette action se nomme "Maraudes Tourangelles" et a pour symbole Saint Martin de Tours tranchant son manteau pour le donner à un pauvre.

Regrouper des militant-e-s identitaires et néo-fascistes pour pratiquer une action sociale afin de les rendre plus sympathiques. Un faux-nez classique de l’extrême-droite qui multiplie partout en France, des communautés de ce type.

En parcourant les liens de leur compte facebook et les « likes » qui leurs sont envoyés, aucune ambiguïté n’est possible : ils se relient tous à la mouvance Bastion Social/ultra-droite, à la "Ouest Casual". Par exemple, Steven Bissuel (patron du Bastion Social), Marc Hassin (le fameux sprinteur des Zouaves Paris), plusieurs comptes proches des Turons 51, etc.

Quand l’ultra-droite Tourangelle se pare d’une prude vertu afin de semer son sillon de haine et de violence dans la société...