Bandeau
Demain Le Grand Soir
NI DIEU, NI MAITRE, NI CHARLIE !

Le Site de Demain le Grand Soir est issu de l’émission hebdomadaire sur "Radio Béton", qui fut par le passé d’informations et de débats libertaires. L’émission s’étant désormais autonomisée (inféodé à un attelage populiste UCL37 (tendance beauf-misogyne-alcoolique)/gilets jaunes) le site continue sa route.

Le site a été attaqué et détruit par des pirates les 29 et 30 septembre 2014 au lendemain de la publication de l’avis de dissolution du groupe fasciste "Vox Populi".

Il renaît ce mardi 27 octobre 2014 de ses cendres.

" En devenant anarchistes, nous déclarons la guerre à tout ce flot de tromperie, de ruse, d’exploitation, de dépravation, de vice, d’inégalité en un mot - qu’elles ont déversé dans les coeurs de nous tous. Nous déclarons la guerre à leur manière d’agir, à leur manière de penser. Le gouverné, le trompé, l’exploité, et ainsi de suite, blessent avant tout nos sentiments d’égalité.
(....)Une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise - une iniquité dans la vie, un mensonge dans la science, ou une souffrance imposée par un autre -, révolte-toi contre l’iniquité, contre le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais. "

Piotr Kropotkine -

On ne marche pas avec les fachos , on les combat
Article mis en ligne le 13 août 2021

par Le Plombier

Vendredi 13 août un appel à rassemblement pour le lendemain a circulé sur des pages de GJ d’Indre et Loire.

Cet appel est constitué de texte et d’une photo. Le choix de la photo pourrait interroger s’il n’était avéré que l’extrême droite et les complotistes ont au moins toute leur place dans ces manifs, à moins qu’ils n’en soient même les instigateurs.

Sur l’image, en plus d’un drapeau bleu blanc rouge, figure un appel à un coup d’état militaire. Cette pancarte a fait parler d’elle non seulement dans le journal local mais aussi sur le site de valeurs actuelles régions... Autant au début du mouvement des gj il était clair que la plupart des personnes présentes n’avaient pas de culture politico-militante, autant aujourd’hui ce n’est plus le cas. Or choisir de faire figurer cette demande de coup d’état militaire sur un appel à rassemblement ne peut être ni innocent ni anodin. On voit bien là vers où se tournent les regards des gj…

Afin de procéder à un comptage sérieux et scientifique des participants, il est demandé à chacun de venir avec un bouchon. Nul doute que l’on puisse faire une confiance aveugle à une telle pratique..

Une étude des dits bouchons serait d’ailleurs d’un grand intérêt sociologique afin de savoir si les gauchistes, complotistes et fafs s’alcoolisent de la même façon.

Un pique nique est prévu. Après avoir marché ensemble plusieurs samedis de suite, il va s’agir cette fois de manger aux côtés des fafs dans une grande communion pseudo populaire.

Certainement après le pique nique le nombre de bouchons aura considérablement augmenté. Et peut être assisterons-nous à un grand échange fraternel de bouchons en vue de la parade suivante.

Mais non, nous n’y assisterons pas car aujourd’hui comme demain, l’extrême droite on ne marche pas avec, on ne mange pas avec, on la combat.

L’équipe animatrice du site demainlegrandsoir.org