Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) et, malgré la demande des anciens adhérent-es de l’association, a conservé et usurpé le nom DLGS. Heureusement, le site continue son chemin libertaire...

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

Spéciale noël...
Article mis en ligne le 25 décembre 2020

par Le Plombier

Une sélection des chansons passées lors des émissions de l’ancienne équipe (2019), du temps où tout le monde appartenait à l’association "Les Amis de Demain Le Grand Soir" et ne chantait pas "La Marseillaise" à la fin des manifestations revendicatives...

1 - Black bloc -Achab

2 - Il galéone - Ronin

3 - La mauvaise réputation - Sinsemilia (d’après Georges Brassens)

4 - Mort aux cons - Tagada Jones

5 - Les anarchistes - Tulaviok (d’après Léo ferré)

6 - Un nuage Espagnol - Serge Ugte Royo

7 - Aroja la bomba (chanson populaire)

8 - California uber alles - Dead Kennedy

9 - Chanson d’exil - Sylvia Perez Cruz (d’après Luis Liach)

10 - Working class héro - Evil Conduct

11 - Bousille le - H-Tône

12 - La carte de résident - Orgre de Barback et Zebda

13 - Mon anarchie - Marc Ogeret

14 - Le déserteur - Marc Robine (d’après Boris Vian, version non censurée)